Sports

Athlétisme: Francine tacle le CNO

18/02/2020 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Athlétisme: Francine tacle le CNO
Athlétisme: Francine tacle le CNO
La préparation des JO 2020 s’annonce compromise.

Après sa sortie sur Facebook, samedi 7 février, Francine a été contactée par Iwacu. La vice-championne olympique du 800 m ne mâche pas ses mots. En plus de l’inaction, elle accuse le CNO d’opacité dans la gestion des bourses de certains athlètes. « Des allégations infondées », rétorque le CNO.

« Je le redis et le répète, notre Comité National Olympique ne fait rien. Pour une compétition planétaire comme les Jeux Olympiques,  engageant l’honneur de tout le pays, un minimum d’efforts s’impose », martèle-t-elle.

A deux mois du début des compétitions  qualificatives pour cette olympiade, Mlle Niyonsaba fait savoir que les obligations d’aînesse l’ont poussée à sortir de son  silence. «Que les gens se détrompent, je n’ai aucun compte à régler avec les responsables du CNO. Tout ce que je désire, c’est le bien  de mes petits frères et petites  sœurs».

A part l’inaction, cette spécialiste du tour de piste reproche au CNO  son  indifférence.  « Sur les  10 athlètes  boursiers  de la solidarité olympique, certains ne l’ont pas encore perçu  alors que les compétitions qualificatives approchent à grand pas». Pour elle, c’est une aberration. Parce que ses dirigeants savent pertinemment qu’une bonne préparation va de pair avec les moyens financiers.

Elle déplore également  le deux poids deux mesures qui commencent à s’observer dans le décaissement de cette somme. « Pourquoi certains athlètes  continuent d’en percevoir   alors  qu’il  y a ceux  qui n’ont  pas  reçu  la 1ère tranche ?».  Un état de fait qui l’amène à se demander si au lieu d’aider les athlètes, le CNO  n’empiéterait pas volontier sur  leur préparation ?

Actuellement boursière de l’ACNOA depuis 2019, elle s’étonne qu’elle n’ait rien reçu  jusqu’à maintenant. « Au lieu de  mentir à l’opinion que  nous ne  faisons  rien,  si les  responsables du CNO n’en sont plus capables, il est grand temps qu’ils rendent le tablier ».

D’après Francine,  il y a un je-ne-sais-quoi d’indolence, qui  montre qu’ils se soucient  peu de la bonne préparation des athlètes pour ce grand rendez-vous.

Et au sujet  de ce que laisse entendre le CNO comme quoi Francine n’aurait pas transmis son programme d’entraînement, elle n’y va pas du dos de la cuillère : «Il y a des correspondances entre la  fédération burundaise d’athlétisme et le CNO  sur mon changement de distance à courir.»

Aux inquiétudes de ses fans, Francine Niyonsaba tranquillise : « Les entraînements vont bon train, l’acclimatation sur 5.000 m se passe bien. »

De fausses déclarations

Salvator Bigirimana, secrétaire générale du CNO, réfute catégoriquement les propos  de la vice-championne olympique du 800m : «Nous faisons feu de tout bois pour que la préparation suive son cours normal. »

Reconnaissant un retard dans le décaissement de l’argent perçu comme bourse, il explique que cela est dû aux procédures de la solidarité olympique. « Pour que cette instance décaisse la somme, tous les dossiers des athlètes doivent être au complet ».

Or, observe-t-il, depuis peu, les athlètes boursiers envoient tardivement leurs dossiers. « Hélas, c’est une lacune persistante que je leur demande de corriger, en vain».

Contrairement à ce que laisse entendre Francine, il assure qu’il n’y a pas de deux poids deux mesures : « Mis de côté, certains athlètes dont le décaissement de leurs bourses tarde suite au retard de traitement de leurs dossiers, tous les autres ont déjà  perçu leur 1ère tranche de 4 mois ». Concernant la bourse de Francine,  il explique qu’elle en est responsable à 100%.

A plus d’une fois, fait-il savoir, nous lui avons demandé d’envoyer son programme d’entraînement. A notre grande surprise, en plus de  sa réponse tardive, elle nous a fait savoir qu’elle va s’aligner sur les 3.000 m.  « Malheureusement, c’est une distance non homologuée aux JO. Au vu de tout cela, l’ACNOA a momentanément suspendu sa bourse ».  Avant  de préciser: « Contrairement à ce qu’elle pense, la décision ne nous incombe pas. Si elle veut sa bourse, qu’elle en informe  de nouveau officiellement l’ACNOA».

Pour éviter d’éventuels  refus de visa lors des  sorties à l’étranger,  M. Bigirimana  fait savoir qu’ils sont en contact avec  les consulats d’Espagne et d’Italie.  A propos du manque récurrent des moyens financiers, il se veut rassurant : « Aucun athlète boursier de la solidarité olympique ne ratera une compétition qualificative sous un quelconque prétexte.»

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 284 users online