Politique

Robert Mugabe : « Deux mandats, c’est deux ! »

Au 25 ème sommet de l’Union Africaine (UA), tenu ce 13 juin, dans la capitale sud-africaine, la crise politique au Burundi a retenu l’attention des chefs d’Etat.

Robert Mugabe : « Deux mandats, c’est deux. »

Robert Mugabe : « Deux mandats, c’est deux. »

Robert Mugabe, président en exercice de l’UA, a surpris par rapport à la troisième candidature de Pierre Nkurunziza : « Le temps va vite et nous avons l’impression que deux mandats n’ont duré que deux semaines. Et nous voulons continuer.»

Pour le président Mugabe, il faut trouver une excuse : « Le premier mandat, Pierre Nkurunziza avance que ce n’était pas un mandat parce qu’il n’a pas été élu par la population. » Pourtant, s’est-il étonné, M. Nkurunziza était là. De toutes les façons, le président zimbabwéen estime que Pierre Nkurunziza n’a pas fait de coup d’Etat. Et de conseiller : « Si la population décide que le président de la République fait deux mandats, c’est deux. »

Signalons que Robert Mugabe est à son septième mandat.

  63   Vos commentaires
  1. Iuvenis Mujeune

    Akarimi kavuga inagore karagororoka! Sinarinzi ko uw’inyonzo yotwenze uwuvyimvye mu mugongo.

  2. mugisha

    abantu bo muri opposition mushaka kwigira incabwenge kurusha abandi muzotangara ndabibabwiye pe!!!!ngo 3=2 ngo 5=3!!!! mwigirisha .ko mukunda igihugu mudashaka amaronko y’ubutegetsi murekere izo 5 ans hanyuma akinjura erega 5 ans ni mike cane ku guhugu kuko coco kizokwamaho .ndazi ko apres 5 ans muzicuza nk’urwaruka rwo mu myaka ya 93-96

    • Patriote

      @mugisha: «erega 5 ans ni mike cane ku guhugu kuko coco kizokwamaho »
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe udapfunzwe
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe utari mu nkambi z’impunzi mu Rwanda, RDC na Tanzaniya n’ahandi
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe utariko urahigwa n’igipolisi hamwe na milice ya Nkurunziza
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe utariko urarondera akazi ngo ukabure ufise diplôme
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe uri mu Kigobe urya ivya gusa abandi badafise ico bapfungura
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe ugenza imiduga ya Reta abandi babuze nikibunguruza kwa muganga
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe ufise abana biga muri Étranger abandi bateshejwe kwiga
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe kuko umutambukanyi wawe ariko arubaka ama hôtels n’amahera ya gusa abandi babuze nayo kubaka iz’ivyatsi
      Iyo 5 ans ni mike kuri wewe kuko uri mu biba, bica, baturira, babesha, baryanisha, banyaga, biganza, bacuna bupfuni na buhoro
      Ubwo bugizi bwa nabi rero nibutuvireko, nta Nkurunziza yosubira gutwara iyindi myaka 5, Uburundi bwoba bwacitse umuriro.
      Nakure meza agende kuvyagira i Vyegwa canke nyene la Haye, ahazomukundira aragenda ngaho nyene, turarushe muvyukuri!…

  3. Bakari

    Quelle pêche et quelle longévité a ce gars de Mugabe: avoir une telle énergie à 91 ans est impressionnant! Il faudrait qu’il donne sa recette aux plus jeunes qui ont encore toute la vie devant eux!

  4. Jambo

    Pour le cas d’Omar Beshir,je suis entièrement satisfait qu’il soit de retour dans son pays.Pour une fois ,l’UA a joué son rôle protecteur afin de ne pas le livrer a la CPI partiale,aux bottes de l’occident.Les dictateurs sanguinaires africains devraient être écroués dans leurs pays respectifs ou un autre pays africain et non dans les geôles européennes dorées ou il n y a ni cafards,ni rats…

  5. Jambo

    Pour des raisons diplomatiques évidentes,l’EAC et l’UA n’ont pas évoqué le mandat présidentiel dans leurs communiqués finaux,on retiendra néanmoins le discours de Mugabe qui a fait rire l’assemblée sur le fameux mandat parlementaire sans nommer le concerné.Ça veut dire ce que ça veut dire.A vous de juger sur:
    https://www.youtube.com/watch?v=ldIZ0aPNtbo&feature=youtu.be

    • Okoca

      Le président de la République Pierre NKURUNZIZA l’évoque souvent! « Hariho intumva » (il y a des sourds). Avec le temps, je parviens à comprendre. Souvent on a tendance à enlever une petite herbe qui se trouve dans les yeux de l’autre au lieu d’enlever le poutre qui se trouve dans les siens. Qui est sourd! Les Démocrates comme les Etats Unis, l’Union Européenne se sont prononcés en ce qui concerne le respect de la constitution et des accords d’Arusha et surtout l’abandon de ce fameux troisième mandat par Peter. Voilà que même Mugabe qui est connu pour être un grand dictateur à la tête d’un régime totalitaire a dit: « Le temps va vite et nous avons l’impression que deux mandats n’ont duré que deux semaines. Et nous voulons continuer.» et Mugabe a continué: « Le premier mandat, Pierre Nkurunziza avance que ce n’était pas un mandat parce qu’il n’a pas été élu par la population. » et il a poursuivi en disant en anglais: « However, he was there for Five years » c’est à dire , « Ce pendant il était là pour cinq ans ». Donc, vous voyez que les plus grand des dictateurs en Afrique a laché NKURUNZIZA en disant: « Si la population décide que le président de la République fait deux mandats, c’est deux. ». En définitive, Pierre n’a pas écouté les démocrates, il n’a pas écouté les dictateurs comme Mugabe, alors, murumva ko bamubwiye bikamugora kumva. Ibi bintu bizomugora kubivamwo. Il est en accrochage avec son peuple, il est en accrochage avec les démocrates, et voilà qu’il est en accrochage avec les dictateurs ! Alors Peter abaye uwande? Wait and see!

      • Jambo

        Okocha
        Tout le monde l’a lâché mais il continue de tirer le diable par la queue …

      • KABADUGARITSE

        Umurozi arashobora kuroga akica kandi arashobora no gutanga umuti uvura (kurogora). Ikindi, muri Bibiliya handitse ngo: « Murakora ivyo ndababwiye ntimuzokore ivyo nkora! ». Ne vous référez donc point dans votre commentaire, chère Lyse, au 7ème mandat de Mugabe quand il aborde les questions diverses pendant la session de l’UA.-

      • Blue Bird

        Combien vous représentez en pourcentage vous qui etes contre les institutions .Acceptez -vous qu’il y a des millions de population qui sont du coté du président en exercice. Osez -vous accepter que vous ne pourrez jamais représenter le peuple Murundi.

        • Jambo

          Renvoyez les policiers vers leurs casernes respectifs pour laisser les gens manifester librement et pacifiquement même pour une seule journée et enfin acceptez la refonte de l’actuelle ceni pour une nouvelle consensuelle, et le pourcentage parlera de lui même.
          En outre,lors de la tentative de putsch,aucune réaction populaire spontanée comme celle vue en 93. Ça veut dire ce que ça veut dire.

  6. Baca umugani mu kirundi bati « ‘iyigeze kure ntayitayitera ihembe ». Kubona Robert Mugabe ari we asigaye aduha icigwa ca democratie birateye agahinda.

    Ndi Lololo, Umugumyabanga atari umugumyabondo.

  7. Stan Siyomana

    DE TRES IMPORTANTES DECISIONS DE L’UNION AFRICAINE (SUR LA CRISE ACTUELLE AU BURUNDI).
    10 (i). La reprise du dialogue entre toutes les parties burundaises, au plus tard dans un delai d’une semaine suivant l’adoption du present communique…
    (iii). La date des elections devra etre fixee par consensus entre les parties burundaises , dans l’esprit du communique de la CEA du 31 mai 2015…
    (iv). Le deployment immediat des observateurs des droits de l’homme de l’UA et d’autres personnels civils…
    (v). Le deployment d’experts militaires de l’UA ,…pour verifier, en collaboration avec le Gouvernement et les autres acteurs concernes, le processus de desarmement des milices et autres groupes armes…
    (vi). Le deploiement d’une mission d’observation electorale de l’UA, si les conditions de la tenue d’elections libres, regulieres , transparentes et credibles …
    12. Reaffirme sa determination a prendre, le cas echeant, et avec le soutien du Conseil de securite des Nations Unies, toutes les mesures necessaires A L’ENCONTRE DES ACTEURS BURUNDAIS DONT L’ACTION CONDUIRAIT A LA PERPETUATION DE LA VIOLENCE ET ENTRAVERAIT LA RECHERCHE D’UNE SOLUTION POLITIQUE…
    (Voir « Communique du Conseil de paix et de securite de l’UA au 515 eme Reunion au niveau des Chefs d’Etat. Burundi,..13 juin 2015 », Lu sur Bujumbura News).
    Merci.

