International

NAD : «Une fenêtre pour lutter contre les intoxications dont est victime le Burundi à l’étranger»

31/08/2016 Hervé Mugisha 10
Joseph Manirafasha : «Il faut lutter contre les rumeurs étiquetant le Burundi d’un pays se trouvant dans le chaos total»
Joseph Manirafasha : «Il faut lutter contre les rumeurs étiquetant le Burundi comme un pays se trouvant dans le chaos total»

Mardi 30 août 2016, l’ONG Nouvelle action pour le développement(NAD) a procédé au lancement officiellement de ses activités.

Cette organisation s’est fixée pour ’’mission de combattre les fausses propagandes et les rumeurs entretenues et propagées par certains activistes de la société civile ayant fui le Burundi dans les chancelleries occidentales’’.

«Contrairement aux désinformations concernant l’insécurité, l’instabilité politique que les ennemis de la nation font foisonner sur les réseaux sociaux, notre ONG aidera à éclairer l’opinion internationale sur ce qui se passe réellement dans notre pays : que règne une paix absolue sur tout le territoire du Burundi», a indiqué dans son discours inaugural Joseph Manirafasha, le représentant légal de NAD.

Ainsi dans l’optique de faire face à ce ’’dénigrement dont est victime le Burundi’’ dans les capitales occidentales, mais aussi et surtout favoriser le retour de la coopération multilatérale des bailleurs occidentaux, cette organisation a créé un site web : www.akarere.net.

«C’est un portail internet qui servira de vitrine aux occidentaux pour mieux lire entre les lignes et bien décrypter toute l’actualité du Burundi, mais aussi celle de la sous-région des Grands-lacs sans les injonctions des politiciens véreux», a fait savoir M. Manirafasha.

Précisons qu’en plus d’ ’’éclairer la Communauté internationale’’, cette ONG œuvrera dans le domaine de la création d’emploi pour les jeunes. «C’est la seule manière de les aider à se prendre en charge et les mettre à l’abri de l’instrumentalisation des politiques malveillants », a noté le représentant légal de NAD.

Forum des lecteurs d'Iwacu

10 réactions
  1. MUGABARABONA

    “……La force d’une démocratie ne réside pas en ce que le pouvoir soit bien établi, protégé et rassurant pour tous, MAIS en ce que le peuple ne puisse plus se laisser sombrer dans le chaos, lorsque pourrait surgir un pouvoir non conforme, faible ou dégradant.

    Ainsi cher ami, notre enseignement se résume en ces mots. Les dix millions et plus de burundais tireront leur avenir meilleur dans une politique saine à base de programmes et non sur leur appartenance partisane. Nous devons hausser le niveau du débat public pour affronter nos problèmes sans nous détruire……”.

  2. Orignal

    <> Mon frère , si c’est comme ça la démocratie ,tu as une fausse conception . C’est plutôt l’anarchie. Tout le monde a son idée à lui, comment les choses marcheraient . Mais , dans la démocratie c’est la majorité qui gagne . Il est vrai que au Burundi , il y a deux groupes qui s’opposent. L’un est pour le soi disant 3ème mandat , et celui qui pourrait être majoritaire . Il y en a un autre qui est farouchement contre ce mandat ,mais à cause de sa façon de faire les choses , moi je suis porté à croire que d’autres choses s’ y cachent . Qui peut répondre à ma question ? Si nous prenons l’exemple de la ville Bujumbura , pourquoi ce sont les mêmes quartiers qui depuis 1993 se sont montrés dérangés par le pouvoir des présidents démocratiquement élus ? C’est la majorité qui gagne !! Finis les coups d’état.

  3. MAPENDANO

    La parole de Dieu nous demander d’éviter le mal et de faire du bien( 1 Thessaloniciens 5:22) ca signifie: Mwirinde igisa n’ikibi cyose!
    Pourquoi les gens s’entretuent, mettent les eux au prison et n’aiment pas leur prochains? Rappelez- vous que vous etes créés dans l’image de Dieu ! Et que Dieu est l’amour ! et celui qui n’aime pas son prochain n’ira pas au ciel!
    Priez sans cesse pour les malfaiteurs quoi qu’il en soit ils seront passagers selon les saintes ecritures et mettez votre confiance en Jesus Christ , meme si votre corps souffre gravement , tu seras heureux car un jour tu auras la vie eternelle.

