Samedi 18 mai 2024

Archives

Bujumbura : deux blessés graves dans une attaque à la grenade devant l’ancien marché central

23/04/2016 5
Le parking des bus desservant les quartiers nord de la capitale
Le parking des bus desservant les quartiers nord de la capitale

Cette attaque a été perpétrée par des inconnus ce vendredi 22 avril vers 18 heures et demie juste à l’entrée du parking des bus desservant les quartiers nord de la capitale Bujumbura.

C’est une heure de grande affluence, le parking grouille de monde et toutes les petites gens venues en ville pour leurs ’’deals’’ ou affaires, les portefaix, les marchands ambulants d’articles divers, les vendeuses de légumes et de fruits, les fonctionnaires moyens pressés de rentrer après une journée de dure labeur,… tous se bousculent, ils veulent regagner leurs quartiers avant la tombée de la nuit. Sécurité oblige.

C’est un bus de type Coaster qui était visiblement ciblés par cette attaque à la grenade. «Deux personnes ont été grièvement blessées et ce bus a été endommagé. Les enquêtes sont en cours pour appréhender la personne qui lancé cette grenade», indique le porte-parole adjoint de la Police, Moise Nkurunziza.

«Quand il y a eu cette explosion, plusieurs vendeurs de légumes et fruits ont abandonnés leurs biens, plusieurs commerçants ont fermé à la va-vite leurs échoppes, les gens couraient dans tous les sens, les bus au parking ont tous démarré en trombe. Plusieurs policiers se sont dépêchés sur les lieux en quelques minutes», lance un marchand ambulant qui était sur place.

La série d’attaques à la grenade perpétrées l’année dernière (22 mai 2015), un vendredi soir, en face de l’ancien marché central, qui a emporté trois vendeuses de légumes et de fruits, et fait une quarantaine de blessés, reste dans la mémoire des gens.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Vérité

    Lancez des bombes comme vous voulez, le Tutsi ne gouvernera plus le Burundi. Il a eu son temps et nous avons vu ce qu’il valait.
    Il en est de même pour le Rwanda, tôt ou tard la minorité ne continuera pas a opprimer la majorité éternellement. C’est une question de temps.

    • Meurlsaut

      ce prétendu  »Vérité » a une cervelle qu,il doit bien mettre en ordre.A base de quelle enquête peut-il dire que les grenades qui sont lancées dans Bujumbura viennent uniquement des tutsi? IL dit qu’ils( hutu) ont su ce que valait les tutsi dans le temps et qu,ils (tutsi) n’auront plus droit au pouvoir face à la grande majorité (hutu) au Rwanda comme au Burundi.Avec des écervelés du genre de notre prétendu  »vérité » qui voient toujours les choses sous l’angle éthnique on ira nulle part en Afrique centrale.Espérons qu’il ya peu des têtes malades au Burundi comme ce prétendu  »vérité ».N’y a-t-il pas des grenades qui sont lancées par les imbonerakure milice des assassins hutu?Mentez,mentez il en restera quelque chose!

  2. Fofo

    On appelle ça barbarie!

  3. Bagaza

    Des inconus? Tu es le seul qui n’est pas au courant de ceux qui lancent des grenades sur la population innocente ce sont des drogués de Sinduhije qui ont été formés au Rwanda. Wait and see if these attacks will bring them to power. The population of Burundi is waiting for them in 2020

  4. Bandeko

    Je suis totalement contre ces attaques á la grenade, c´est de la barbarie au vrai sens du terme!!! Mai ceux qui tuent la population, ceux qui torturent, ceux qui enlevent les gens seront chatiés sévèrement

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 2 352 users online