  8. PP

    Je ne connais aucune personnalite respectueux, influent dans ce monde, qui ne s’est pas prononcee contre le 3 eme mandat a part ceux qui ne connaissent pas le Burundi. Nkurunziza ne reste qu’avec le soutien de sa clique, quelques citoyens a qui il a donne quelques kgs de riz, des casseroles et les imbonerakure qu’il a nettoye le cerveau et qui pensent qu’il n’y a aucun autre moyen de survivre que de tuer pour gagner un peu d’argent. Malheureusement, il ne voit et n’entend pas. Pour lui, le denigrement, le forcing est une solution a tout. Avec tout ce monde qui dit non.non au 3 eme mandat, il veut que ses opposants la ferme et l’accompagne aux elections comme des moutons ou Ndayicariye va proclamer qu’il est vote a 98,99%. It is too sad!

  9. claude nahayo

    Notons que la « nouvelle » Constitution du Zimbabwe, du 22 mai 2013, contient la limitation de deux mandats présidentiels de 5 ans par mandat. Mais ce fut une longue bataille de l’opposition pour obliger le vieux nonagénaire dictateur Mugabe d’accepter cette nouvelle constitution. Maintenant, c’est surprenant qu’il est devenu moralement supérieur en donnant la leçon humiliante a notre « jeune » Président. Je chanterais difficilement « Burundi bwacu », « komerwa amashi n’amakungu ». Sha, President Nkurunziza, muratumaramaje bitari bikenewe. J’ai honte pour le Président Nkurunziza et pour mon pays.

    • Babwire

      Mais, t’as pas bien lu le contenu de l’interview. Mugabe a dit« le premier mandat il a été élu par le parlement» ce que le CNDD FDD ne cesse de dire pour justifier que la candidature de S.E Président Nkurunziza au 3e mandat n’est pas anti-constitutionnelle. Donc,Mugabe voit les choses de la même façon que les BAGUMYABANGA. Je suis vraiment fière de mon président. Vive le Burundi!, Vive SE le président de la République Pierre NKURUNZIZA !

      • Okoca

        Monsieur Babwi

  10. Ndabirabe

    MUGABE a totalement raison, et c’est à nous, authentiques Citoyens burundais, de saisir la balle au bon et d’aller droit au but par une formule abrégée c.à.d. …
    Si l’Opposition, la Société civile et la majorité de la Population, tous contre le 3è mandat illégal de Nkurunziza, visent un résultat tangible et un appui indéfectible auprès de la Communauté internationale, il est urgent de tabler sur une formule très simple qui serait de CONSOLIDER désormais, toutes les DOLÉANCES déjà présentées, en UNE et UNE SEULE PRINCIPALE qui est d’ «EXIGER L’ INSTAURATION IMMÉDIATE D’UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION, AUSSITÔT passé la date de DÉCHÉANCE OFFICIELLE du Président Nkurunziza et de son Gouvernement».
    Je suggérerais alors, que ce Gouvernement intérimaire soit uniquement composé des formations et groupes politiques ayant jusqu’ici présenté des PRÉSIDENTIABLES en RÈGLE dis-je bien. Nous les connaissons bien! Ce serait alors à ces partis et groupes politiques de s’entendre sur les NOMS des DIRIGEANTS qui assureraient la Présidence, la Vice-Présidence et l’Éxécutif de ce Gouvernement. Je ne peux cependant pas m’exprimer sur la légibilité du Cndd-Fdd à faire partie automatiquement de ce Gouvernement de transition au moment où Nkurunziza devrait être maintenu comme candidat de ce parti. Donc, à y revenir au moment opportun!
    Le mandat spécial établi pour ce Gouvernement intérimaire :
    1. Procéder au désarmement de la Population en possession d’armes illégales;
    2. Procéder au démentèlement de tout ce qui est milice au Burundi;
    3. Organiser le rapatriement des récents réfugiés burundais ainsi que des réfugiés politiques;
    4. Procéder à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris les manifestants contre le 3è mandat de Nkurunziza et les journalistes privés;
    5. S’assurer de la conformité au respect des droits de la personne et de la liberté d’expression;
    6. Organiser enfin des élections libres, inclusives et transparentes pour Tous, en instaurant évidemment une nouvelle CENI entièrement autonome.
    Vous comprendriez qu’un Gouvernement de transition ne pourrait faire appel aux parlementaires ni aux sénateurs inexistants. Il reviendrait alors à la Présidence et à l’Éxécutif de veiller à tout bon fonctionnement et déroulement de chaque point évoqué ici.

