Société

Bururi : Un recrutement mitigé

11/12/2019 Félix Nzorubonanya Commentaires fermés sur Bururi : Un recrutement mitigé
Bururi : Un recrutement mitigé
Bâtiment abritant la DPE Bururi.

Certains candidats sont satisfaits de la transparence du recrutement des enseignants tandis que d’autres relèvent des irrégularités et demandent plus transparence.

Après l’affichage des candidats retenus après le test de recrutement des nouveaux enseignants dans cette province, parents, chômeurs, associations œuvrant dans le domaine de l’enseignement notent une avancée dans le recrutement des enseignants. Ils indiquent qu’avant, le recrutement se faisait dans une grande opacité où aucun critère n’était tenu en compte mais que cette fois les critères sont connus et ont été plus ou moins respectés. C’est la satisfaction pour beaucoup de gens dans cette province qui connaît un taux élevé de chômage chez les jeunes scolarisés.

Un jeune homme et une jeune fille qui ont terminé  l’école de formation d’instituteurs ressortissant de la zone de Bamba en commune et province  Bururi rencontrés sont très satisfaits d’être recrutés après 10 ans de chômage. Pour eux, les plus méritants ont été recrutés à base des critères objectifs. Ils encouragent la commission de recrutement à être plus performante dans les prochaines années afin que l’équité et la transparence transparaissent dans leur travail. Ce modèle de recrutement basé sur la transparence et l’équité devrait inspirer d’autres secteurs  de la vie nationale pour que la culture de l’excellence et du mérite prime sur d’autres considérations non objectives.

                                          Des irrégularités

D’autres jeunes rencontrés à Bururi parlent de certaines irrégularités qui ont émaillé ce recrutement dont un test qui ne permettait pas de bien mesurer et d’évaluer la compétence. Ces jeunes recommandent que la publication des résultats du test puisse être faite un jour après la passation du test de recrutement pour éviter toute spéculation ou manipulation.

Selon eux, les représentants des parents, des associations œuvrant dans le domaine de l’éducation et les représentants des syndicats des enseignants devraient être associés à la commission de recrutement.

Les critères genre  et âge doivent être considérés pour plus d’équité. Certains membres des comités des parents sont satisfaits de ce recrutement et indiquent que cela permettra d’avoir des enseignants compétents.

Ils demandent aux jeunes chômeurs de revoir la matière  afin d’être compétitifs dans les prochains recrutements. Ils encouragent le gouvernement à mettre en place des critères objectifs de recrutement dans tous les secteurs de la vie nationale pour asseoir la bonne gouvernance.

Sachez que la province de Bururi  enregistre un taux élevé de chômage chez les jeunes lauréats de l’enseignement secondaire et supérieur.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 321 users online