http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Sécurité

Musaga : au moins quatre personnes tuées

06-02-2016

Hier soir, une attaque a été menée contre une position de la police à Gikoto, dans la zone de Musaga, faisant quatre à six civils tués, d’après des habitants rencontrés sur place. Ces sources précisent que ces victimes étaient des Imbonerakure. N.J., de la première avenue à Musaga, affirme avoir vu une ambulance de la police transportant les corps des victimes, vers 10h, ce samedi. Sur leur compte twitter, les Forces Républicaines du Burundi (FOREBU) ont revendiqué l’attaque : «…Les forces de FOREBU viennent de faire subir des pertes aux mercenaires de Nkurunziza à Gikoto… »

Les habitants de la zone Musaga se désespèrent. « A quand la fin de ces tueries ? Je vois que ce n’est pas pour demain !», confie, impuissante, une jeune fille rencontrée à la deuxième avenue.

Nous avons contacté Pierre Nkurikiye, porte parole de la police, mais ce dernier nous a renvoyés à Moïse Nkurunziza, son adjoint, injoignable.

  20   Vos commentaires
  1. avatar Choc

    Chers journalistes d’Iwacu,
    Permettez-moi de signaler un fait bizarre sur votre sites: vous aimez exposer les images de sang sur votre site sans même avertir le lecteur qu’il s’agit d’images fortes qui peuvent choc. Pourquoi vous faites cela?
    Je sais que mon message ne passera pas, mais bon, au moins un de vous m’aura lu.

    • avatar NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

      LES BURUNDAIS VOUS ME FAITES SOUVENT RIRE. LORSQU’IL N’Y A PAS DES IMAGES, VOUS RECLAMES LES IMAGES, LORSQU’IL EN DONNE VOUS DITES CA FAIT PEUR.ALORS????????????????

  2. Cela dépend en partie des Imbonerakure eux-mêmes. Aussi longtemps qu’ils voudront lessiver ceux qui ne leur ressemblent pas, il n’y aura pas de paix, même pour les Imbonerakure. J’ai lu un article publié par RFI sur Bujumbura.be et qui dit que ces miliciens en ont marre des provocations. Cela donne envie de rire du moins de poser une question: Qui provoque qui? Et s’ils disaient « On en a marre de ces représailles » ce serait plus sage.

  3. avatar Emile Kounga

    Je suis un congolais ayant longuement vécu au Burundi. J’ai ouvert les yeux au monde dans ce pays où je suis arrivé de cinq et l’ai quitté à plus de quarante ans. Loin de moi la volonté d’attiser le clivage Hutu-Tutsi, mais je permets d’interpeller le CNDD. Ce parti semble cracher sur les sacrifices de 1972, 1988 et de l’inoubliable NDADAYE (Paix à son et honneur à combat pour la démocratie dans ce pays).
    L’actualité du Burundi depuis certain temps (avril 2015) me rappelle combien Albert Einstein avait raison lorsqu’il affirmait:  » Deux choses sont infinies: l’univers et la bêtise humaine ». Comment les Hutu, qui se plaignaient pendant longtemps subir le joug des Tutsi, peuvent d’une façon aussi puérile se mettre sur une voie qui leur fera, à coup sûr et à brève échéance, perdre facilement le pouvoir qu’ils ont conquis au prix de sacrifices sans commune mesure. Et la bêtise humaine en l’occurrence est que juste à côté du Burundi, il y a un exemple exceptionnel en Afrique de conservation du pouvoir qu’il ne suffit que de copier et d’appliquer (aujourd’hui on dirait copier-coller). La Tanzanie compte en effet déjà cinq présidents, tous du CCM et dont quatre remplacés sans coup d’état alors qu’ils étaient encore en vie: MWALIMU NYERERE, ALI HASSAN MWINYI, BENJAMINE MKAPA et JAKWEYE KIKWETE. L’actuel, MAGUFULI, ne dérogera pas à la règle, après dix ans de pouvoir le CCM désignera un autre candidat qui aura aussi avec beaucoup de chance de gagner l’élection présidentielle. Le CNDD, au lieu de s’embourber dans un soutien non mûrement réfléchi à PETRO NKURUZIZA pour un mandat qualifié d’illégal par plusieurs analystes neutres et sérieux, aurait dû imposer une alternance made in CNDD, il en avait la capacité. La paix serait garantie au Burundi pour longtemps, avec un bonus : DE L’HONNEUR POUR Mr. PETRO NKURUZIZA. Dommage que son attitude risque de le condamner à finir comme un paria au lieu de vivre le reste de jours comme un papillon en voltigeant de fleur en fleur pour goûter au nectar du monde. Ainsi sont faits certains hommes. Dommage !
    Mais attention, le monde pourrait changer bientôt. Votre voisin du Nord ne fait pas beaucoup de bruit aujourd’hui faute d’un appui diplomatique sans condition comme celui dont il a bénéficié lorsqu’il étendait ses tentacules à l’Ouest de son pays dans un silence mondial assourdissant malgré les crimes commis. Il attend son heure qui pourrait bientôt arriver si l’épouse de son ami arrive au pouvoir au pays de l’oncle Sam. Alors il y a risque de requiem pour le pouvoir CNDD. Mais je pense qu’il n’est pas trop tard pour vous rappeler les sacrifices de vos luttes. L’appel des uns et des autres aux négociations inclusives est une opportunité à négocier utilement et intelligemment. La sagesse de chez vous dit ceci (si je peux oser faire confiance à ma mémoire) : UYANGA KUBWIRWA ABWIRWA NUKO AMESO ATUKUYE.

