Jeudi 25 avril 2024

Société

Attaque à la grenade à Buterere: 3 nouveaux présumés auteurs appréhendés

13/07/2020 Commentaires fermés sur Attaque à la grenade à Buterere: 3 nouveaux présumés auteurs appréhendés
Attaque à la grenade à Buterere: 3 nouveaux présumés auteurs appréhendés
Les trois présumés criminels présentés par le porte-parole de la police

Le porte-parole de la police a présenté ce lundi 13 juillet trois présumés criminels auteurs de l’attaque survenue à Buterere la semaine dernière. Selon lui, les enquêtes se poursuivent.

« Ils sont accusés d’être auteurs des crimes d’attaque à la grenade constatés ces derniers  jours à Buterere II qui a fait 14 blessés dont 5 cas graves », fait savoir Pierre Nkurikiye.

Selon  lui, Jean-Marie Irambona et Gaston Hakizimana, deux de ces présumés criminels, ont été arrêtés à bord d’un véhicule de type probox  à fausse plaque, avec un fusil de type kalachnikov et trois chargeurs dont deux garnis de cartouches. Ils sont originaires de la commune Makebuko en province de Gitega.

Après interrogatoire, indique-t-il, les deux présumés criminels ont révélé qu’ils agissaient  pour le compte d’un certain Musafiri Majambere alias Moses.  « C’est un criminel renommé lui aussi. Il a été appréhendé chez lui à Ruziba. » Là, la police a saisi un véhicule  de type Ractis  à bord duquel il y avait une menotte.

D’après Pierre Nkurikiye, ces véhicules étaient utilisés pour commettre des crimes. Notamment des vols à mains armées. « Ils échangent les fausses plaques avec des vraies et  cachent une partie avec des autocollants pour passer inaperçus »   Après leur coup, ils replacent la vraie plaque.

Pour rappel, dans la foulée de l’attaque, deux autres présumés criminels avaient été appréhendés. Pierre Nkurikiye indique que les enquêtes se poursuivent.  « Il y a des criminels qui ne sont pas encore arrêtés et des armes non encore saisies.»  

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 840 users online