    • Bakari

      @Ndabirabe
      « Je suggérerais alors, que ce Gouvernement intérimaire soit uniquement composé des formations et groupes politiques ayant jusqu’ici présenté des PRÉSIDENTIABLES en RÈGLE dis-je bien.  »
      Cela fait du bien de rêver! Mais le réveil est d’autant dur!
      Bon courage tout de même dans la lutte contre l’instauration d’une nouvelle dynastie!

  11. NFX

    Pour ceux qui ont des doutes que MUGABE n´a pas dit cela. Source: https://www.youtube.com/watch?v=ldIZ0aPNtbo
    ———————————————————-
    NKURU: I have served only two terms and I have not done so much. The two terms was like two weeks. I really want another term, Robert.
    MUGABE: What is your excuse, Peter?
    NKURU: Ah! The first term I served, oh no! It was not a real term and it shouldn’t count, Robert
    MUGABE: But you were there for five years, Peter!
    NKURU: Oh no! I was chosen by the parliament and not by the people. I should have been chosen by the people, so that one does not count for me Robert
    MUGABE: But others say, it counts, Peter.
    ————————————————-
    Robert MUGABE na GUCCI Grace baratwenze barahwera, bumvise NKURU avuga yuko mandat yambere itari mandat.

  12. Bizos

    Je mes suis vraiment marré parce que c’est du vieux loup africain que j’attendais le moins un commentaire pareil. Quand il dit que deux mandats c’est comme deux semaines, Robert Mugabe sait de quoi il parle. Il a encore la soif du pouvoir après combien de mandats encore? PN a échoué à changer la constitution, alors qu’il accepte la limitation constitutionnelle de mandats. Il n’a pas de chance, les burundais ne sont pas des zimbabweens, rwandais, togolais, etc.

    • Wise

      La premiere reaction du gouvernement suite a la visite des ministres de l’EAC est consultable sur ‘presidence.gov.bi.’
      Les elections vont avoir lieu comme prevu dixit Abayeho. Wait and see

    • gems

      nanje ivyo narigeze kubibabwira, navuze nti hako mudurumbanya igihugu nti nimumureke atware, nti kuko imyaka itanu ni ubusa, nti nigihe kinahera utabizi. Kiretse nimba hariho izindi ntumbero. umwaka uhera nkikibabi; nigeze nukuvuga nti : burya, igihugu cacu cavuye kure; ehe raba imyaka mirongo ine abantu barataye baromoka abandi barishwe, cari igihugu camagenocide gusa. Nkongera nkavuga nti none ico gihugu cahitiye mwo ibintu bibi gutyo nti est-ce que gusubira gutoha c’est facile, kumvikanisha abantu c’est facile, bamwe bakavugango : none iyo hakurya iwacu ko bateye imbere. Ariko jewe mvuganti : burya kwiga ingendo yuwundi iravuna; ikindi naco : kuki mushobora kwiga mwishule rimwe umwe akaba ministre , uwundi umwigisha, none ndabaza uwo mwigisha mwoca mumwica. Bavuga ngo bukebuke bukomeza igihonyi iyo migani sije nayiciye. Ahandi naho ngo amakungu arasemerera. None ayo makungu simwebwe mwabibabwiye, yari gusemerera ataco mubabwiye.

      • Stan

        @gems
        Vous avez le meme language que le MAITRE QUI DIT A SON ESCLAVE: « IHANGANE!!!/CINQ ANS DE PLUS DE SERVITUDE, C’EST RIEN/IMARA NKA WA MWANYA URUME RWAMARA MURI ZA NZIRA (BAMWE BACAMWO BAGIYE KW’ISHULE).
        Alors que:
        L’ESCLAVE VEUT SA LIBERTE TOUT DE SUITE/FREEDOM NOW!!!
        JUSTICE DELAYED IS JUSTICE DENIED/Vous deprivez quelqu’un de la justice quand vous ne lui accordez pas SURTOUT QUAND IL LA RECLAME LUI-MEME.
        Uwahawe/uwuzohabwa n’intwaro ya DICTATURE DU 3 EME MANDAT PRESIDENTIEL ntashobora kumenya amarushwa ya wa munyagihugu nyarucari w’i Cendajuru nka kumwe INDA IMENYWA N’UMUVYEYI YAYIRAYEKO.
        Il faut laisser le peu
        ple burundais se choisir un autre dirigeant/leader QUI POURRA LE MENER VERS LA VRAIE DEMOCRATIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET INCLUSIF.

