Vendredi 19 août 2022

Société

DECLARATION – « Nous demandons au président de la République d’user de sa grâce présidentielle »

22/10/2020 Commentaires fermés sur DECLARATION – « Nous demandons au président de la République d’user de sa grâce présidentielle »
DECLARATION – « Nous demandons au président de la République d’user de sa grâce présidentielle »
Léandre Sikuyavuga, directeur des Publications

Alors que la Justice n’a prouvé aucune charge contre les journalistes, ceux-ci viennent de purger une année de prison. Le directeur d’Iwacu demande l’intervention du président.

Alors que la Justice n’a prouvé aucune charge contre les journalistes, ceux-ci viennent de purger une année de prison. Le directeur d’Iwacu demande l’intervention du président.

Une année après l’emprisonnement à Bubanza des quatre journalistes d’Iwacu, le directeur du Groupe de Presse, M. Léandre Sikuyavuga, a fait une déclaration à la presse ce matin.Il a rappelé qu’au cours du procès, « les juges n’ont pas été en mesure de prouver les terribles accusations portées contre nos collègues, ce qui n’a pas empêché la Cour de les condamner »

Iwacu dénonce cette condamnation injuste et demande leur libération immédiate. « Si la justice n’est pas à même de les libérer, car ils ne sont pas coupables d’aucun délit, nous demandons au président de la République d’user de la grâce présidentielle pour que nos collègues retrouvent leur liberté confisquée», a insisté M. Sikuyavuga.

Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Térence Mpozenzi et Egide Harerimana s’étaient rendus à Bubanza le 22 octobre 2019, où des troubles avaient été signalés. Les journalistes avaient annoncé leur arrivée aux autorités locales, pourtant, ils ont été arrêtés avant même de commencer leur reportage. Les journalistes ont été maltraités, jetés dans les cachots à Bubanza.

Accusés de « tentative impossible de complicité avec l’ennemi » ils ont été condamnés à deux ans et demi de prison et une amende d’un million de francs burundais chacun.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Entre espoir et résilience

En attendant la manne pétrolière promise aux Burundais par le Sieur Methussela Nikobamye, alias Pasteur Habimana, un ancien rebelle reconverti en importateur de produits pétroliers avec sa compagnie « Gasen Petroleum Group Africa Limited Burundi SA », – comme lui, prononcez « ça » (…)

Online Users

Total 1 035 users online