Lundi 12 avril 2021

Sécurité

Bujumbura/Nyabiraba : 12 combattants présumés et un policier tués dans des échanges de tirs

24/02/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Bujumbura/Nyabiraba : 12 combattants présumés et un policier tués dans des échanges de tirs
Bujumbura/Nyabiraba : 12 combattants présumés et un policier tués dans des échanges de tirs
Quelques combattants présumés arrêtés ©droitsréservés

Le bilan des affrontements de ce dimanche 23 février 2020 entre un groupe d’hommes armés et des éléments de l’armée appuyée par la police et des jeunes gens de la commune Nyabiraba, est lourd.

L’administrateur de cette commune, Ferdinand Simbananiye parle de 12 hommes armés et d’un policier tués. Selon cet administratif, il y a eu un policier et un civil de la localité blessés. Il y a eu saisie d’armes : 6 fusils d’assaut, un pistolet et une grenade à manche chinoise.

Contacté, l’administrateur de la commune Nyabiraba affirme ne pas connaître l’identité de ces combattants : «Nous ne savons pas encore qui sont ces hommes armés, mais des enquêtes sont en cours pour pourvoir les identifier, surtout qu’il y a les deux hommes arrêtés».

D’après lui, c’est la population qui a alerté l’administration et les forces de l’ordre et de sécurité sur la présence de ces hommes armés dans un champ de caféiers.

«Ils se reposaient là-bas avec leurs armes et leurs effets emballés dans des sacs, mais avec le regard inquisiteur de la population, ces derniers ont vite compris qu’il faut vider les lieux », précise l’administrateur Ferdinand Simbananiye.

Il poursuit son récit : « Des citoyens se sont mis à leur poursuite et ce groupe s’est dirigé vers Musenyi avant de rejoindre la localité de Kinama où ils ont échangé des tirs avec des éléments de la police appelés pour intervenir et c’est là il y a eu des pertes en vies humaines. Des coups de feu ont commencé à retentir vers 13 heures ».

Selon des sources contactées à Nyabiraba, la bande des 14 hommes armés défaite ce dimanche dans cette commune serait venue de Kirombwe où il y a eu mercredi dernier échange de tirs entre des éléments de la police appuyés par l’armée et un groupe d’hommes armés. Ils se réclamaient tantôt du CNL, tantôt du FNL d’après les témoignages recueillis auprès des populations fuyant ces combats.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 408 users online