http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Diplomatie

Les relations « amicales » du Burundi et du Rwanda

11-09-2015

Depuis plusieurs mois, les relations entre le Rwanda et le Burundi ne sont pas au beau fixe, depuis la position du président rwandais sur un autre mandat de Pierre Nkurunziza. Mais le malaise existait bien avant…

Alain Aimé Nyamitwe : « Nous avons communiqué à ce pays(…) le sentiment négatif du Burundi suite aux allégations faisant état d’entraînements militaires de citoyens burundais sur le sol rwandais pour venir attaquer le Burundi. »

Alain Aimé Nyamitwe : « Nous avons communiqué à ce pays(…) le sentiment négatif du Burundi suite aux allégations faisant état d’entraînements militaires de citoyens burundais sur le sol rwandais pour venir attaquer le Burundi. » ©Iwacu

Au lendemain de la 3ème prestation de serment de Pierre Nkurunziza, le 22 juillet 2015, le ministre burundais des Affaires Étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, a indiqué que les relations entre Kigali et Bujumbura sont bonnes, à quelques questions près. « Le Rwanda sait bien qu’il abrite des personnalités accusés de graves crimes sur le sol burundais, notamment celui de renversement des institutions. » Le ministre Nyamitwe a également rappelé que le Burundi a subi une attaque de rebelles, le 10 juillet, à la frontière avec le Rwanda et qu’il existait des informations persistantes signalant la présence de trois généraux sur le sol rwandais. « Nous avons communiqué à ce pays, par les canaux appropriés, le sentiment négatif du Burundi suite aux allégations faisant état d’entraînements militaires de citoyens burundais sur le sol rwandais pour venir attaquer le Burundi. » Si, d’après ce ministre, les relations entre les deux pays sont bonnes, il ne fait aucun doute que ce sont des relations pourtant complexes.

Cependant, il est clair que la tension ne cesse de monter entre Kigali et Bujumbura depuis que le président rwandais, Paul Kagame, a pris position contre un autre mandat de son homologue burundais. « Comment peut-on dire : ‘Je reste, que vous vouliez de moi ou non’? C’est un grave problème », a-t-il déclaré le 8 mai 2015, dans les moments forts des manifestations contre ce mandat.

Bujumbura accuse, plus ou moins officiellement, Kigali

Très récemment, de retour d’une mission de travail en Ouganda, le président de l’Assemblée Nationale du Burundi et du parti au pouvoir, Pascal Nyabenda, a accusé un « pays frontalier du Burundi » d’abriter des insurgés qui ont attaqué le Burundi. « De telles attaques sont inacceptables surtout que le traité de l’EAC interdit aux pays membres d’être une base pour attaquer un autre pays. »

Pierre Nkurikiye, porte-parole adjoint de la police, a déclaré le 31 août que la police a appréhendé, lors d’une fouille-perquisition menée à Jabe, « des armes destinées à être acheminées dans un ‘pays voisin’ pour servir lors des entraînements d’un groupe de criminels afin de revenir attaquer le Burundi. »

En juillet dernier, Pascal Nyabenda a pourtant clairement pointé du doigt le Rwanda : « L’opposition radicale veut parachever son coup d’Etat à travers une offensive militaire à partir d’un pays voisin comme cela a été déjà constaté le 10 juillet 2015, lors des attaques de Kabarore en province de Kayanza et Bukinanyana en province Cibitoke par des rebelles à partir du Rwanda. »

« No comment »

Pour Louise Mushikiwabo, le Rwanda n’a pas voulu envenimer les choses, le Burundi ayant suffisamment de problème à régler ©DR

Pour Louise Mushikiwabo, le Rwanda n’a pas voulu envenimer les choses, le Burundi ayant suffisamment de problème à régler ©dr