  13. Amédé

    « Signalons que Robert Mugabe est à son septième mandat ». Umugani mu kirundi uvuga ngo: « akagomba kashatse kwigana inzovu kunya, kanya amara. (Le chacal qui voulait chier comme un éléphant a chié ses boyaux) un proverbe kirundi.

  14. Mugabe na 17è mandat azoyigira. None nimba we atabashukanyi nkaba Adolphe na ba Ndakugarika etc… akoresha.!
    Erega natwe iyaba cari igihugu gitwarwa nabantu bumutima namandat cumi yozigize.
    None niyihangane ntakundi ko yihenze igihugu akagishira muminwe y’abayangayanga!!

  15. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Tout le monde, y compris Robert Gabriel Mugabe, sait évidemment que Peter NKURUNZIZA a déjà fait ses 2 mandats mais qu’il est entrain d’utiliser la ruse, la tricherie et le mensonge pour s’accrocher au pouvoir coute que coute… ! ! Je n’arrive pas à croire que quelqu’un comme Mr NKURUNZIZA qui sait très bien d’où vient le BURUNDI avec une guerre qui a duré plus de 10 ans, prenne le risque, purement par égoïsme, de replonger ce pays dans l’instabilité politique et les affres de la guerre… ! S’il annonçait son renoncement au 3e mandat tant décrié et qui a déjà fait verser tellement de sang et cause tellement de malheurs a tant de Burundais, le pays redeviendrait immédiatement calme, normal et on avancerait. Mais maintenant je crains le pire… ! Au 21ème Siècle, il faut toujours le plus possible essayer de chercher le consensus au lieu de croire qu’on est le plus fort et qu’on imposera tout par la ruse et la force car, comme dit un proverbe ivoirien, ‘’il n y a pas que ta mère qui fait des enfants intelligents’’ !!!! Tenez : un membre de la Cour constitutionnelle démissionne et accuse le pouvoir en place de l’avoir contraint à voter pour le 3ème mandat et de l’avoir menacé s’il ne le faisait pas, ce n’est pas grave pour le pouvoir CNDD-FDD… ! Deux membres de la CENI démissionnent de leur poste et en donnent des raisons pas très glorieuses pour le pouvoir en place, pour ce dernier, ceci n’est même pas un problème car de toutes les façons, S.E. NKURUNZIZA avait déjà prévu/pressenti qu’elles démissionneraient et un décret avait même été déjà signé d’ailleurs pour les remplacer… !! Vous vous rendez compte… ? Ceci est gros comme une maison… ! Le problème est qu’à l’heure d’Internet et autres réseaux sociaux, les nouvelles aussi bonnes que mauvaises, y compris les mensonges, circulent rapidement, en temps réel et tout le monde y a accès… ! Président FONDATEUR et ceux qui le conseillent devraient le savoir aussi… ! Tout le monde vous observe… ! Le Burundi ne s’arrête pas à Ngozi, Gitega etc… » ! Malheureusement pour vous, le monde est devenu un petit village… !

  16. Bayubahe

    Erega ce que Nkurunziza et ses acolytes avancent comme argument de briguer un 3è mandat indu ne tient pas debout. Même H.E. au Nord, avec tous ses exploits comme Président travaillant et populaire n’y va pas à yeux fermés, mais Nkurunziza croit que tout lui est permis, ararinda nukuri! Iyo apfuma yitwaza ibindi ariko ntagende mu biharuro du nombre des mandats à gruger encore, vyomukundiye, mais là où il en est, son jeu devient complexe et le piège sur toute la ligne. Aribuka neza ko ibuye riserutse bigoye ko ryica isuka. Dutekane rero kuko yahinyutse. La Démocratie qu’il a voulu assassiner a finalement eu le dessus (raison) sur ses machinations indignes. Il doit disposer!

