Mardi 18 juin 2024

Société

Bujumbura, un accident emporte trois personnes

03/01/2023 2
Bujumbura, un accident emporte trois personnes
Jean-Luc Kesch, un ami des artistes burundais qui a perdu la vie dans un accident de roulage

Trois personnes ont perdu la vie dans un accident de roulage ce lundi vers 7h, tout près de l’Hôpital Kira sur la RN3. Un chauffard a perdu le contrôle de son bus de type coaster transportant des passagers vers Ruziba. Le bus roulait à vive allure.

Le bus a heurté les piétons avant de défoncer la clôture de la  société d’assurance SOCABU. Trois personnes sont mortes sur le champ et deux autres ont été blessées. Le conducteur du bus, sorti indemne, a pris le large après l’accident.

Parmi les victimes figure un Belge du nom de Jean-Luc Kesch. Il faisait de la marche avec son chien. Etabli au Burundi avec sa famille depuis 1982, il a contribué dans la naissance de l’industrie musicale et culturelle (cinéma, musique, audio-visuel.) Ce technicien en électromécanique de formation a mis en place, en 2008, l’un des studios numériques au Burundi, Menya Studio.

Un grand ami des artistes burundais, il est aussi le père de radio RFM, une station qui s’est consacrée à la promotion de la musique burundaise.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Makako

    La corruption sur la base de laquelle les permis de conduire sont délivrés est ce qui a tué Jean Luc.
    Nous demandons à ce que le chauffeur du bus sorti indemne soit exécuté parce que cette inconscience de rouler à toute vitesse sur une route non appropriée doit cesser.Les chauffeurs de bus font n’importe quoi.Ils ne respectent ni la vie de leurs clients ni celle des piétons ou autres conducteurs.Il faut l’exécuter!Y en assez de ces irresponsables qui font perdre la vie à d’autres pour rien.

  2. Ntawurishira

    RIP Jean Luc

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 868 users online