Vendredi 02 juin 2023

Archives

Assassinat de Charlotte Umugwaneza, membre du MSD

Charlotte Umugwaneza
Charlotte Umugwaneza

Le corps sans vie de la secrétaire adjoint du parti MSD dans la zone Cibitoke a été découvert près de la rivière Gikoma sur la RN1 dans la matinée de ce samedi 17 octobre 2015. Ella a été vraisemblablement tuée ailleurs et jetée sur place.

Son corps ensanglanté, gisant à même le sol, avait une blessure par balles au niveau du ventre. Elle a été découvert par des passants qui ont alerté directement les administratifs à la base.

Selon ses proches, Charlotte Umugwaneza, aurait été kidnappée par des inconnus à bord d’un pick-up dans l’après-midi de jeudi alors qu’elle se rendait au marché de Cotebu chercher un véhicule de transport en commun pour l’aider à déménager. Elle n’est plus revenue.
Inquiète pour sa vie, sa famille a lancé des messages d’alerte, très relayés sur les réseaux sociaux dès le lendemain. Une source au bureau du SRN (service national des renseignements) leur a confirmé qu’elle y était détenue, « arrêtée en compagnie d’une autre femme. »

Charlotte Umugwaneza était également membre du comité exécutif de l’Olucome et mère de trois enfants dont la plus jeune a moins d’un an. Elle était mariée à un enseignant.

Forum des lecteurs d'Iwacu

19 réactions
  1. musesero nyesisi

    Que notre Seigneur te reserve une place dans son ROYAUME. Victime de la barbarie humaine, tu nous manquera pour longtemps. Que ta Famille puisse avoir le COURAGE de supporter cette lourde epreuve.

  2. Ntahitangiye

    Merci Monsieur Antoine !

    Messieurs ntasoni, Birababaje, mupira,

    Avec votre langage, je suis sûr que vous n’avez aucun soucis pour les malheurs qui frappent nos parents aux Burundi .Si vous trouvez que je raconte des bêtises, ne répondez pas. Mais si c’est la vérité qui vous pique ne m’insultez pas.
    Je suis mieux placé pour vous dire que le sang de cette maman et de tous les innocents qui sont en train d’être tués crie devant l’Eternel contre les assassins et personne ne restera impuni. Vous pouvez m’appeler « Interahamwe » ou « Imbonerakuré » et tout ce que vous voulez, en vous lisant ceux qui me connaissent vous trouveront ridicules. Je ne me cache pas sous les faux noms pour insulter les autres.
    Je n’ai pas besoin de m’exiler, je vis à l’étranger depuis plus de 43 ans (probablement avant la naissance de ceux qui disent que je raconte des bêtises et avant les Interahamwe). Je connais les souffrances de l’exil et je n’aimerais pas voir les burundais prendre le chemin de l’exil. Il vaut mieux souffrir quand on est chez soi que de souffrir à l’étranger.

    • Victim

      D’accord mais, apprends les bonnes manieres de la ou tu es. Si je perd un proche, je perd ma tete et je viens ici pour voir s’il ya des messages de soutiens pour me destresser, je trouve quelqu’un qui ajoute une insulte a l’injure, j’ai droit de me facher non ? Du reste, c’est ton droit mais respect au mort, ne pas attaquer quelqu’un qui pleure comme tu l’as fait.

  3. hat

    C’est ignoble ,il faut sans tarder une force d interposition pour que cesse le massacre des populations par l armée et la police.

    • Prosper

      These people in the so called opposition or rather terrorist group are more than twisted and evil …how do you kill your flesh and blood and call it freedom fight. Do you guys think exterminating your flesh and blood , sacrificing your flesh and blood will put you on power ….. 99% of tutsi are against your barbaric actions, 99% of hutu are against your barbaric actions, 99.9% of twa are against your barbaric action. in the end only less than 1% of the population support you. your attempted coup was defeated, your rebellion was defeated , even your terrorism is about to be defeated …Burundians hutu twa tutsi we are going to prove to the world that we are united against those extremists who want to divide burundians.

      My condolences go to the bereaved family …. She was like my sister ..my eyes flowing with so much tears now…

      You terrorists sacrificing your own people will achieve nothing ..Burundi is different from Rwanda in many ways.

  4. hotora

    Imana ikwakire. Ishaka n’urukundo wari ufitiye igihugu n’abagenzi tuzokwama tubikwibukira ko kandi tubihesha agaciro muri vyose na hose.

