http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Elections 2015

La CENI a de l’humour !

La CENI nous appelle à élire des « dépités » ! Sur le specimen du bulletin de vote distribué aux journalistes, peut-être pour détendre l’atmosphère, la CENI a fait de l’humour. Elle parle d’ élection des « dépités » . Le 29 juin on va donc élire des « dépités ». Les « députés », ce sera pour une autre fois. En attendant, ne soyez pas dépités…

  24   Vos commentaires
  1. KAMI

    amakosa ni menshi kuri iyo document: hoba hariho commune MUTAMBATA ? sinzi mugabo

  2. Mambo

    Igihugu carapfuye kibura imva.

  3. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers amis d’Iwacu,
    Je persiste et signe que ce genre de regards sur un détail ( dépités au lieu de députés) est une autre forme de banalisation, non seulement de l’information, mais aussi des institutions. Ce n’est pas digne d’un revu comme le votre. Si vous ne souhaitez pas que je partage ce genre de réactions avec vos lecteurs, qui parfois, versent dans l’excès et dans la violence verbale, par exemple « Que la CENI soit pendue devant tous le peuple burundais. hahahahah », au moins je vous laisse, vous en prendre connaissance…

    • Theus Nahaga

      @Jean-Pierre Ayuhu
      Ce sont ceux qui produisent des documents de ce genre qui rendent caduc les institutions. Un Etat ne peut pas se permettre ce genre de choses. Ce ne sont pas de fautes d’orthographe d’un écolier, ce sont des documents qui doivent faire loi. Or la loi d’un Etat qui se respecte et qui veut être respecté se doit d’être correcte dans les formes et dans le fond. De telles fautes, que vous croyez banales, annihilent la loi. C’est à cela aussi qu’il faut travailler: les fonctinnaires de la république comme le gouvernement doivent être astreints à une certaine rigueur comme éviter les fautes d’orthographe quand ils produisent des documents surtout les documents officiels. Cela serait le premier pas pour sortir de la médiocrité crétinisante à laquelle le gouvernement Nkurunziza essaie de nous habituer depuis dix années et dans laquelle il veut nous maintenir dans l’avenir.

    • KAMI

      Monsieur Jean-Pierre Ayuhu, l’erreur ne concerne pas seulement le mot « dépités »; regardez encore le non de la commune sure cette carte: Comme MUTAMBATA. Est-ce que cette commune existe réellement?

  4. cleanPP

    Techiniquement les bulletins seraient nuls! Mais au Burundi, on ferme les yeux. Pauvre Burundi

  5. claude nahayo

    Ico nokwongerako, n’uko CENI yobangira amatora, gushika aho ibiganiro birongowe na Bathily bitora inyishu y’amatora meza, ntihagira uwitwaza « Vide Institutionnel » kanatsinda aba experts juristes nka Stef Vandengiste barerekanye neza ko atarivyo kandi ata na « transition » ikenewe namba (http://www.arib.info/Stef-Vandeginste-EGMONT-180615.pdf ): President Nkurunziza na Parlement bazotwara gushika habonetse uwundi mu President nabandi baciye mumatora meza: nta nzu iriko irasha. Parlement izohinyanyura amategeko ya Code Electoral kugira vyose bishoboke tugire amatora meza. Forcing electoral du 29 juin 2015, ntikabe, ahubwo n’ihagarikwe n’ibiganiro vya Bathily no muburyo bundi bwose bushoboka, kugira abarundi benshi ntibazoyazire imyaka n’imyaka.

  6. N.N

    Ndayicariye et son equipe sont tellement presses de rendre la victoire au CNDD qu’ils ne savent pas A and B. Ca fait du bien quad on se rend dans une competition sachant bien que la victoire est assuree. En courant comme une machine, le CNDD sait bien que la CNI les attend impatiemment aux urnes avec un sourire et pour les feliciter apres les votes pour un long combat mene avec succes contre ses ennemis et pour un score digne d’un president divin, bien aime par tous. Les branches CNDD vont etre remerciees aussi pour avoir ete aux cotes du CNDD et les avoir accompagnes aux urnes peut etre avec 1% pour Mutabazi, 2% pour Jacques B et 0,01 pour le candidat de l’Uprona Concilie. Alors le calvaire va commencer pour quiconque aurait dit no au 3eme mandat, les opposants, les membres de la societe civil vont etre laves un a un s’ils n’exilent pas. J’ai horreur pour les quartiers contestataires. On peut imaginer le scenario pour les medias, les high positions des stars comme Ado, Kazungu etc… It is cool chez les CNDD!

  7. claude nahayo

    Kera Umwami w’Uburundi abonye ibintu bigoranye caaane mugihugu, yariha ubuki (sacrifice) kugira igihugu kigire ihinduka. Eka n’umuhungu wiwe iyo ageze gutwara, abahanuzi barabimumenyesha, akiha ubuki kugira amubise atware mu mahoro, ntibagwanire ubutegetsi. President Nkurunziza na CENI bohakura icirwa nukuri, barataye « legitimite » kurya Kofi Annan yabivuze, nibihe bose « ubuki » kugira habe amatora meza, dukomeze demokarasi n’ingendo y’ubumwe, tuve mundyane turimwo. Ndabateye akamo bihe ubuki, bakinjure biciye mubiganiro birongowe na Bathily.

