Elections 2015

Sénatoriales, le Cndd-FDD rafle presque tout

C’est ce vendredi 24 juillet que les nouveaux conseillers communaux se sont rencontrés au chef-lieu de chaque province pour élire les sénateurs, un Hutu et un Tutsi. Le parti au pouvoir s’est taillé la part du lion.

En Mairie de Bujumbura, Rémy Barampama, un Hutu et Emérance Ahishakiye, une Tutsi, ont été élus. Tous les deux sont issus du Cndd-Fdd.

A Kirundo, c’est Jean-Marie Muhirwa, un Hutu du Cndd-Fdd, ancien administrateur de la commune Bwambarangwe et Jennifer Kankindi, une Tutsi, qui ont été élus. Elle est également du parti de l’aigle.

En province de Cankuzo, Salvator Bigirimana, Hutu militant du Cndd-Fdd et Vénérande Nizigiyimana, une Tutsi, également membre de ce parti au pouvoir, ont été élus sénateurs.

La province de Mwaro sera désormais représentée au Sénat par Apollinaire Sindayikengera, un Hutu du Cndd-fdd et Mme Agnès Gahwayi, une Tusti militante de ce parti.

A Cibitoke, c’est Alexis Barekebavuge, un Hutu et Mme Ida Ndikumazambo, une Tutsi qui ont été élus sénateurs. Ils sont tous les deux sont issus du CNDD-FDD.

En province de Ngozi, Joseph Ntakarutimana, Tutsi, vice président du Cndd-Fdd et Charlotte Uwimana, une Hutu membre de ce même parti, ont été élus.

A Kayanza, c’est Martin Ninteretse, un Hutu et Mme Victoire Nahimana, une Tutsi qui ont été élus. Ils sont tous membres du Cndd-Fdd.

En province Ruyigi, Benoîte Nizigiyimana, une Hutu, et Bède Mbayahaga, un Tutsi, ont été élus. Ils sont tous militants du CNDD-FDD.

Pour Gitega, cette province sera représentée à la Chambre haute du Parlement par Déo Busuguru, un Tusti et Mme Spès Caritas Njebarikanuye, une Hutu. Ils jurent tous par le Cndd-Fdd.

A Makamba, Réverien Ndikuriyo, Hutu et Anésie Mfatiyimana, Tutsi, ont été élus sénateurs dans cette province du sud du pays. Tous les deux sont du Cndd-Fdd.

Pour Rutana, c’est Jean-Dieudonné Cubwa, un Hutu du Cndd-Fdd et Jacqueline Sinzotuma, une Tutsi issue de la même formation politique qui représenteront cette province au Sénat.

A Bururi, Mme Agrippine Nduwimana(Hutu) et Athanase Hatungimana (Tutsi) alias Cokoroko, chargé de l’intendance du président Nkurunziza ont été élus. Ils sont tous du CNDD-FDD.

Des sources dignes de foi nous indiquent que ce proche du chef de l’Etat a été remplacé par Anicet Niyongabo, un uproniste, «des ordres seraient venus d’en haut.»
A Muramvya, c’est Mme Gloriose Hakizimana, un Hutu du Cndd-Fdd et Emmanuel Niyonkuru, un Tutsi du même parti qui ont été élus sénateurs.

En province de Bujumbura dit rural, c’est Pascal Ntahonzigamiye, Hutu issu du Cndd-Fdd et Mme Evelyne Butoyi, chargé de la communication à ce parti ont été élus.

A Bubanza, Jean-Marie Pascal Sesema, un Hutu du Cndd-Fdd et Immaculée Ndabaneze, une Tutsi issue de ce même parti au pouvoir, ont été élus sénateurs.

La province de Rumonge sera représentée au Sénat par Tharcisse Rutumo, un Hutu membre du CNDD-FDD et Jean-Pierre Ndayahundwa, un Tutsi membre de l’UPRONA.

En province de Muyinga, Ildefonse Ntawunkunda, un Tutsi, du CNDD-FDD et Mme Gloriose Mukamana, Hutu membre du Fnl de Jacques Bigirimana, ont été élus sénateurs.

Signalons la présence des observateurs du Menub et d’autres organisations de la société civile proches du pouvoir. Tout semblait joué d’avance. Les candidats du Cndd-Fdd n’avaient pas de grands challengers en face d’eux. La majorité des conseillers communaux issus de la Coalition Amizero y’Abarundi d’Agathon Rwasa et de Charles Nditije a boycotté ce scrutin. Le mot d’ordre a été largement suivi.

  7   Vos commentaires
  1. MANIRATUNGA

    Karibu tena MR PRESIDENT Nkurunziza. Ca uhindura constitution :
    1 mandats illimités
    2 supprimer les vices présidences et institutionnaliser le poste de 1er ministre
    3 supprimer les quotas ethniques
    4 accepter le vrai pluralisme politique sur toutes les collines, uwushaka ahure n-abanywanyi biwe aho ashakiye
    Ainsi celui qui a gagné les élections sera seul responsable de l’évolution des pays et le vote le sanctionnera si nécessaire.
    Si non ubu, on a l’impression que les hommes politiques veulent un équilibrisme pour juste partager le gateau mais avec une irresponsabilité impensable.

  2. Inyankamugayo

    Abanyafrika tuticaye hamwe ngo turabe ico twita demokarasi iberanya na Afrika turacaryana. Muri Demokarasi, uwo abanyagihugu batoye niwe atwara, none ko tuvuga ngo demokarasi hanyuma ibivuyemwo tukavyanka none dushaka iki?

    None nk’ubu hagize umugambwe utorwa 99% vyocq bigenda gute?

    Kubwanje Demokarasi abazungu barayiduhendesheje kugirango tugume turyana. Je dirais que c’est même satanique! Umuntu atowe na bose ngo wapi dushaka intwaro irimwo bose. AHo ho amatora twoyareka ntaco aba akimaze. Habaye amagabura nyama haca hatwara abo abanyagihugu batatoye, badafise n’imigambi.

  3. Fyiroko

    Asha bubahirije ukumgana kw`ibitigiri vy`abagabo n`abagore. Ibihemu biri mu bwoko bwose,mu ntara zose no mu bitsina vyose!

  4. Mbabarempore

    Jewe mon constat est que là où le CNDD-FDD a mis un tutsi c’est une femme, sauf 3 hommes si je ne me trompe pas. Pourquoi cette préférence aux femmes; il est vrai que les femme doivent occuper 30 pour cent mais les hudukazi aussi peuvent occuper cette fonction. mais je vois que le CNDD-FDD a préféré mettre à majorité des femmes pour les places qui sont réservées aux Tutsi, un choix qui n’est pas anodin; Je suis curieuse de savoir le niveau de formation de ces femmes tutsi sénatrices.

  5. nejerejwe nuko harimwo aba tutsi si no vyobaye ubusa bitarimwo amoko yose, donc aho ndaremye kuba ara ba DD ntakibazo ndabibonamwo.

  6. Amurani

    Il faudra un jour oublier Arusha pour que les Hutu aient 85% et les Tutsi 15% des institutions proportionnellement à leur nombre dans le pays. Sinon, ni akarenganyo institutionnalisé.

    • Bimazubute

      Non, non, non, le Cndd-Fdd n’est pas un parti unique pour siéger seul sein du Sénat du Burundi, c’est inconcevable! Il va falloir revenir sur cette disproportionnalité au niveau de la représentation sénatoriale à la reprise des dialogues.

Publicité