Depuis le début de la crise burundaise, le Rwanda a accordé l’exil à plus d’une vingtaine d’opposants politiques, des poids lourds frondeurs du Cndd-Fdd, des journalistes et des personnalités de la société civile. Mais Kigali n’a pas encore réagi sur ces accusations de Bujumbura. La plus récente réaction du gouvernement rwandais est sa demande, en août dernier, par le biais de la ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, de libération de ses trente ressortissants arrêtés et détenus à un endroit inconnu par les autorités burundaises. La patronne de la diplomatie rwandaise a ajouté que comme le Burundi a suffisamment de problèmes à régler, le Rwanda n’a pas voulu envenimer les choses. Cependant Kigali accuserait aussi Bujumbura d’abriter des éléments du Front Démocratique pour la Libération du Rwanda (FDLR). C’est en tout cas ce que laisse entendre un communiqué du ministère burundais des Relations extérieures de mai 2015. Ce ministère rassure le gouvernement rwandais qu’ « aucun élément des FDLR ne se trouve sur le territoire burundais. »
_____________
Analyse

On peut affirmer que les relations ne sont pas au beau fixe entre le Burundi et le Rwanda eu égard à certaines réactions et déclarations des uns et des autres. Des relations qui ont commencé à se dégrader depuis quelques temps. En 2014, la découverte des cadavres flottant sur le lac Rweru, entre le Burundi et le Rwanda, a jeté un froid sur les relations entre les deux pays s’accusant mutuellement de la responsabilité de ces morts. Avec la volonté de Pierre Nkurunziza de briguer un autre mandat contesté par certains, les manifestations et la tentative de coup d’Etat qui s’en ont suivis, les relations entre les deux pays voisins n’ont jamais été aussi fragiles. Sans oublier que le Rwanda abrite plus de 30.000 réfugiés burundais, dont la plupart avouent avoir fui les menaces et la violence des Imbonerakure. Cela a toujours été contesté par le gouvernement burundais, certains administratifs des zones d’où proviennent la majorité des refugiés allant jusqu’à accuser Kigali d’encourager cet exode.

Depuis le 21 juillet 2015, la radiotélévision nationale du Burundi (RTNB) ne diffuse plus de chansons rwandaises, même religieuses, sur ordre du directeur général. Ce dernier a précisé qu’il a demandé que la RTNB privilégié les chansons burundaises. Anecdotique ou symptomatique des relations rwando-burundaises actuelles ?

  19   Vos commentaires
  1. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Cessons de délirer sur le Rwanda. Il faut plutôt y aller en voyage d’études pour apprendre et voir de vos propres yeux ce qu’on appelle vision et leadership au sommet de l’Etat. Un pays organise, propre, discipliné, sérieux et qui avance. Tout le contraire de notre Gouvernement incompétent, violent et corrompu sans aucune vision ni programme de développement socio-économique a part gérer du jour au jour une insécurité de plus en plus grandissante, générée par un 3ème mandat présidentiel inopportune sur plusieurs plans. Paul KAGAME peut rester car il a un bilan très largement positif pour se justifier. A la place des Rwandais je ferai pareil en le laissant continuer de faire avancer son pays le plus loin possible. Son pays n’est-il pas cité pour un modèle de développement socio-économique dans presque tous les domaines par les NU et plusieurs autres partenaires au développement ? Liassiez-le donc tranquille. Si les pays d’Afrique (y compris le Burundi) avaient une vingtaine de Paul KAGAME, on n’en serait pas là.

  2. hat

    Nous Burundais n avons aucun droit de nous préoccuper de la politique Rwandaise tellement nos problèmes suffisent. Les Rwandais font ce qu’ils veulent chez eux. Il ya ici ceux qui veulent comparer nos deux dirigeants mais ils oublient que le nôtre a harcelé des innocents alors que Kagame a mis dehors une armée bien équipée organisée depuis plus de 30 ans. Chers blogueurs, une guerre entre nos 2 pays n est pas souhaitable mais si elle avait lieu aujourd’hui les ex rebelles et les ex fab se rentreraient dedans et les Rwandais marcheraient sur Bujumbura sans avoir sorti une balle. Ils ont marché déjà sur Kinshasa ,demandez aux congolais.