  8. La CEND ( Commission Électorale Nationale Dépendante) ne s’est pas trompée. Pour une fois elle dit vrai. En effet, lors des élections du 26 Mai 2015, reportées au 5 Juin , puis sine die et enfin, à en croire le gouvernement dd, au 29 Juin 2014, les gens auront effectivement à élire les dépités. Attendons ultérieurement les élections des députés.

  9. Lapsus

    Iyo ni lapsus calami, bagenzi. Celui-ci fait ressortir nos pensées ou nos idées profondes en déjouant les barrières de notre censeur interne ou Surmoi.

  10. Theus Nahaga

    Nous y sommes, 10 années de médiocrité ne pouvez produire autre chose. Cela n’est qu’un échantillon de ce que produit nos leaders.

  11. Congera Athanase

    Désappointé, contrarié, déconfit, mécontent sont les dépités de la CNI a la Burundaise . Le dernier des burundais qui pensait être le premier. Ndayicariye, une fois entant que Ambassadeur, il aurait cru être important. une régression humaine…

  12. Tijos

    Murantohoreza ko commune Mutambata ibaho!!

  13. Jambo

    L’humour n’est pas sa tasse de thé ,il reste à savoir si elle a « remarqué » la faute. A moins que ce ne soit un SOS,un appel au secours déguisé pour annoncer qu’ils sont « dépités » par la terreur du pouvoir…On ne sait jamais!!!

  14. PCE

    La CENI ne se trompe peut être pas , car les  » portions  » politiques sont bien représentées : il y a l’IPRONA( Inhumation du Progrès NationaL) , du FNL (Funambules Nationaux de la lutte) etc . Effectivement on aura les « dépités » . Je pense que la CENI et nous c’est deux mondes différents.

  15. CARAZIWE

    On nous infantilise, on nous prend pour des moins que rien sinon tout le monde sait que CENI=Caisse de résonnance du parti au pouvoir… ! Mitterrand disait que ‘’Un dictateur n’a rien de concurrent à sa taille en attendant que le peuple relève le défi’’ ! Ce qui se passe au Burundi illustre à suffisance la pensée que véhicule cette célèbre phrase de l’ancien président français… !

  16. Gima

    N’ubundi twaramba. Ni kuki batavyandika mu kirundi. Ico gifaransa nico catumye bamwe bibaza ko ari abarundi gusumvya abandi. None ko abashinwa, abanyaIrani, abarusiya, … bose babikora mu rurimi rw’iwabo kandi bigakunda? Bamwe biyita ba Sindumuja, barabanza bahebe ururimi rw’abakoloni, mpeze ndabe.

  17. nturenganwe

    Murababarira yemwe bararushe sibo. Mugabo ndaguye ndagarutse ni ko bamye, kuva muri 2010 iyo CENI yamye idutangaza, toujours de l’humour, de l’arrogance, du mensoge, etc. Il leur faut une retraite et des gens bien intentionnés pour les appuyer, si non cette CENI de Ndaryicariye risque d’accélérer la descente du pays dans l’enfer!

    • matingiri

      Ntawudacibwamwo, birashika

      • Theus Nahaga

        @Matingiri
        Non, un document officiel qui comporte une telle faute est inadmissible parce qu’il perd sa valeur juridique. Ce document doit être déchiré er refait. Il ne peut pas être utilisé.
        De telles fautes dans des documents officiels minent systématiquement la la position du Burundi dans le monde. Avec des documents qui déjà par la forme perdent leur valeeur, le Burundi ne peut plus défendre ses intérêts dans le monde. Pour un gouvernement, produire des document officiels corrects dans la forme et dans le fond c’est avoir du respect pour son peuple, c’est savoir défendre les intérêts du peuple que l’on gouverne, c’est ce qu’on appelle le LEADERSHIP, une chose qui ne préoccupe pas notre gouvernement actuel.

        Si la CENI est incapable de produire un texte français qui soit correct, alors qu’elle s’abstienne d’utiliser la langue française, surtout si le document en question est un document à usage burundo-burundaise. Reste à savoir si notre CENI saurait produire un texte Kirundi qui soit correct.

        • mutima

          le document sera bien sur refait par ce qu,il ne porte pas la date du 29 juin, faites moins de bruits.

      • mutima

        kandi noneho tuzotora mu kirundi, twebwe abavuga ikirundi gusa kugirango dushobore kuvyumva tuvuga abadepite!urumva ko ntakosha ririmwo, abatora mu gifaransa nibo bariko batera ingorane ngo des fautes ou des erreurs…

    • Kirinyota

      Que la CENI soit pendue devant tous le peuple burundais. hahahahah

Publicité