  4. Bukebuke Gaspard

    Ce Monsieur, que je connais bien se met le doigt dans l’ oeil. Comment dire a une personne qui vit a l’ etranger que le lait et le miel coulent au Burundi, quand celui-ci travaille jour et nuit pour nourrir ses freres et soeurs refugi’es au Rwanda, au Congo et surtout en Tanzanie? Comment ce frere procedera-t-il pour expliquer que le miel coule sur une liste des gens fich’es par les renseignements parce qu’ ils sont contre le troisieme mandat? Et ce troisieme mandat est-ce que tout le monde est tenu de le soutenir? Comment plutot ne pas dire a Peter de respecter la volont’e de chaque citoyen, y compris celui qui trouve que ce mandate est de trop? Au lieu d’ utilizer la force de tuer, vous devriez plutot voir qu’ une bonne partie des gens ne veulenet pas de ce mandate et les respecter comme tel. Toi Manirafasha, je sais comment tu as ‘et’e le trouble-fete dans l’ organistion des gens de ta Province natale, une organisation yaheze nk ‘ifu yimijira, comme vousaimez le dire. N’ iyo ONG yawe izohera nk’ ifu yimijirano

  5. nunu

    “monsieur”

  6. nunu

    Abordons dans le meme sens que monsier Yves

    Organisation Non Gouvernementale en sigle ” ONG”

  7. Yves

    Apparemment, le gouvernement burundais n’a pas compris la signification d’ “ONG” : Organisations NON GOUVERNEMENTALES. C’est tellement flagrant que c’en est pathétique et l’on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer

  8. Jereve

    Ce monsieur est vraiment gonflé à croire qu’il va réussir là où le ministre Nyamitwe et ses ambassadeurs ont échoué. A la limite, sa nouvelle trouvaille vient remettre en question ces institutions censées défendre l’image du pays. Ceci dit, il faut être sérieusement intoxiqué pour oser soutenir que le Burundi est toujours ce pays de lait et de miel. Les titres ronflants de ce monsieur, ainsi que ses discours pompeux vont tout simplement faire “pschitt”.

  9. MIZA

    “… l’instabilité politique que les ennemis de la nation font foisonner sur les réseaux sociaux” ! Aïe ! Aïe ! Le terme les ennemis de la nation revient ! Cela me rappelle les régimes militaires ! De grâce, ne ramenez pas aussi “Le père de la nation”,…

  10. KANYANA Libérate

    C’est plutôt une organisation créée par les autorités burundaises pour contrebalancer les informations qui accusent le gouvernement des tueries en cours au Burundi. L’objectif est de désinformer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les violations sur les droits de l’homme. C’est une association à ne pas soutenir. On tue les gens chaque jour, on enlève les gens chaque jour et NAD va donner une image que tout va bien. Je savais que de tel organisation existent mais ce qui me surprend c’est la publicité que IWACU vient de faire à cette dernière (avec leur site de désinformation). Demander à ces responsables de NAD où se trouvent Jean et alii. Demander aux responsables de NAD pourquoi il y a insécurité au Burundi. Ceux qui pourrait investir savent la réalité : ils ont pour la plupart des missions diplomatiques qui les informent en temps réel. Ce Joseph Manirabarusha dira toujours que ce sont des rumeurs jusqu’au jour où un Pick up au vitres teintés viendra “rendre visite à lui ou un ami”. Que le Burundi est classé dernier au monde en terme des PIB/Hab il dira aussi que c’est une rumeur. Comme son maître tout va bien, il n y a que la chasse des chiens affamés et enragés “Mujeri” ( Mujeri est la version burundaise des Inyenzi du Rwanda des années 1960-90) qui est en cours.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

302 utilisateurs en ligne