Politique

Rumonge : Sept pêcheurs Congolais arrêtés dans le lac Tanganyika

28/07/2016 Félix Nzorubonanya 2

La marine burundaise les accuse d’avoir tué deux pêcheurs burundais.

Les Congolais arrêtés sont conduits à la police de Rumonge
Les Congolais arrêtés sont conduits à la police de Rumonge

Les pêcheurs burundais prénommés Dieudonné, âgé de 23 ans et Alexis, âgé de 20 ans ont été tués à coups de pagaies par des congolais, dans la nuit de ce dimanche 17 juillet. Des sources précisent qu’un rescapé blessé a alerté la marine et les pêcheurs congolais ont été arrêtés le lendemain.

Ils sont pour le moment détenus au cachot de la police Rumone. Ils ont été arrêtés dans les eaux burundaises au large de la localité de Karonda en commune de Rumonge, lundi à l’aube.

Les enquêtes se poursuivent au niveau de la police pour déterminer les circonstances ainsi que le mobile de cet assassinat.

Les pêcheurs burundais menacent d’abandonner le métier

Gabriel Butoyi, président de la fédération des pêcheurs lance un cri d’alarme et demande aux autorités burundaises de prendre des stratégies pour combattre la criminalité et les vols à mains armées qui s’observent ces derniers mois au niveau du lac Tanganyika.

Il demande que la collaboration entre le Burundi et la RD Congo soit renforcée pour endiguer la criminalité et les vols à mains armées.

Il demande à l’Assemblée nationale de voter rapidement la nouvelle loi sur la pêche. Elle contribuera à combattre de cas de vols, de criminalité et réduira les nombreux cas d’accidents qui s’y observent.

Juvénal Bigirimana, gouverneur de la province de Rumonge indique qu’il y a de bonnes relations entre les deux pays qui se traduisent par des échanges commerciaux. Toutefois, il demande aux Congolais établis en province de Rumonge de respecter la loi burundaise.

Certains pêcheurs burundais menacent d’abandonner ce métier si la sécurité n’est pas renforcée dans les eaux du lac Tanganyika car certains ont déjà enregistré d’énormes pertes par des vols à mains armées.

Les observateurs suggèrent que le renforcement de la sécurité au niveau du lac Tanganyika soit débattu au sein de l’Autorité du lac Tanganyika.

Selon eux, l’harmonisation des textes relatifs à la gestion du lac Tanganyika par les 4 pays qui se partagent le lac Tanganyika contribuera aussi à la réduction de ce phénomène.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Micombero

    Ton argumentaire ne tient pas. Tu dois avoir un niveau intellectuel tres bas.

  2. Michel Blan

    Les peuples sont abandonnés à eux-mêmes ! Leurs dirigeants s’occupent de leur maintien au pouvoir c’est tout ! Pour le reste, circulez il n’y a rien à voir !
    Chers instruits, allez devant ces laisser- pour- compte pour qu’ils se délivrent…à moins que vous mêmes vous soyez du côté des ventriotes.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

508 utilisateurs en ligne