  17. Theus Nahaga

    Je l’ai écrit un jour sur ce site Nkurunziza n’est pas Mugabe. D’autrepart, les textes fondamentaux du Zimbabwe ne disent rien sur le nombre de mandat. Au Burundi, les textes le précisent de facon en un peu plus clair. Cela nous oblige à constater que Nkurunziza et sa clique en présentant Nkurunziza comme candidat violent les textes fondamentaux du pays. on appelle cela un putsch institutionnel.
    Nous nous intérrogeons sur le but de cette manoeuvre et nous ne pouvons constater qu’une chose, Nkurrunziza et sa clique pousse lentement mais sûrement le pays vers le cataclysme. Nous disons cela pour alerter le monde car nous ne voulons plus de cycle de putschs et de guerres civiles. Nkurunziza doit partir sans qu’on aille attendre un homme providentiel.
    Le hic de notre histoire est que ce soit Mugabe qui vient d’avoir une parole limpide. Cet homme qui vient de passer plus de 30 ans au pouvoir a eu le courage de dire que l’on peut l’on doit lacher le pouvoir.

  18. Tonton

    Monsieur le Major Buyoya disait dans un article de IWACU du 13 avril 2015: « Je ne suis pas Prophète de malheur, mais le pays court un grand risque si les textes ne sont pas respectés » et d’ajouter: « La question de troisième mandat est politique que juridique » , « les responsables , donc le Président, le parlement et le Sénat doivent choisir d’avancer pour de bon vers la paix ou de reculer »

    http://www.iwacu-burundi.org/troisieme-mandat-il-ny-a-pas-de-debat-les-textes-sont-clairs/

  19. bizowabizo bizos

    SVP, lisez le communiqué final, on parle nul part du mandat :ce qui veut dire que l’affaire du mandat ne cause aucun problème.

    • Stan Siyomana

      @bizowabizo bizos
      Allez dire aux Burundais (qui ont connu assassinats d’opposants politiques (Zed Feruzi), vagues de centaines de milliers de refugies burundais qui croupissent dans des camps dans les pays limitrophes, tentative de coup d’Etat militaire, mouvement des frondeurs au parti au pouvoir CNDD-FDD) QUE L’AFFAIRE DU MANDAT NE CAUSE AUCUN PROBLEME.

    • @bizowabizo bizos
      A moins que nous n´avons pas lu le même communiqué. Pourtant il est clair lá dessus. Il faut lire entre les lignes le langage diplomatique Quand on parle du respect des accords de paix d´Arusha et de la constitution qu´est ce que vous comprenez? Je vous mets en bas le point 6 du communiqué et jugez-en vous même:
      « 6. Réaffirme la conviction de l’UA que seuls le dialogue et le consensus, dans le respect de l’Accord d’Arusha et de la Constitution du Burundi, permettront de trouver une solution politique durable, garantissant la préservation et la consolidation de la paix, ainsi que le renforcement de la démocratie et de l’État de droit. Le Conseil appelle encore une fois l’ensemble des acteurs burundais à faire preuve de retenue et à faire prévaloir l’intérêt national sur toute autre considération;.. »

    • Stan Siyomana

      @bizowabizo bizos
      Jamais l’Union africaine (UA) et l’Union europeenne (UE) ne decideraient LE DEPLOIEMENT AU BURUNDI D’OBSERVATEURS DES DROITS DE L’HOMME ET D’EXPERTS MILITAIRES « POUR VERIFIER LE PROCESSUS DE DESARMEMENT DES MILICES ET AUTRES GROUPES ARMES »‘ si « l’affaire du mandat ne cause aucun probleme ».
      (Voir Agence Presse France (AFP): « L’Union africaine veut deployer des experts militaires au Burundi (official) », http://fr.
      africatime.com/burundi…, 15 juin 2015).
      Merci.

  20. Tonton

    Oh mon Dieu même MUGABE! Si Ce dernier le sait, qui ne peut pas le savoir que deux c’est deux. Mais pas 1+1 = 2-(1+ »0″)!!!
    Mais, qui et que représentait le Burundi de 2005 à 2010 devant le concert des nations!!! Une colonie ou pas! sous quelle tutelle!!!

  21. NDABAZA

    Si l’instabilité et l’insécurité que vit le Burundi dans ces jours sont dues à la question de la candidature de Nkurunziza Pierre, pourquoi l’UA contourne cette question comme l’a fait aussi l’EAC?
    Comment les propositions et décisions qu’elle a données produiront d’ effets si le nœud de la question n’est pas dénoué?
    Seigneur Jésus, sauve le Burundi.

  22. Happy

    @Kazivyi, hum??????

  23. rufyirigufyina

    Le sommet de l’UA a commencé le 14 et non le 13 juin. Mugabe ne peut pas moqué le 3ème mandat de Peter alors qu’il en a déjà croqué cinq. Canular? La journaliste devrait citer ses sources si jamais elle n’a pas elle-même entendu Mugabe le dire de vive voix.

    • Joseph Bula

      @rufyirigufyina et bien R Mugabe s’est bien moqué de ces présidents qui s’eternisent au pouvoir.Ci joint le lien sur youtube
      https://www.youtube.com/watch?v=ldIZ0aPNtbo

    • Stan Siyomana

      @Rufyirigufyina
      « But he warned AGAINST CAUSING INSTABILITY BY SEEKING MORE THAN TWO TERMS.
      He appeared to make fun of Burundi’s Pierre Nkurunziza, who said HIS FIRST TERM SHOULDN’T COUNT TOWARDS HIS CONSTITUTIONAL TWO-TERM LIMIT BECAUSE HE WAS CHOSEN BY PARLIAMENT AND NOT BY THE PEOPLE.
      « THEY SAY THE FIRST TERM WAS NOT A REAL TERM. BUT YOU WERE THERE FOR FIVE YEARS! » Mugabe said… »
      (Voir Carien du Plessis: « Mugabe slams two-term limit on African leaders », http://www.news24.com, 14 June 2015).

  24. Kaaze

    En ame et conscience le president Nkurunziza sait tres bien qu’il entrain de tricher. Et c’est a ce titre qu’il entrera dans l’histoire. Comme un tricheur! Triste!

    • KIRADODORA

      Il est déjà entré dans l’histoire et par la petite porte, on se moque de lui partout en Afrique. Je comprend maintenant pourquoi il n’était pas allé en Afrique , on allait se moquer de lui en sa présence. Moi j’aurai aimé qu’il soit dans la salle pour voir sa réaction quand Mugabe dit  » …..THE FIRST TERM WAS NOT A REAL TERM. BUT YOU WERE THERE FOR FIVE YEARS!!!!!! »

      • Kubwayo

        Kagame et Kabila n’y étaient pas non plus

    • Tu parles Tricheur veut dire quoi pour un burundais.wewe ko wize ugaheza dufate,watirishije akanga iki?oya ngabo wabonye batirisha?ubu barahejej kand barakomeye muma institutions.Tu parles,kubaga bicuspid iki kumurundi?peut etre dans l avenir apana ubu.

  25. PCE

    Est ce que Mugabe l’ a vraiment dit ? Ca c’est une bonne nouvelle . Nkurunziza laché par Mugabe , ca devrait être le titre d’un article d’un de nos journalistes . Malheureusement ils n’existent plus , ils sont plutot sous anésthésie générale dans un hopital dirigé par un malade mental, le Burundi . Akabi gatwengwa nkakeza murantunga

  26. Bakari

    « « Le premier mandat, Pierre Nkurunziza avance que ce n’était pas un mandat parce qu’il n’a pas été élu par la population. » Pourtant, s’est-il étonné, M. Nkurunziza était là. »
    En plus durant ce mandat, il est resté pendant 5 ans; pas 3 ans ni 7 ans! Pourquoi dis donc?

    • Gima

      Demandez à Mugabe depuis combien de temps il est au pouvoir. Pointer du doigt les autres est certainement plus facile que le retourner contre soi. Il parait aussi que le Zimbabwe a des intérêts dans la téléphonie mobile au Burundi, avec des rwandais comme CEO. On ne s’étonne pas de son discours.

      • Quel Rwandais comme CEO?Celui de l’ECONET??Vérifie tes sources warahezwe!!!
        Que’est ce qu’on ne va pas imaginé pour justifier l’injustifiable,Hahahaha!!!!

  27. iwanyu

    hahaha Hhhhhhhhhhhhh mugabe démocratique !

  28. Kindros

    Urugamba rugira rutangure rero
    Peter atarekuye akayagwa karayagwa ndababariye!!

    • Ariko wibukeko nabandi barutonze .usanga ata na entrenement iratangura!reka gusukana.quand il y a la guerre, tout le monde bombeoh,meme toi cadavere,

    • NGENDAMBIZI

      C’est un combat que vous risquez de ne pas gagner.

      • Bakari

        @NGENDAMBIZI
        « C’est un combat que vous risquez de ne pas gagner. »
        Qui, vous? Soyez un peu plus précis! Vous êtes qui, vous?

  29. Ntahoturi

    Le Burundi est en train de mourir, et tout le monde se tait.
    Le même drame rwandais est en train de se répéter chez son voisin, le Burundi.
    Mais toute la communauté africaine et internationale se tait.
    Continuons à crier, un jour tous ceux qui sont coupable de complicité,
    tous ceux qui font un silence coupable sauront qu’ils ont manqué un grand rendez-vous, un rendez-vous d’humanité, un rendez-vous humanitaire.
    Malheureusement, demain il sera trop tard. Crions quand même !
    Le seul secret pour la paix et la démocratie au Burundi se trouve dans les Accords d’Arusha.

    Que tous les Burundais et les amis du Burundi crient à temps et à contretemps :
    JE SUIS BURUNDI – ARUSHA

    Par Arnaud Ntahoturi

  30. Kazivyi

    Merci pour cette parenthèse de dire que ce monsieur est 7ième mandat!!!Nous avons encore à faire quand les gens pensent brûller un pays pour un soi-disant 3ième mandat, je trouve pas banale que les gens ne comprennent pas l’importance d’un pays.

    • Happy

      Hum??????

  31. cleanPP

    Dommage que meme Mugabe semble dire vrai: 1+1=2. Effectivement, PN n’etait pas demi-preisent. Peut etre demi Jesus mugihe hari abatanguye koza ibirenge vy’abanyagihu, et en passant imifuko yabo. Woww

  32. Murundi

    Hahaha même Mugabo sait que 1+1 vaut 2 . Ibara kumuetemere Nkurunziza ariko arisuzuguza cane. Ubwambere Alshabab ubu naho Mugabe. Ndababaye kabisa. Na cane cane ko Mugabe atamuntu yari yizeye ko hariico yovuze kubijanye na limite des mandats presidentiel en Afrique. Hasigaye Museveni nawe ko akurako umunwa akabivuga kumugaragaro. Nkurunziza navugishe ukuri kubijanye na mandat kuko ivyo avuga ntibifashe. Niyemeze neza imbere yabarundi ko yipfuza ikiringo ca gatatu ariko ntavuge ngo yatowe rimwe mukwiteza isoni

    • ugiraneza

      Vous savez ,erega mugabe a raison,si dans la constitution zimbabweene iln y a pas de limite de mandat à deux à la burundaise il ne faut lui en vouloir, pour deux c deux ,infini c infini,sacré mugabe quand ,il dit haut ce que les autres dit tout bas

    • kira

      On aime entendre ce qu’on veut entendre.Toutefois,ON DEVRAIT VOIR L’INTERET DE LA NATION D’ ABORD!! L’ interieur du pays et la pluspart des quartiers de Bujumbura reclament la PAIX, on ne peut pas compter sur l exterieur pour arriver a la PAIX durable, ….il faut construire la paix durable par le dialogue entre burundais.Les urnes est une des solutions a nos problemes actuels

      • Stan Siyomana

        @kira
        Je ne vois pas comment ces urnes viendront a temps pour sauver LE BEAU PAYS DE MWEZI GISABO:
        1. s’il faut s’en tenir aux conditions proposees/imposees par le Sommet des chefs d’Etat de l’East African Community (a Dar es Salaam, 16 mai 2015) (=RETOUR DES CENTAINES DE MILLIERS DE REFUGIES, DESARMEMENT DE LA MILICE IMBONERAKURE ET AUTRES PERSONNES,….).
        2. Si l’Etat burundais n’a pas les fonds necessaires pour les financer.
        3. S’il n’y a pas assez de securite dans le pays pour que les partis de l’opposition puissent faire leur campagne electorale SANS CRAINDRE POUR LEUR VIE.

        • gems

          Abo bantu bahunze ni faute à qui ? Mubanze murabe nimba bagiye aruko bagumuwe, nimba ata politique iri inyuma yabo ba refugiés. Erega kugumura umuntu ngo genda biroroshe. Hariho na bavuze vmuri intrvieuw ngo twabonye abandi bagenda hanyuma natwe turagenda. Wosanga ari abashaka kugirango babigire icitwazo.

          • maulana

            Jamais la force ne vaincrait face a la verite!il est vraie que le pouvoir burundais utilise la force contre tout celui qui ose Les contrer.si une fois je dis bien si une fois Les manifestations n’etaient pas reprimes et que Les radios privees qu’ils ont du brule pour se faciliter leur tache de massacrer Les opposant en silence,fonctionnaient jusqu’a maintenant,Nkurunziza aurait deja quitter le pouvoir car y aurait des masses des gens dans tout Les coins du pas,pour manifester contre son 3eme mandat qui est contre la constitution et Arusha!mais puisqu’il utilise la force,nimbreux d’entre nous avons peur,mais ca veut pas dire que rester a la maison nous lui soutenons!nous voulons son depart!

Publicité