Samedi 28 mai 2022

Politique

France-Burundi : plus de 2 milliards de BIF pour la lutte contre la malnutrition

20/11/2021 1
France-Burundi : plus de 2 milliards de BIF pour la lutte contre la malnutrition
Ambassadeur Jérémie Blin (à gauche) : « Le projet PAGRONUT vise la lutte contre la malnutrition des enfants, notamment ceux de 6 à 24 mois »

Lors du lancement d’un projet ’’Promotion de la contribution des petites et moyennes entreprises agro-alimentaires à la lutte contre la malnutrition au Burundi (PAGRONUT)’’, l’ambassade de France au Burundi se dit déterminée à aider le Burundi dans le secteur agro-alimentaire.

Selon l’ambassadeur de France au Burundi Jérémie Blin, ledit projet vise le soutien à de petites et moyennes entreprises burundaises et la lutte contre la malnutrition, surtout pour les enfants de 6 à 24 mois. « C’est un projet de 825 mille euros, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération que mène la France au Burundi », précise-t-il.

En ce qui est des résultats attendus, l’ambassadeur de France au Burundi explique qu’au moins 25 mille personnes seront sensibilisées sur la lutte contre la malnutrition : « Il y aura aussi la mise sur le marché des produits alimentaires innovants et la diminution sensible de la malnutrition dans les communautés qui bénéficieront du projet ».

Pour François Ndayizeye, représentant de l’un des entreprises bénéficiaires, le projet est aussi important pour la population que pour les entreprises : « Nous allons passer à la fortification des aliments avant de les vendre à nos clients. Cela pourra aider dans la lutte contre la malnutrition pour les enfants de jeune âge ».

Avec le soutien du projet, explique-t-il, son entreprise procèdera à la collecte des aliments bruts dans différentes coopératives de production agricole pour les transformer, les conditionner et les conserver avant de les distribuer aux bénéficiaires.

9 entreprises sont bénéficiaires de ce projet qui s’étend jusqu’en mars 2023. Il sera exécuté dans 7 provinces dont Bubanza, Bujumbura, Rutana, Ruyigi, Ngozi, Muyinga et Gitega.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Manirakiza

    … »9 entreprises sont bénéficiaires de ce projet qui s’étend jusqu’en mars 2023″…
    Qu’est-ce qui se passera après ? Anticiper déjà mars 2023. C’est cela la planification !

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Des projets porteurs, mais la sécurité d’abord

Les rideaux sont tombés sur la visite de trois jours au Burundi du Président Félix Tshisekedi. A la presse, il n’a parlé que de projets phares à importer et du chemin de fer Uvinza (Tanzanie)-Musongati-Gitega-Bujumbura-Uvira-Kindu-(RDC) ’’qui lui tient tant à (…)

Online Users

Total 1 473 users online