Vendredi 21 juin 2024

Sécurité

3ème nuit dans un cachot de Bubanza pour les journalistes et leur chauffeur

24/10/2019 Commentaires fermés sur 3ème nuit dans un cachot de Bubanza pour les journalistes et leur chauffeur
3ème nuit dans un cachot de Bubanza pour les journalistes et leur chauffeur

Les 4 journalistes du Groupe de Presse Iwacu et leur chauffeur vont passer leur troisième nuit au cachot du commissariat de province à Bubanza. Le CICR a pu leur rendre visite. Très inquiétant, une personne du Service National des Renseignements (SNR) a confisqué les téléphones des journalistes et exigé les codes d’accès des appareils.

Mercredi, les quatre journalistes et leur chauffeur ont été auditionnés par un OPJ et aucune charge ne leur a été signifiée. Pour rappel, les journalistes ont été arrêtés le mardi 22 octobre alors qu’ils se rendaient à Bubanza pour un reportage sur terrain au sujet d’une attaque perpétrée dans la localité. Les journalistes n’avaient même pas encore commencé leur travail.

Selon le directeur d’Iwacu, « le moral est au plus bas pour les reporters , la journaliste Agnès Ndirubusa, jeune mère célibataire d’un petit garçon de 9 ans, aujourd’hui seul à la maison, est très affectée. » Iwacu continue à réclamer la libération des journalistes et le chauffeur arbitrairement arrêtés.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 113 users online