    • hat, izina niryo muntu ,les Rwandais marcheraient sur Bujumbura sans avoir sorti une balle. Ils ont marché déjà sur Kinshasa ,demandez aux congolais.none icababujije iyo congo kuyigumamwo nigiki? suko batsinzwe bakomoka bagasubira murwanda.jewe nbona ivyo bintu uvuze ntabwenge wabisizemwo nagato,urazo bahanure baze babone ic,inbwa yaboneye kumugezi.none waruzi iyo exe rebelles kariyo
      yabomoye muri CONGO? urazobabaze bazokubwira ico FDD yabakoreye .muri congo nbe ubona babatinya ukagira ngo ntibazinanye.

  3. Geanine Ndabirorera

    « Imitwe ikora ikoranye. » Ba Nyamitwe babiri (imitwe ibiri irakoranye) bazokemura ikibazo cabarundi n’amakungu.

    Tubizere dusenga Nyenicubahiro Uwuhoraho Mana yacu, itwongerereze imitwe yodufasha kurusha.

  4. dester

    Pourquoi Kagame cherche a modifié la constitution???? C’est pas tout les rwandais qui l’aime et d’ailleurs il n’est pas diffenrent des autres parce que le simple fait de vouloir changer les choses montrent qu’il y’a un probléme. Et en Europe meme si tu es competent, ton mandat fini tu quittes!!!!!! Nous sommes temoin de ces choses, tu es competent , tu quittes!!!! donc lui aussi il doit quitter a moins qu’il a peur de la CPI ou des americains a qui il doit des dettes très lourds

    • Gil

      J’ai bien lu, En europe? Pas en afrique, alors ferme la. Vive Nkurunziza avec ses 10 mandats!

  5. Moi , je suis un ignorant en matière politique, mais j’ai mon cerveau qui me permet de réfléchir sur des situations:
    Les deux Chefs d’Etat celui du Burundi et celui du Rwanda savent très bien les combats qu’ils ont menés pendant des années, ils ont vécu des situations les plus complexes pendant plusieurs années de guerre et ils en connaissent les conséquences sur les populations et l’économie du pays .
    Je n’ose pas m’imaginer le résultat final d’une guerre entre le Burundi et le Rwanda aujourd’hui. Ntihagire uwihenda kabisa !!!!!!!

  6. Aho murimwishamba muza mwica muriko muta umwana.Aho mwokwica abategetsi bose ugira twebwe abanyagihugu tuzobareka!
    igihugu ca fashwe kera n’abanyagihu . Nimwice muvyita ngo  » Murimana ngo mwanka akagayo » . Democratie yarasinze si piter nitwebwe twigifise Nta dictature yanyu tuzokwemera naho yozana iterambere itagira democratie kuko ihereza guzambuka .Na Kaddaffi yarateje imbere igihu ….

    Nkuko mwamwe mutwicira incabwenge ntibagire umwanya wo kuduteza imbere ariko muribesha ngo mudutege ngo tuzogira ihonya bwoko murondera turabakunda nkuko Imana ibidusaba . Twarabamenye ntabenewanyu mukunda
    NABAZUNGU BO MURI AFRICA YEPHO BAKOMEYE KUBARUTA BARATAYE BAKIREKERA ABANYAGIHU .TOT OU TARD AKO KAGAYO KAZOHERA .ibibabaje nuko nibitabo bizokwandika nubuzima bwabana banyu.

  7. Mukasi

    Les relations entre le Burundi est le Rwanda devrait en principes être bonnes non seulement pour des besoins de la diplomatie mais aussi pour des liens historiques que l’un ou l’autre ne peut se défaire. Seulement, la situation au Burundi est misérable doublement:
    D’abord au niveau interne : la corruption gangrène l’administration , le clientélisme, le non respect des droits de l’homme, la non performance macroéconomique tout ça pour se classer le dernier en matière de gouvernance économique.
    Au niveau externe: le Burundi rivalise avec le Rwanda (tous pays enclavés, deux composantes ethniques dans chacun des pays, pays dont l’histoire est émaillée de conflits ethniques , gouvernements issus de la rébellion, »même objectif!!!!!! ») qui a une meilleur pratique en gouvernance économique.
    Le résultat: deux pays de visions totalement différentes. Au moment où le Rwanda à une vision 2040 comme Singapour de l’Afrique, la classe politique burundaise Burundi ne reconnaît même pas les outils de planification qu’il lui même mis en place en concertation avec les PTF (Voir Kabizi quand NDABIRABE porte parole du CNDD-FDD dit que le programme du Parti est top secret ( ico twayaze nabenegihugu turakizi ibindi n’ibihendo).
    Du reste le Burundi n’a qu’a s’en prendre à lui même les problèmes sont burundo-bururndais sinon le commun pour les deux pays aujourd’hui c’est que les deux présidents violent tous leur constitution.

