http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Elections 2015

Gitega : le Cndd-Fdd se taille la part du lion

Alphonse Polisi: « La loi de 2010 exigeait que les sièges des conseillers communaux  soient exactement 15 mais celle d’aujourd’hui  est  plus flexible »

Alphonse Polisi: « La loi de 2010 exigeait que les sièges des conseillers communaux soient exactement 15 mais celle d’aujourd’hui est plus flexible »

Dans la province de Gitega, les résultats des élections communales du 29 Juin ont été publiés ce mardi 7 juillet tard dans la nuit par la CEPI. Le parti CNDD-FDD et la coalition des indépendants Mizero y’Abarundi ont raflé  le plus de sièges. Elément nouveau, leur nombre dans la plupart des communes est entre 15 et 19.

Après la réception des procès verbaux en provenance de toutes les communes, la CEPI a proclamé les résultats à titre provisoire ce mardi dans l’après midi. Dans les 11 communes de la province de Gitega, le parti CNDD-FDD a eu 135 conseillers communaux, la coalition Mizero y’Abarundi a 37, le Frodebu Nyakuri a 11 alors que l’UPRONA n’a récolté que 2 sièges l’une à Gitega et l’autre à Bugendana.

Fait nouveau dans ces résultats, les sièges des conseillers communaux ont été ajoutés. La plupart des communes ont plus de membres au lieu de 15 comme c’était d’habitude.

« La loi de 2010 exigeait que les sièges des conseillers communaux soient exactement 15 mais celle d’aujourd’hui est plus flexible. En procédant à la répartition des sièges suivant la méthode des plus forts et le respect d’équilibre ethnique et genre, beaucoup de communes sont arrivées à avoir 17 voire même 19 sièges comme la commune d’Itaba », a indiqué Alphonse Polisi, vice-président de CEPI Gitega en rappelant que la loi exige un pourcentage de 60% de Hutu et 40% de Tutsi, ainsi que 30% des femmes.
Le vice président de la CEPI Gitega, qui a donné ces résultats a déclaré que ces résultats sont probablement définitifs parce que jusqu’au moment où nous mettons sous presse, son bureau n’avait pas eu des réclamations pour les recours.

  3   Vos commentaires
  1. Mbe abanditsi bagiye hehe?

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Tout comme ce journal Burkinabè, ‘’LE PAYS’’ (lien en fin de ce texte), qui suit et écrit depuis quelques temps déjà sur Président Fondateur, je ne suis en rien impressionné par la victoire du CNDD-FDD. On gagne par rapport aux compétiteurs, a un adversaire politique mais dans le cas qui nous concerne le CNDD-FDD était en compétition avec qui, puisqu’il avait éliminé, grâce à la force du pouvoir, tous ses concurrents ? Alors, franchement, cessez de nous parler de cette victoire du CNDD-FDD issue qui n’est pas un évènement etant donne qu’on la connaissait avant qu’elel ne soit officiellemtn annoncee. Elle est issue du mensonge, des tricheries et de la violence et n’a rien de glorieux, je crois..!
    http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=12438

  3. MUBI

    Qu’un régime politique ait une police sans pitié pourquoi pas ?
    Qu’un régime ait une armée le protégeant pourquoi pas ?
    Mais qu’il y ait des corps parallèles, c’est que ce régime ne gère plus un Etat. !!! Donc tout devient possible car dans ces conditions, on ne sait pas à quel responsable s’adresser pour négocier s’il y a à négocier.
    http://fr.igihe.com/actualite/bakundukize-liboire-porte-parole-de-la-police.html

Publicité