http://www.iwacu-burundi.org/ue-afrique-un-avenir-commun-2/
Région Sud

Rumonge : vers plus d’ordre dans l’enseignement privé

10-03-2017

La direction provinciale de l’enseignement (DPE) de Rumonge vient de procéder à la fermeture d’une école privée pour non-respect des normes élémentaires.

L’école fermée par le DPE de Rumonge

L’école fermée par le DPE de Rumonge

L’école privée « Bon Pasteur de Rumonge » a été fermée le 25 février sur décision du directeur provincial pour non-respect des normes.

Adrien Sabushimike, DPE à Rumonge, a indiqué que cette école a organisé l’enseignement post-fondamental sans avoir l’autorisation du ministère ayant l’Enseignement dans ses attributions. Les locaux de cette école servaient aussi comme lieu de culte.

« Certains enseignants n’étaient pas qualifiés pour enseigner dans le post-fondamental, un manque criant des manuels scolaires et des supports pédagogiques. »

D’après lui, des parents se sont fait escroquer par le responsable de cette école en y faisant inscrire leurs enfants. « Des irrégularités au sein de certaines écoles privées.»

Le DPE de Rumonge reconnaît qu’il y a des irrégularités dans certaines écoles privées et menace de les fermer afin qu’elles se conforment à la loi qui régit les écoles.

Il précise que la province de Rumonge compte aujourd’hui beaucoup d’écoles privées, après la Mairie. « Malheureusement, pour certaines écoles, au lieu de viser un bon enseignement leur souci premier est de collecter des fonds issus des frais scolaires que les parents versent. »

La preuve est que ces écoles sont les dernières dans les classes à test et à l’examen d’Etat.
Les parents des élèves soulignent que le sort de leurs enfants est incertain car aucune autre école ne veut les recevoir afin qu’ils continuent à étudier.

D’après eux, leurs enfants ne doivent pas être victimes de cette situation, ils demandent à la DPE de caser ces élèves dans d’autres écoles. « Les responsables scolaires de Rumonge auraient dû communiquer à temps que cette école n’est pas autorisée à organiser la formation post-fondamentale. »

La DPE de Rumonge doit voir comment les 68 élèves qui fréquentaient cette école ne puissent pas passer une année scolaire blanche. Il est à souligner que la majorité des personnes qui détiennent des écoles à Rumonge sont des ressortissants congolais.

  1   Vos commentaires
  1. roger crettol

    « un manque criant des manuels scolaires et des supports pédagogiques. »

    Seulement dans les écoles privées de Rumonge ? Je pensais que c’était le cas fréquemment et un peu partout au Burundi. Tant mieux si je me trompe.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité