Société

Un des présumés agresseurs du journaliste d’Iwacu relâché

02/03/2018 Fabrice Manirakiza 6

Valentin Kubwimana, un des agresseurs de Désiré Sindihebura, est libre de ses mouvements depuis ce jeudi 1 mars 2018. Il avait été arrêté dans le cadre du dossier de l’agression contre le journaliste du Groupe de Presse Iwacu, Désiré Sindihebura.

Désiré Sindihebura

L’officier de police judiciaire (OPJ) en charge du dossier n’a pas voulu préciser les raisons de cette relaxation de Valentin Kubwimana et le maintien dans les cachots de Jean Berchmans Hakizimana. Toutefois, il indique qu’il a transmis le dossier au parquet de la République.

D’après des sources à Giheta, l’OPJ aurait subi des pressions de la part des ténors du parti au pouvoir en province de Gitega. Le concerné n’a pas voulu faire un commentaire. «Dans la matinée de ce jeudi, nous avons vu une voiture, de marque Hilux avec des vitres teintes et remplie de policiers, qui s’est présentée devant les bureaux de la police. Par après, Valentin a été relâché.» Une source de la ville Gitega indique que Valentin Kubwimana écrivait, quand il était emprisonné, des messages dans un groupe WhatsApp des militants du Cndd-Fdd où il demandait de l’aide pour sortir des cachots.

De plus, certaines personnes qui avaient témoigné dans ce dossier assurent qu’ils reçoivent des menaces de la part des Imbonerakure et du président du parti de l’aigle en commune Giheta, Léonidas Ntakarutimana.

Interrogé, ce dernier réfute ces allégations. «C’est de la calomnie.» Des sources à Giheta affirment que Jean Berchmans Hakizimana est toujours incarcéré parce qu’il n’est pas natif de Giheta. D’aucuns se demandent pourquoi ce deux poids deux mesures.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Rurihose

    Cher Iwacu,
    Ces présidents que vous avez ciseauné (du Verbe gukata n umukasi) ont gouverné des pays plus grands que le Burundi .
    Peut être aussi corrompus😂😁😀

  2. Rurihose

    Dans le chapitre de république bananière, Hier la Rfi et Bbc se sont gaussés du fait divers suivant
    L admicom Kiremba est en prison pcq son équipe communale a empêché le présudent de marquer des buts de complaisance.
    Ça me rappele un certain… (censuré)

  3. Mbonerakure chef

    ! Tout conflit entre un imbonerakure et un individu se résout toujours en défaveur de ce dernier !!! Pole sana Mr le journaliste

  4. SENYAMWIZA Jean-Claude

    Je ne suis pas surpris et c’est surtout le contraire qui m’aurait étonné. La justice burundase n’existe pas. Elle était moribonde avant avril 2015, après elle a rendu l’âme complètement. C’est une justice commandée, aux ordres du parti au pouvoir de la police présidentielle en l’occurence la fameuse Documentation de sinistres mémoires et des Imbonerakure. Nous sommes dans une République bananiere où une juenesse sans éducation est manipulée et instrumentalisée pour faire regner la terreur au profit d’un seul homme qui se reconnaîtra.

  5. Rurihose

    J’ai dit qu’il y a des gens au dessus de la loi dans cette république bananière.
    Souvenez vous du Général Uwama….o(Le Journal Iwacu de mon coeur a sanctionné car j avais mis un nom inconvenant)
    Dans le même ordre d”idées, il ya une vidéo qui fait fureur sur les réseaux sociaux montrant un chateau de mille et une nuit d”un général de Bubanza.
    Walah caramuvunye😂😁😀Il n y a pas lontemps on a mis en prison pour corruption un juge de Giyega qui aux dires de gens n’a même pas une bicyclette. SONGA MBERE

  6. Rugamba

    Une véritable république bananière ou les uns sont au dessus de la loi tant qu’ils font parti du parti au pouvoir. Ceux qui, silencieusement ou ouvertement, soutiennent un tel système, hypothèquent l’avenir du pays et de nos enfants. Que dire de ceux qui restent silencieux face aux crimes innomables commis en plein jour? Le Burundi, tristement devenu un abattoir d’êtres humains alors qu’on recouvrait la paix.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

350 utilisateurs en ligne