Samedi 16 octobre 2021

International

Bye bye Diène mais …

09/10/2021 0
Bye bye Diène mais …
Le commissaire Doudou Diène

A l’occasion du Conseil des droits de l’Homme réuni ce vendredi 8 octobre à Genève, le mandat de la Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi présidée par le sénégalais Doudou Diène, n’a pas été reconduit.

A la place, le Conseil des droits de l’Homme a voté à une majorité de 21 pays, sur 47 ayant répondu présents à ces assises, un nouveau mécanisme.
Il sera dirigé par un rapporteur spécial des Nations unies pour les droits de l’Homme au Burundi.

Il y a eu 15 voix contre et 11 abstentions au cours de ce vote. Ce mécanisme avait notamment été réclamé par l’Union européenne.

Rappelons que la Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi avait été mise en place en 2016.

Cet organe avait pour mission d’enquêter sur les violations des droits de l’Homme perpétrées dans le contexte de la crise politique de 2015.

Le gouvernement burundais n’a jamais voulu coopérer avec cette commission, elle n’a pas été autorisée à mener ses enquêtes au Burundi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 857 users online