    • avatar Mami Jojo

      Il me semble que même si vous avez vecu au Burundi, son histoire vous échappe. Je vous demanderais de vous mettre en retrait par rapport à ce qui se passe au Burundi. Au cas où vous seriez peu informé je vous dirais que aujourd’hui ce sont les hutu et les tutsi qui se sont levés pour defendre leur patrie contre les imperialistes? Je voudrais vous assurer que aujourd’hui le Pays est entre les mains des Burundais avec à la tête SE Nkurunziza légalement élu. Nous les patriotes Burundais ne lâcherons PLUS!! PLUS JAMAIS!!

      • avatar Stan Siyomana

        @Mami Jojo: « …pour defendre leur patrie contre les imperialistes… »
        Je suis sur que ceux qui aujourd’hui croient se battre contre l’imperialisme ne voudraient pas compter le Burundi dans leur camp. Ils n’hesitent pas d’ecrire:
         » En Somalie, il y a 22.000 troupes d’occupation du pays (venant) de plusieurs Etats africains ALLIES AUX USA, dont l’Ouganda, LE BURUNDI, la Sierra Leone et Djibouti. Ces forces sont maintenues grace a un financement et a la formation de WASHINGTON et de BRUXELLES… »
        (Voir Conseil pour le developpement de la recherche en sciences sociales en Afrique: « Aventure neocoloniale de l’Occident: l’Afrique et la lute contre l’imperialisme », http://www…., 21 fevrier 2014).

    • avatar Ntiba Ali

      Nukuri uvuze ukuri,Kuko niba Nkurunziza Pierre yagiye mwishamba avuga ko barenganijwe???None uno munsi akaba ariko arenganya abandi??Abo bichuditse mu mugambwe!!!Agashaka kuguma kubutegetsi nku Mwami!!!None ni kuki chambu chawe aba Hutus bazakwama bavugako barenganijwe???Uno munsi barenganywa nande???Ni kuki batohana hana ubutehetsi atangorane nka Tanzania???Abasokoru barawuchiye bati:Nibara ushaka ibirenze ukarenzwa IVU(Udongo)Na tarekura iyo mandat ya gatatu ningoga mu maguru masha nukuri amaherezo yiwe ni IRAHE….

    • avatar Novat Nintunze

      Une analyse brève mais lucide. Bien dit, Emile!

      • avatar NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

        IL A BIEN DIT MON FRERE.HANYUMA ABANEGURA BANEGURE.MERCI

    • avatar Mayagwa

      Cher Emile, je trouve que ne connaissez pas bcp sur le Burundi!!! D’abord l’affaire de fameux 3ème mandat n’est pas une invention de Nkurunziza, c’est de la pure importation comme la colonisation, l’indépendance, la dictature et la démocratie. Si Nkurunziza serait l’inventeur de ce système, Denis Sassou Ngesso, Kagame et votre Kabila ne commettraient pas la même erreur et surtout qu’ils avaient déjà vu les conséquences qu’a subi leur homologue Nkurunziza! Malheureusement, ils ne peuvent échapper car ils lui sont imposés par les soi-disants puissants du monde!

