Économie

Vers une réduction de l’insécurité alimentaire au Burundi

17/11/2014 Clarisse Shaka 0

L’éradication de la faim, de l’insecurité alimentaire ainsi que « l’augmentation de la résilience des moyens de subsistance aux menaces et aux crises » sont les objectifs principaux de deux projets du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage et la FAO. Leur lancement a eu lieu, ce vendredi 14 novembre, à l’hôtel Royal Palace.

La ministre de l’Agriculture et de l’Elevage avec le représentant de la Fao au Burundi, lors du lancement officiel des projets pour la prévention de la malnutrition ©Iwacu
La ministre de l’Agriculture et de l’Elevage avec le représentant de la Fao au Burundi, lors du lancement officiel des projets pour la prévention de la malnutrition ©Iwacu

D’une durée de 16 mois chacun, les deux projets viennent répondre aux problèmes de la malnutrition que connaît le Burundi et ont été financés sur fonds propres de la FAO. Selon Mohamed Hama Galba, représentant de la FAO au Burundi, ces projets sont alignés aussi bien sur les priorités nationales que sur celles de l’organisation.

Les deux projets « Appui à la mise en place et à la gestion des potagers et des poulaillers familiers » et « Appui aux renforcements de résilience de la population à travers une mise en place d’un système de prévention dans le secteur de la sécurité alimentaire » totalisent un montant de 752 000 USD.

Six provinces sont ciblées pour zones d’intervention : Ngozi, Kayanza, Kirundo, Gitega, Bujumbura rural et Bujumbura mairie. Selon la FAO, ce sont les plus touchées par la malnutrition chronique avec un taux de 62%. « Les femmes et les jeunes seront les bénéficiaires prioritaires », a précisé Eugene Manirambona, coordinateur des projets. Et d’ajouter que ces projets auront comme impact la dimunition du taux de malnutrition chronique ainsi que l’amélioration des conditions de vie des 2500 ménages les plus vulnérables.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

554 utilisateurs en ligne