Politique

Cepi : boycott en douceur des prêtres

03/01/2018 Egide Nikiza 8

La Ceni a terminé, mercredi 26 décembre, la présentation des membres. Coup de projecteur sur l’Eglise catholique et la province Cibitoke.

Les évêques de l’Eglise catholique du Burundi.

Le clergé n’a pas envoyé de délégués pour la composition des démembrements de la Ceni au niveau provincial, a fait savoir ce mardi 26 décembre, Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la commission électorale nationale indépendante.

Pourtant, elle avait été représentée à la réunion de consultation tenue le 15 décembre sur la mise en place des Cepi. L’archevêque de Bujumbura, Evariste Ngoyagoye, était sur place.

Mais, le président de la Conférence des évêques catholiques du Burundi (Cecab), Mgr Joachim Ntahondereye leur a écrit « quelques jours après » une lettre.

Dans celle-ci, confie le porte-parole de la Ceni, l’évêque du diocèse de Muyinga a indiqué que «les prêtres sont très occupés en ces jours de Noël.» Ainsi, l’Eglise n’a pas pu se faire représenter dans les Cepi.

Pour rappel, l’Eglise catholique avait retiré ses prêtres des démembrements de la Ceni de l’organisation des élections de 2015. Le président de la Cecab d’alors et évêque de Ngozi, Mgr Gervais Banshimiyubusa, estimait que l’Eglise catholique ne pouvait pas accompagner un processus qui n’était pas «consensuel.»

Controverse en province Cibitoke

Mercredi 27 décembre, Pierre-Claver Ndayicariye, président de la Ceni, présente les huit membres. Ils sont 5 Hutu, 2 Tutsi et un de l’ethnie Twa. Le parti au pouvoir est représenté par trois membres dont le président de la commission. La coalition « Amizero y’Abarundi », l’Uprona, l’Eglise adventiste du 7ème jour, etc., par un membre chacune.

Cependant, deux membres font polémiques. Il s’agit du représentant de l’Eglise adventiste et celui de la Communauté Batwa. Ils ne sont pas connus dans cette province. Le second aurait été présenté par le parti APDR. Elle n’est même pas présente.

De son côté, le président de la Ceni, sur place, tranquillise : «Des enquêtes seront menées pour statuer sur cette question en respectant la loi.» Il tient à souligner que la mise en place des Cepi a respecté les équilibres constitutionnels.

L’ethnie Hutu est représentée à raison de 60% et de 40% pour les Tutsi. Et de soutenir que la représentation féminine est au moins de 30%.

La présentation des membres des démembrements de la Ceni au niveau provincial a débuté mardi 27 décembre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. Mafero

    Errata: Ga, c’est un diminutif qui signifie petit, négligleable, mince, minable, …au sens premier comme au figuré.

  2. Mafero

    @Gacece: Je concède que je ne suis pas porte-parole de ces humbles prélats; ils sont d’une maturité et d’une dignité sans reproches, spirituellement mûrs qu’ils expriment leurs opinions en toute liberté et les portent à la connaissance de qui veut les comprendre, à travers des canaux bien précis et connus de toute l’humanité. Et ce ne pas Gacece,ce petit Ga (Small=Petit) qui va changer le cours de l’histoire.

  3. Gacece

    @Mafero
    Je necrois pas que vous soyez leur porte-parole. Ce que vous dites restent donc votre propre (ou sale) opinion.
    Mais disons que tous les deux apprécions (temporairement) ce retrait.

  4. Mafero

    @Gacece: Ils se sont retirés tout simplement parce qu’ils sont de « Bons Bergers. » Ils ne peuvent pas cautionner que « les loups viennent pour dérober, égorger et détruire les brebis »

    @Gakima Mireille: L’on sait qu’il ya « des brebis qui ne sont pas de la bergerie… » Celles-là reviendront parce qu’après tout, il n’ya qu’un seul troupeau et un seul berger

    Extraits de Jean 10.

  5. Gakima Mireille

    Vous me faites rire par vos commentaires!! Qu’est ce que vous appellez l’église catholique? Ce ne sont pas seulement les éveques et les prêtres, se sont plutôt nous tous membres de l*église catholiques je veux dire les millions de chrétiens qui le moment venu allons affluer pour voter « OUI » à notre constitution. Reka kuba muhendwa!! Les évêques l’ont bien compris que même en 2015 ils ne sont pas parvenus à empecher la marrée des catholiques à aller voter. Banse gusubira kwimaramaza ariko babigira kuruyeri. Mais je crois en léxplication que president de la CECAB a donné sinon au cas où il aurrait menti, le peché de mentir n*en serait plus un!!

  6. Novat Nintunze

    1+1+1=2; 5/8=60%; 2/8=40%; 2/8 peut-être pas de Cibitoke

  7. Kibwa

    Hihihihi l’église catholique hors de la politique???? C’est l’une des erreurs fondamentales qu’a commise le cndd-fdd. On fait avec ou l’église vous largue. C’est séculaire. Informez-vous auprès des compagnons de Bagaza, de Micombero….ils vous diront plus.
    On verra pour le reste…….
    Kibwa

  8. Gacece

    Enfin! L’Église commence à comprendre qu’il ne faut pas se mêler de politique, de quelque façon que ce soit! Mais… Je crois que j’ai parlé trop vite! Attendons pour voir!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

La mission d’un policier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La mission d’un policier

Il a défrayé la chronique. Des audios circulent depuis mercredi 17 avril sur les réseaux sociaux où un officier de police déclare qu’il décimera une famille qui tiendra une réunion clandestine nocturne. Femme et enfants ne seront pas épargnés. Un (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 238 users online