      Concernant la particularité de ce qui se passe dans notre pays, c’est bel bien la suite logique de l’histoire du Burundi. Même si Nkurunziza ne se présenterait comme candidat le système politique burundais avait déjà un climat de méfiance qui annonçait déjà une crise c’est comme chez vous à la RDC. Une grave crise politique était prévisible jusqu’à ce que l’ONU s’implique dans la recherche d’un climat qui favoriserait les élections (MENUB). Rappelons que les partisans du mouvement ARUSHA disaient qu’ils voulaient combattre 3 choises: (1) le 3ème mandat qu’ils jugeaient illégal; la CENI et la milice imbonerakure. Cela veut dire qui si CNDD-FDD proposerait un autre candidat, il y aurait encore des manifestations contre la CENI. Supposons que la CENI est modifiée comme souhaitée, expliquez-moi comment la lutte de ces imbonerakure se déroulerait? Cette lutte serait-elle la paix ou la guerre? Nous l’avons vu depuis le début des manifestations que les imbonerakure ont été traqués, tabassés, certains même ont été tués jusqu’à ce qu’ils ont dû fuir tous les quartiers contestataires. Si cela était fait dans tous le pays, pouvez-vous me dire qu’il n’y aurait pas une guerre entre ces imbonerakure et les militants de ce mouvement ARUSHA?
      D’après moi, Nkurunziza est coupable pour avoir accepté, malgré lui, ce fameux 3ème mandat mais il faut reconnaitre qu’il est surtout victime des agendas cachés des intérêts des puissances occidentales.

      • avatar Stan Siyomana

        @Mayagwa: « Nous l’avons vu depuis le debut des manifestations que les imbonerakure… »
        Ca ce n’est que la maniere dont vous voyez/racontez cette histoire, les anti-dictature du 3 eme mandat presidentiel au Burundi ont eux aussi la maniere dont ils racontent l’histoire.
        Peut-etre qu’au fur du temps, le monde peut/saura voir ou est la verite des faits.

        • avatar Fofo

          Cher Stan Siyomana, je n’ai pas raconté l’histoire du Burundi, j’ai dit quelques points de ce que je sais de ce fameux 3ème mandat! L’histoire du Burundi c’est un long débat! Vous dites: [Peut-etre qu’au fur du temps, le monde peut/saura voir ou est la verite des faits.]! Le monde sait la vérité c’est pourquoi il n’ose pas dire même un mot quand les Sassou Ngesso et Kagame changent arbitrairement leurs constitutions! Personnellement, je ne soutiendrai jamais un leader qui s’accroche au pouvoir mais face à ce sujet il ya une grande injustice contre Nkurunziza. Pourquoi deux pois et deux mesures??? Ce qui est encore plus étonnant, c’est le comportement de Kagame qui soutient ceux qui sont contre le fameux 3ème mandat alors que lui s’apprête à diriger 3 autres mandats en sus. Quoi qu’il en soit il y a des agendas cachés!!!!

          • avatar NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

            MBEGA FOFO URI HEHE KO NAKURONDEYE NKAKUBVURA?

          • avatar Stan Siyomana

            @Fofo: « …il y a une grande injustice… »
            Ce n’est qu’une simple question de choix entre la voie de la democratie (comme au Botswana ou au Ghana), ou la solidarite negative avec les autres tyrants africains qui veulent s’eterniser au pouvoir.
            Vu que le Burundi a deja le benefice d’avoir les Accords de Paix d’Arusha de 2000, l’Histoire et les futures generations pourraient juger severement les dirigeants actuels du pays.
            Et pourtant Pierre Nkurunziza inspirait beaucoup d’espoir pour le pays (quand il etait ministre de la Bonne Gouvernance) et ca semblait etre tres symbolique quand il a retourne (au tresor public) l’argent non-utilise apres son tout premier voyage a l’Assemblee Generale des Nations Unies a New York.
            Meme en famille, vous n’allez pas vous plaindre de « grande injustice » de la part des voisins/BA BARUNDI quand meme vos propres freres et soeurs (= les anciens tenors/frondeurs du CNDD-FDD) ne veulent plus vous soutenir dans vos actions.

