http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/06/ECOBANK-14-JUIN-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-_IWACU-ET-JOURNAL-LE-RENOUVEAU_CONSOLIDATION-DES-AGENCES-_13-JUIN-2017.pdf
Opinion

La cabale

07-04-2017

Par Antoine Kaburahe

Contrairement à ce que veut faire croire Burundi Forum, je maintiens que je n’ai jamais été au parlement « aux côtés du ministre Reynders » comme l’affirme ce site.

antoine-diffameCeci est un pur mensonge. Je réaffirme que je n’ai vu le ministre Reynders qu’une seule fois au Burundi, officiellement, avec toute la rédaction. L’objectif de cette « proximité » supposée avec le ministre est de me faire passer pour ce que je ne suis pas.

Comme journaliste, comme citoyen, j’ai droit de m’exprimer par rapport à mon pays, de donner mon opinion, de rencontrer qui je veux, parlementaires ou pas. Cela ne fait pas de moi un « espion de la Belgique » comme l’affirme le site.

Les termes du site ne sont pas anodins. C’est une stratégie bien rodée. Au Burundi, chaque fois que l’on a utilisé les mots fortement codés et chargés de connotations tels – hima, tribalo-terroristes génocidaires- Bayanzi, Bamenja, et aujourd’hui « espion », etc. c’était pour les livrer à la vindicte populaire. C’est le même procédé à l’ œuvre dans cette cabale. Cela finit mal, il suffit de revisiter l’histoire récente du Burundi.

Le propriétaire de ce site devrait éviter de se faire le vecteur de ce genre d’idéologie.
En tapant le nom du site www.burundi-forum.link sur le moteur de recherche sur les sites internet https://who.is/ je remarque que le responsable  du site est un compatriote, un intellectuel. Sauf erreur de ma part, je crois qu’il est pharmacien de profession, à moins qu’il y ait homonymie. Un homme dont le métier est de soigner donc. Son site pourrait contribuer à « soigner » le pays en ne livrant pas des gens à la vindicte.

  7   Vos commentaires
  1. Peace

    Chers compatriotes Burundais, hutu et tutsi confondus, cessons de jouer avec le feu. Cessons avec le clanisme et les termes divisionnistes. Tu gagneras rien à stigmariser l’autre. Sauf de creuser ta propre tombe! Rassemblons nous pour la paix . Les autres vous êtes des frères et soeurs.

  2. Mafero

    @ Vévé, si demain les Nyamitwe rencontrent Reynders en Belgique, cela va devenir un péché alors que ce sont des fils d’un pays indépendant qui n’a pas besoin de parler aux colons?

  3. Mutama

    Des fois les études peuvent ne rien valoir. Mes frères qui ont eu la belle chance de ne pas naître hima souffrent énormement. Il m’est difficile de distinguer un professeur d’université d’un gamin delinquant du moins dans le langage ou dans les faits.
    Un pharmacien qui ose faire cela, je l’aime beaucoup non parce qu’il est pharmacien mais parce qu’il fait partie de la grande famille de l’humanité.
    On a vu un Docteur veterinaire, et de surcroit professeur d’université, harceller les parents d’un opposant en leur faisant porter un chapeau et publier une photo qui etayaient combien ils en souffraient. J’invite les bahima du Burundi de prier régulierement pour ceux qui fêtent matin midi soir de n’avoir pa été nés hima.

  4. Burundi

    Nous sommes dans l’ère de « Fake news » et diaboliser est au centre de ce phénomène. Même avec des preuves à l’appui, les gens croiront ceux qu’ils veulent entendre ou qui leur reconfortent dans leurs positions.
    Réponse idéal c’est de continuer de faire ce que vous faites déjà le mieux et laisser les chiens aboyer….

  5. Congo

    Il faut donner le nom de ce pharmacien ou le directeur de ce site pour qu on lui dise ce qu on pense . Merci.

    • Vévé

      Peut-être c’est le terme utilisé  » Ce Muhima » qui te dérange plus que tout Mr Kaburahe. En ce qui concerne le fait d’avoir été dans cette rencontre, de toute évidence, il semble que tu y a été. Selon le rapport de ladite audience, nous retrouvons bel et bien ta photo à côté du ministre Reynders et le rapport produit suite à cette audition, on y trouve ton intervention tel que décrit. Il serait donc sage de ta part de dire simplement que tu es contre le mot utilisé.

      Réponse d’A. Kaburahe

      Cette photo diffusée a été prise dans les enceintes du journal Iwacu et non au Parlement belge comme vous l’affirmez. C’était exactement le 7 janvier 2015. C’est une photo publique, prise en présence de nombreux journalistes, Burundais et étrangers. Maintenant, vous êtes libre de croire ce que vous voulez. Alors, gêné d’être appelé « Muhima » ? Nullement. Ce genre de catégorisation ne me touche pas. Moi je sais ce que je suis et cela n’est pas important à mon sens. Portez-vous bien.
      Antoine Kaburahe

      • UJ

        None ga sha urayobewe ko nawe ubunyene bokwicarika hamwe na Trump tukavyemera? La technologie…Il ne faut pas croire tout ce que tu vois ou lis.
        @Kaburahe,nul besoin de te justifier encore et encore, comme l’a dit Burundi, continuez à faire ce que vous faites, l’histoire tranchera.
        Comme dirait le cher voisin « les faits sont têtus ».

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité