http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Elections 2015

Elections présidentielles : les candidats expliquent leurs gestes

19-07-2015

Jean Minani, Domitien Ndayizeye et Sylvestre Ntibantunganya ont tous retiré, vendredi 17 juillet 2015, leurs candidatures à la course aux présidentielles qui se tiendront mardi le 21 juillet 2015. Agathon Rwasa indique qu’il n’y participera pas non plus.

Dr Jean Minani : « Je n’ai pas eu la chance de présenter mon programme à des électeurs libres dans leur choix et qui ne soient pas traumatisés par un groupe quelconque. » ©Iwacu

Dr Jean Minani : « Je n’ai pas eu la chance de présenter mon programme à des électeurs libres dans leur choix et qui ne soient pas traumatisés par un groupe quelconque. » ©Iwacu

Le Dr Jean Minani n’y va pas par quatre chemins : « Ce ne sont pas des élections car elles ne sont pas organisées suivant des normes internationalement reconnues. » Et pour cause, explique le président du Frodebu Nyakuri, il n’a eu la chance de présenter son programme à des électeurs libres dans leur choix et qui ne soient pas traumatisés par un groupe quelconque comme c’est le cas actuellement.

Bien plus, aucun candidat de l’opposition, accuse Jean Minani, n’a eu d’espace médiatique égale aux autres candidats pour faire connaitre son programme et afin fait-il remarquer, participer dans l’état actuel du processus, serait cautionner un forcing électoral : « Je ne peux pas aller en compétition avec un candidat anticonstitutionnel. »

« Une perte du temps et des moyens… »

Agathon Rwasa « : « Nous avons adressé une correspondance à la Ceni pour lui signifier que nous ne participerons pas aux élections mal organisées. »

Agathon Rwasa « : « Nous avons adressé une correspondance à la Ceni pour lui signifier que nous ne participerons pas aux élections mal organisées. »

Du côté de l’alliance Mizero y’abarundi, le discours est le même. Agathon Rwasa indique qu’il ne participera pas aux présidentielles même s’il n’a pas retiré sa candidature : « Nous avons adressé une correspondance à la CENI pour lui signifier que nous ne participerons pas à ces élections car elles sont mal organisées. »

Pour ce qui du retrait de sa candidature, M. Rwasa estime qu’il ne sert à rien de la retirer car ces documents ont été déposés à qui de droit : « C’est une perte du temps et des moyens alors que nous savons tous que de potentiels candidats devront les déposer le moment venu. »

Et de conclure que l’important est l’amélioration du processus électoral pour que ce scrutin soit régulier et conforme aux standards internationaux.

A ceux qui disent qu’il aurait appelé les Burundais à aller voter mardi prochain, Agathon Rwasa parle d’une rumeur : « Je ne l’ai pas fait et je sais qu’il y en a qui craignent pour leur sécurité et qui voudraient quand même y aller. A ceux là, je leur dit de voter avec leur conscience. »

  10   Vos commentaires
  1. DD-DD

    Nimuntize amashi nsubire nivyinire!:
    Aba-opposant ni beeeza baduhebeye amajwi,
    Tubahenera ibihuuuha, amajambojambo n’ivyidooogo
    Vive l’Opposition burundaise!!!

    Mbega ko naherutse bavuga ngo botanze un candidat unique, ubwo buhojojo bw’amacandidatures bwari ubwo gukora iki? Mbwirira Ntiba muti: Ngwaho Buyoya, aca atekereza.
    Mais entre-temps, que devient la caution de 15 millions que chacun d’eux avait déposée ? Une bouffée d’oxygène au trésor public? Une bagatelle de 60 million, ce n’est pas une mince affaire leta iyaronse OBR itabanje gusiganwa n’abafraudeurs
    Aba-opposants ni beza kweli

  2. Majanja

    Minani n »abo bandi bavuga ko bavuye mumatora baratwenza abantu. Nta banywanyi bagifise kuko Cndd yarabatwaye. Ubu ikintu bashobora kugira n’ukuguma bakoma amaruru kugirango Cndd ibakebere gatoya. Mu kirundi novuga ko bariko barakanuza. Gukanuza n’ugusaba ko baguha akanyama ka gusa mugihe abandi bariko baragaburirwa. Cndd ishobora kubaha ibisigarira canke ikabima. Jewe nobahanura kumara iyi myaka itanu isigaye bariko bararondera abanywanyi. Hanyuma bakazokwitoza BAFISE ABABATORA.

  3. nduwimana

    abo bakuye ama dossiers yabo muri CENI murabamenyesha ko twabashimiye caaaane twebwe abanyagihugu. kandi nagire ndabamenyeshe ko Imana yumvira abanyagihugu. Barazijanye turavuma kuko twebwe abo mubona baratwaye ntitwatwenze kuko twarasiwe abacu atacamira; abacu babatumariyeko birorerera mbere nabagenzi babo bari bafatanije ivyintwaro nukuri batabishe nabo ukamengo ntanikiriko kiraba. Ico gihe ntaconokwibagira kuko barasiye umuntu imbere ya faramasi bobo ngaho baramuzi tuvuye kw’ishure turacanako turiruka nubu vyaranse ko amvamwo kuko nabonye ako kabi ibindi naravyumva mugabo uwowundi bamutwiciye imbere. Abadeje imbere y’idarapo ukaja ubona muri télévision bapfutse uburengeti ngo baramurashe. Batama iyaba mwumvira abanyagihugu mukabakunda mwokwigiriye gushimira Imana mweho ko mwarokotse mukongera mugasaba ikigongwe abanyagihugu bose bahekuwe kuva 93 gushika n’uyu munsi kuko ibi bibi vyose bidahera ninzigo y’inzikiray’ukudahana ngo ikibi kiranduranwe n’imizi mugabo kugirango mwiyeze ngo » imbonerakure » Imana yoyo ibona hose bitebe bitebuke abaramvye bazokumirwa.

  4. Amurani

    Nous nous avons élu Ndadaye, l’intimidation était à son niveau maximal. J’étais à l’école secondaire à l’internat et le gouverneur avait donné des consignes qu’il fallait compter le nombre de ceux qui auront voté contre la paix et l’Unité. Le directeur de l’école nous avait intimidé en nous disant que ceux qui ne voteront pas UPRONA seront traités comme des ennemis du pays. Mais rien ne nous a empêché de voter quand-même pour notre champion. ALors, ceux qui parlent de « standards internationaux » savent bien que s’ils étaient sûr d’eux mêmes, rien ne les priverait de la victoire.

    • DD-DD

      Amrani urandondera ndaguhe icupa, uvuga nk’umugabo mama mbere

  5. Rwasa peut rester, Il a du soutient mais les restes, j avai meme pas compri pourquoi ils ont voulu se representer.Etait ce pour faire du nombre, depenser les 15 000 000 ou simplement pour faire le ‘On ne sait jamais’ au vue des vises de l opposition, coup d etat ou Gouvernement de transition.je suis burundais pour ceux qui auraient un Avis contraire au mien.

  6. Abo bose uretse rwasa bitwaza imbonerakure ngo zababujije kwiyamamaza,barabesha abanyagihugu bipfuza démocracie y’i burundi ntibipfuza umu president ata gisoda kimwiyumvamwo afise,tout cour ntibashaka umu civil azokibatana ibintu bishushe,dolofu,bunyoni canka ndakugarika bitoje ,ntacobuza badatorwa ,abo ba minani ba domisiyano ntawobaha ijwi ryiwe batari capable kubakingira umutekano.

  7. Maso

    Hahahaha!!!!
    Mwari kuronka gute , uyoo mwanya magingo mwari mu MABARABARA ?
    Uyo mwateze , urabashibukanye hemwe ! Nta nabo mufise murabiyitirira .
     » DEMOCRACY IS A GAME OF NUMBERS « 

  8. None abo bantu bavuga ko bashigikiye Putch muri irya declaration bateguye na ba Sinduhije wumva kuvyukuri bashaka amahoro canke amatora? Jewe nobahanura kutabandanya bagwa muri erreur nimba Putch yarabananiye vyerekanye ko mu Burundi rutitaha kandi Abarundi baciye ubwenge. Ikindi gishimishije nuko Rwasa yamaze guhinyura abamuhenze muri 2010 ngo bavuye mu matora muga bagaca bamara 5 ans birira nawe ari mw’ipoli ryo muri RDC. Murabona neza ko nawe ariko abesha abantu ngo yarabivuyemwe muga ataja ku retira son dossier muri CENI kandi abandanya akora Porte a Porte mu gihugu cose. Ndashimiye abantu bose bamaze gutahura ko ubutegetsi butangwa n’abegihugu gusa. Abazoba bitavye amatora nibo bonyene bazokwemererwa kuja muri Gouvernement d’Union Nationale selon la Constitution Burundaise actuelle. Abandi mwiteze miracle bonne chance.

    • kalebo

      aho mwibaza ko mwashoboy abantu?mwari mukwiye kwiga mukamenya gutandukanya urwamfu n’ururo

Publicité