        • avatar NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

          FAISONS L’ALTERNANCE AU POUVOIR S’IL VOUS PLAIT.ET SOYONS DES VRAIX LEADERS ET JUST.C’EST TOUT

  4. avatar Kindros

    Hahaha! Maprobu nize gutabara imbonerakure kuko ziratotejwe! Ibintu bigiye Kuba compliqué !

    • Mon cher, la venue de cette MAPROBU serait aussi inutile que celle de la délégation du Conseil de Sécurité. La même futilité va s’observer avec la venue de la « délégation de haut niveau de l’Union Africaine ». Comme vous le dites, elle pourrait venir si les Imbonerakure subissaient des pertes sensibles. Vous savez, l’oligarchie internationale n’a pas honte, l’ONU et l’UA vont finir par envoyer des hommes en uniformes et en nombre symbolique pour se voiler la face, histoire d’un chien qui cache son visage dans un endroit découvert, convaincu que personne ne le voit car il ne voit personne. Avec la vision de Ban-ki-moon et des dirigeants Africains sur la crise burundaise, la MAPROBU, si elle venait, serait plus nuisible qu’utile car les criminels ne serait jamais empêchés de continuer leurs crimes. L’ONU et l’UA, si elles sont sérieuses dans leurs praraa quotidiens, doivent cesser leur cynisme et leur hypocrisie, envoyer cette force sous un chapitre adéquat sans ce faux-fuyant de « Consent » burundais.

      • avatar Stan Siyomana

        @Nice
        Nous sommes plusieurs a deplorer que l’ONU et l’Union Africaine n’ont pas pu envoyer les soldats de la MAPROBU pour secourir la population burundaise, mais ce n’est pas une raison d’accuser ces deux organisations d’etre une « oligarchie internationale ».
        1. Tout d’abord, l’ONU et l’Union Africaine sont deux organisations internationales qui, EN SOI NE SONT PAS RICHES, puisqu’elles fonctionnent grace aux contributions des Etats membres (meme le Burundi serait en retard dans ses contributions).
        2. Par contre, le mot « oligarchie » est defini comme  » systeme politique dans lequel le pouvoir appartient a un petit nombre d’individus constituent soit l’elite intellectuelle (aristocratie), soit la minorite possedente (ploutocratie), ces deux aspects etant frequemment confondus… » (Voir « Oligarchie », http://www.larousse.fr).
        – Par exemple en 2014 en Republique d’Afrique du Sud, les richissimes Johann Rupert (= commerce des produits de luxe) et Nicky Oppenheimer (= industrie du diamant) possedent a eux deux autant que 50% de la population la plus pauvre du pays.
        – Par exemple, en Russie actuelle, les riches representent seulement 10% de la population, mais ils possedent autant que les 85% du reste de la population.
        (Voir Alice Krozer (2015): For richer or poorer: the capture of growth and politics in emerging economies », http://policy-practice.oxfam.org/uk.
        – Par exemple au debut d’aout 2015 aux Etats-Unis, les 50% (des 382 millions de dollars) des fonds leves pour la campagne electorale presidentielle (de 2016) venaient de 400 familles (uniquement).
        Et un rapport de Princeton University et Northwestern University sonne l’alarme: « Nous croyons que si l’elaboration de la politique que le pays doit suivre/policymaking est dominee par de puissantes organisations du monde des affaires et par un petit nombre de riches americains, alors le caractere democratique de la societe americaine est en grand danger… »
        (Voir Michael Krieger: « American oligarchy – 400 families representent 50% of money raised by 2016 presidential candidates thus far », http://:libertyblitzkrieg.com, August 3, 2015).

  5. avatar SEMIGABO Pierre

    La violence appelle la violence et si rien n’est fait, s’il n y a pas de sursaut national de la part de ceux qui gouvernent ce pays, car responsables numéro 1 de la sécurité des citoyens burundais, le pire est devant nous.

    • avatar NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

      APRES LE DEPART DE MUJERI, NOTRE PAYS SERA LE PARADI.ESPERONS LE

Publicité