Archives

Chers lecteurs, pourquoi s’abonner à Iwacu ? Notre réponse …

11/01/2014 La Rédaction 14
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

14 réactions
  1. Lolita Dukundane

    Oui ça se passe par transaction bancaire mais il y a aussi le secret professionnel. Je ne pense pas qu’on va publier votre nom ou quoi que ce soit Mr Vuvuzela. Faites-nous confiance! Ou bien vous pouvez même changer de nom d’utilisateur, comme ça on n’en saura rien!

    Et ne vous inquiétez pas, vous ne m’importunez en aucun cas.

  2. Tohoza

    Les gens qui critiquaient Iwacu de l’inscription à faire pour s’abonner, je vous propose de lire cela, et vous verrai qu’ils ont la même politique que notre chers journal Iwacu.

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2014/01/20140110-071916.html

  3. Vuvuzela

    Mais pour payer ca passe par des transactions bancaires; n’est-ce pas? Ma banque et la votre ne connaissent pas Vuvuzela et n’accepteront sans doute pas une simple adresse email!

    Je ne te lache pas Lolita Twikundanire! Merci pour ta patience.

  4. Lolita Dukundane

    Mr John,

    En ce qui concerne les modalités d’abonnement et les différents prix, veuillez suivre le lien ci dessous:
    http://www.iwacu-burundi.org/souscription/

    Pour plus d’informations, n’hésitez pas de me contacter directement ([email protected])

    Merci.

  5. Lolita Dukundane

    Mr Richard,

    Je m’appelle Lolita Dukundane et je suis chargée des relations avec nos lecteurs.
    Merci pour les observations que vous faites.
    En ce qui concerne les abonnements il y a moyen de payer en FBU (Francs Burundais) et d’autres modalités de payement.
    Pour plus d’informations, n’hésitez pas de me contacter personnellement sur mon adresse e-mail [email protected].

  6. Lolita Dukundane

    Bonjour Mr Vuvuzela.

    Je m’appelle Lolita Dukundane et je suis chargée des relations avec nos lecteurs.
    Vous pouvez continuer à utiliser le même identifiant ou utiliser un autre identifiant. Et pour s’abonner le plus important c’est de connaître votre adresse e-mail.
    Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas de me contacter personnellement ([email protected]).

    Bien à vous.

  7. Vuvuzela

    J’adore cette equipe puisque, elle au moins, prend le temps d’expliquer son idee. Bravo.
    Pour le reste, il appartient a chacun d’apprecier l’opportunite de s’abonner pour les uns, ou acheter pour les autres.

    Quant a moi, j’ai un probleme qui decoule de ma “faiblesse” pour ne pas avoir assume mon identite reelle des le debut de mes interventions sur ce site!

    Ooh, mon Dieu, comment vais-je contribuer ou m’abonner tout en restant anonyme?
    Comment vais m’excuser aupres de tout ce beau monde que je peux avoir insulte ou accuse de ceci ou de cela sans en avoir les preuves?

    Merci de m’aider a m’en sortir.

  8. Kirinyota

    Iwacu, pourquoi ne pas exploiter d’autres sources de revenues comme les publicités par exemple.

  9. richard

    1}D’accord pour un cout ” normal” de l’abonement mais il faudrait k les articles soient plus fournis kuko quelque fois les articles ressemblent beaucoup aux nouvelles venant des radios diffuseurs burundais .
    2) il existe neamoins un petit probleme : Comment payer lorsque on ne dispose pas de carte bleu ou visa,american pour les gens se trouvant ici tout pres du Burundi

    Cordialement @ la redaction d’IWACU BURUNDI

    Ps: les erreurs d’orthographe sont dus au clavier

  10. kaminuza

    Ok ariko, Tuzobashimira kuri “Indépendance” de votre ligne éditorialiste

  11. John Bebe

    Merci iwacu. Je prends l`abonnement a la fin de ce mois. Pourriez-vous nous indiquer les prix? Bon travail!

  12. Gervais

    Chers promoteurs d’IWACU, j’ai assez de commentaires à faire sur votre schéma. Seulement je n’ai pas envie d’engager une polémique inutile surtout que votre contribution à l’épanouissement est incontestable. Seulement je suis tenté de commenter deux postulats de votre texte:

    “Vous n’achetez pas l’information. Vous soutenez la liberté d’expression, la production d’une d’information complète, crédible au Burundi”.

    Etant donné que je n’ai des détails sur plan stratégique, je me garde de confirmer si vous vendez ou non, votre “output”. Juste pour signifier que de notre coté,nous sommes des clients, donc acheteurs.

    Seulement l’idée que je veux partager avec IWACU et ses lecteurs est basée sur le caractère économique de l’information. En effet, à l’ère de la nouvelle économie, l’information s’est imposée comme un bien économique à part entière susceptible d’être vendu pour générer des profits pour le producteurs. Seulement ce type de bien a été longtemps considéré comme un bien public mais l’évolution de la société a rendu inéluctable, le besoin de privatiser ce bien et d’améliorer sa qualité et éventuellement de le vendre.

    Mon deuxième raisonnement est centré sur les capacités des clients à acheter ce genre de produit. Ici je renvoi à la notion de pyramide des besoins où les biens en information se trouvent au troisième niveau. cela suppose pour un revenu limité, le consommateur va épuiser tous ses ressources avant d’avoir satisfait le premier niveau à savoir celui des besoins de base.

    En appliquant cela au marché burundais où plus de 60% de la population vit en insécurité alimentaire, de l’information risque d’être considérée comme un bien de lux. Il est tout à faire logique que le peu de ressources disponibles pour un individu sera orienté pour l’achat des biens du premier niveau de la pyramide des besoins. Sinon, en toute logique, l’abonnement à un bien d’information constitue un achat économique en bonne et du forme. Heureusement que l’exportation des biens en information n’a pas besoin de demander la licence à la BRB. Le marché est plus vaste car les consommateurs peuvent être dans le monde entier. Sur ce point de vu IWACU a raison de dire ce n’est pas “un business” car considérant le pouvoir d’achat.

    “votre abonnement ne rentre pas dans le cadre d’un quelconque « business » comme certains l’ont pensé (il y a des terrains autrement plus rentables, croyez-nous ! )”.

    Pour ceux qui auront envie d’approfondir la notion économique du bien “information” peuvent se référer à l’article de Felix WEYGAND, disponible en ligne à travers l’URL: http://ticetsociete.revues.org/499

    Félix WEYGAND, « Économie de la « société de l’information » Quoi de neuf ? », tic&société [En ligne], Vol. 2, n° 2 | 2008, mis en ligne le 26 novembre 2009, Consulté le 08 janvier 2014. URL : http://ticetsociete.revues.org/499

    En terminant, je m’excuse auprès la rédaction pour avoir engagé un débat éventuellement superflu au vu des objectifs du groupe ou de sa ligne éditoriale.

  13. Kirimwinzigo Libérat

    Je vous comprends. Je prends abonnement dès fin Mars, à cause de la conjuncture économique. Mais de votre coté, on vous demandera de produire des articles d qualité, bien documentés , réels et plausibles. Par exemple, la femme qui commente les discours qui prend de l’espace inutile pour des commentaires sans valeur ne devrait plus apparaitre. Merci

  14. Bibi1er

    Bon je vais donc attendre la période des “soldes” pour m’abonner…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

710 utilisateurs en ligne