  8. Ntakaburimvo Dénis

    Avec quelle autorité morale intervient le Rwanda dans les affaires burundaises au moment où Kagame cherche à changer la constition pour se présenter au 3ème mandat? Il n’a même pas honte!

  9. jerome rubavu

    Kagame veut changer la constitution pour rester si on le lui permet. Nkurunziza a essayé et il a échoué. Mais il a forcé et les conséquences sont connues. Quant à la force militaire à part que ton avis est très discutable l’essentiel est de voir qui a raison. Crois tu que les ex far ont été battus parce qu’ils étaient faibles militairement. Qu’à cela ne tienne Nkurunziza a tellement déjà tellement divisé l’armée sera que le Rwanda n’aura aucun besoin d’intervenir

  10. jerome rubavu

    Nyabenda dit que le traité de l’eac interdit à un pays membre de servir de base pour les opposants d’un autre pays.. Est ce que le traité permet à un pays membre de violer la constitution au risque de créer l’insécurité de son voisin qui vient juste de sortir du génocide. Entre-temps Kagame a clairement dit qu’il pense que la sécurité des citoyens d’un pays voisin devrait être l’affaire de tous les autres pays. Personne n’a voulu débattre dessus. La manipulation ethnique des masses pour dejouer la contestation est de très mauvais goût pour Kigali. À moins que Bujumbura ne soit negationniste du génocide rwandais il devrait et écouter le régime de Kigali. Faute de quoi le conflit entre les deux pays est inévitable. Et Nkurunziza est perdant d’avance. Doit il embarquer tout dans sa folie megomanique ? Que Dieu nous en préserve.

  11. Jewe har,ibintangaza none nko kuvuga ngo il est clair que la tension ne cesse de monter entre Kigali et Bujumbura depuis que le président rwandais, Paul Kagame, a pris position contre un autre mandat de son homologue burundais. « Comment peut-on dire : ‘Je reste, que vous vouliez de moi ou non’? C’est un grave problème », a-t-il déclaré le 8 mai 2015, dans les moments forts des manifestations contre ce mandat.none ko nawe agonba guhindura ibwirizwa shingiro pour 3e mandat,? jewe nibaza ko Kagame afise izindi agenda cache ntiyitwaze mandat ya Nkurunziza,ariko jewe nomuhanura kuvyitondera kuko UBURUNDI si CONGO.uburundi dufise ingabo zikomeye cane ,ahubwo ataravye neza azohatsindirwa nabi.

    • hat

      Burundu,cette chanson qui veut que le Burundi ait des forces armées très fortes ,on la connaît depuis plusieurs décennies. Mais quelles sont les prouesses, les victoires de cette armée ? Ce n’est pas celle qui a été vaincu par les cndd?

    • Gil

      Le Burundi n’est pas le Congongo, tout le monde le sait: il est 80 fois plus petit!

  12. Habarugira Phocas

    Ivyanse mu mashi bija mu migere. Nibashiaraneko turabe, kuko il vaut mieux de trimbaler un abces crevé que celui qui reste toujours gonflé et pret à exploser

    • Bakari

      @Habarugira Phocas
      « Ivyanse mu mashi bija mu migere. Nibashiaraneko turabe, »
      Wewe urinda kuba wahimvye ntacoyimena, canke wibereye mu mahanga nabawe bose kugira ngo ukokeze indwano uko, ni waba ubona ko amaraso ivu ry’ibiyaga bigari bimaze kunywa atarakwira!

    • Gima

      Les deux Corée sont depuis 50 ans au bord de la guerre, mais ils ont toujours su s’arrêter à temps. La guerre est terrible pour celui qui la vit.

      • il faut accuser a haute voix le rwanda comme ont fais les congolais sinon le rwanda utilisera leur pays comme etat major de nos ennemies

Publicité