Archives

Musaga : un civil tué la nuit et 2 militaires enlevés ce jeudi matin

13/11/2015 Abbas Mbazumutima 13
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

13 réactions
  1. Mariya Budangwa

    @ Anselme

    Hewe gez’aho gushigikira abashaka kuba hejuru y’amategeko, no USA aho twita ko démocratie yatsimbataye polisi ntisiba kurasa abanyagihugu bashatse kubangamira ubuzima bw’abapolisi, abirabura bo barabamaze no murizo za France zose ziriko zivuza induru mbega abo baraye basasitse inganda iyo bababona ntibari kubarasa za murareka gushigikira inkozi zikibi.

  2. Mutana

    Linstinct de protection est naturel. Allez voir ou sont les kamikazes de Paris.

  3. Euphrasie Ngoyi Geugbe

    @ Dibango
    Quelle justice burundaise dont tu parles????!!!!!!!

  4. Iuvenis Mujeune

    Mbega Gelase Ndabirabe ko avuga ikirundi gicanze n’ikinyarwanda nawe ni FDLR? Mwibagira ko abarundi bahungiye mu Rwanda canke ko hari abavuka kuri frontière n’urwanda?

  5. dibango

    La question de la presence des interahamwe ne cesse de diviser l’opinion. Et voilà un “interahamwe est arreté et tué au lieu de le presenter à la justice. …..au lieu de prouver de la presence de ces interahamwe par l’arrestation de ce soit disant rwandais interahamwe l’opposition le tue pour faire disparaitre les preuves et continue à affirmer que les interahamwe se battent aux côté de l’armée burundaise. ….un peu de logique quand même.

  6. Rupande

    Monsieur Anselme je ne suis pas n,importe quel mort qu,il soit du cote de la police ou des civiles mais si la police est attaquee par des armes voulez vous qu,elle se défend avec des bâtons ou de l,eau,ça c,est la légitime défense soit patriote et mettez de cote le fanatisme de l,un ou l,autre cote,il y’a une autre façon de réclamer nos droits sans faire recourt a la violence.

  7. Kado

    Mutana, le problème de Verite Guess ne porte pas sur le nombre de victimes, mais sur l’appréciation que Nkurukiye fait du bilan établi. Il y a eu un mort, et pour Nkurikiye, cela ne constitue pas de dégats.

  8. Josephine Ndaga

    Attaquer les agents de l’ordre a la grenade ou a la krashnokov comme method de ‘resisence’ n’est possible qu’au Burundi. Il faut plutot filiciter la police Burundaise pour le retenue montre jusqu’a ce jour. Ailleurs ca seraient completement un scenario different.

  9. Mutana

    Donnez votre bilan alors? Combien selon vous?

  10. Mutana

    Qui veut noyer son chien….
    Il fallait les arrêter et montrer au monde que ce sont des Interahamwe.Sinon c’est facile…Encore une preuve que Musaga de 95 reste le même plein de Sans
    -Echecs

  11. Léonard

    Mbega abo abanyarwanda barikuza bica abarundi , ntawobafungirako frontière yy’ u Rwanda n’ Uburundi hanyuma bakazocakigwa utanumwe asimvye intambwe?

  12. Verite Guess

    “Des militaires ont riposte et un de ces jeunes est mort……..cette grenade n’a pas fait de degats” selon Baratuza. Donc la grenade n’a pas fait de degat, parcequ’il n’y a eu qu’un seul mort? Sauf que ce bilan aussi reste a verifier.
    Mr Baratuza , Combien de mort faut-il vous emouvoir? C’est tres dommage d’entendre un tel langage de la part de quelqu’un en charge de la securite!!! Comment compter encore sur ce genre d’indivudus?

  13. anselme

    Une police digne ne se venge pas; elle ramène l’ordre. La PNB izumva ryari sa mission? Désespérant!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

465 utilisateurs en ligne