  5. Verite Guess

    Chere Charlotte,
    Comme bien d’autres de tes compatriotes tu viens de nous quitter d’une maniere absolument revoltante. Vous etes tous victimes de la barbarie humaine qui touche notre chere patrie aujourd’hui. Nous ne savons pas ecore a qui sera le tour demain, ce dont nous sommes surs c’est qu’on va encore trouver des cadavres sur les routes a Bujumbura.
    Ces assassinats laches, ignobles et sauvages finiront par cesser et la justice sera rendue a toutes ces victimes innocentes de la folie sanguinaire de ces gens sans foi ni loi.
    Mes condoleances les plus emues a la famille aux proches et aux amis de Charlotte.

  6. nunu nado

    Tuer des femmes et des enfants c’est ignoble. Tres tres honteux pour un pays. Quels sont ces laches qui sont desesperes jusque la?

  7. haha

    Amaraso arahuma canecane ayamwenewanyu canke à umugenzi canke uwukwizeye nk umuvukanyi cank umugenzi. Abari n amatwi nibumve.
    Amatohoza kurugo rupfu ar ashobora ndavy ivyanditswe

  8. Rukundo

    Imana Imwakire mu bwami bwayo. Abakoze ico kibi amaraso yiwe azobakurikirane aho bari hose.

  9. roger crettol

    [ Une source au bureau du SRN (service national des renseignements) leur a confirmé qu’elle y était détenue, « arrêtée en compagnie d’une autre femme. » ]

    Si l’information est véridique, c’est un crime ignoble et scandaleux. La photo de cette jeune femme accuse.

  10. mupira

    Tuer une mamman comme celle-là, c’est s’attirer la colère de l’éternel, que L’Eternel ait son âme et que la colère de l’éternel tout puissant s’abatte sur les responsables au plus haut niveau du chaos sécuritaire qui prévaut dans le pays et les écarte à jamais à la direction de ce pays.

    • Ntahitangiye

      mupira,
      Arrêtes de raconter n’importe quoi en utilisant Dieu. Tu écris deux fois « éternel » avec « é » et une fois « Eternel avec « E » dans un texte de trois lignes. L’Eternel, Dieu Tout Puissant, sait parfaitement qui est le méchant qui a tué cette maman et le but son assassinat. Il n’a pas besoin de tes fausses prières pour agir. Toi, tu ne veux que la direction du pays, demandes- la à l’Eternel et Il ne te la donnera que si tu la mérites pour faire mieux.

      • ntasoni

        Ntahitangiye

        ba musonera abapfu sha n’aho muri interahamwe nahandi namwe muzokwangara nkazo..time will tell

      • mupira

        Ntahitangiye wee
        Aho uvuze iki,
        kubwawe abica abavyeyi hamwe n’ababatuma bahezagirwe, sha les pleurs et les gemissements de cette innocente dame crient vengeance au ciel et la colère du ciel est pour bientôt, et le premier à perir n’est autre que le premier responsable du chaos sécuritaire dans le pays.
        Si tu es dans le cercle sokora ukiri mwiza, ufiseyo incuti mubwire ati sokora hanyuma usabe ikigongwe Imana.
        Wabonye l’Union Africaine yavyutse, bientôt une force en stand by pour éviter que des mamans et des jeunes enfants continuent à périr. Hanyuma urya nawe yibera i mwumba tumwifurije kuramba kugira abone

      • Birababaje

        Iwacu,

        Pourquoi ne pas nous epargner les betises de ce Ntahitangiye au moment ou nous pleurons cette maman.
        Il ne rate aucune occasion pour etaler sa haine et son extremisme.

        • Bonjour. Ils droit à avoir une opinion quand même. Même si celle-ci ne vous plaît pas

          • Birababaje

            Gutamba k’umuvyimba ? C’est ton opinion et c’est chez toi . Merci.

        • nahimana

          Ton nom de ntahintangiye augure la négation le manque d’empathie, notre aimable maman a déjà traversé, elle a souffert comme Jesus, que la tienne ou ta soeur aie la chance de partir comme elle et que tu jubile, je m’excuses auprès d’elles, toi aussi tu quittera un jour et tu ne choisira pas la fenêtre.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Diplomatie burundaise, le choix de la raison

La visite du puissant ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov et le 21ème Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, EAC, ont été les événements phares de la semaine. Force est de constater que (…)

Pôle annonces

  • Il n'y a actuellement aucune annonce à afficher.

Online Users

Total 1 142 users online