http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Diplomatie

Burundi – Etats-Unis : l’accord SOFA au cœur des polémiques

Considérée comme un document très important par les parties signataires, la signature de cet accord est, cependant, rejetée par une certaine opinion.

Ambassadeur Dawn Liberi : « la participation positive et totale de la jeunesse du pays sera essentielle pour la crédibilité des futures élections au Burundi » ©Iwacu

Ambassadeur Dawn Liberi : « La mise en place d’un SOFA est une étape importante dans les relations bilatérales entre les États-Unis et l’un de ses partenaires  » ©Iwacu

« La mise en place d’un Status of Forces Agreement – SOFA est une étape importante dans les relations bilatérales entre les États-Unis et l’un de ses partenaires. Le fait que le Burundi ait été désigné à la fois par le Département d’Etat et le Département de la Défense comme pays prioritaire pour la mise en place d’un tel accord découle de la volonté extraordinaire manifestée et une capacité croissante à venir en aide aux voisins en détresse », a expliqué l’ambassadeur Dawn Liberi.
C’était à l’occasion de la signature d’un Accord sur le Statut des Forces avec  le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Laurent Kavakure, vendredi 24 janvier. L’ambassadeur Liberi a indiqué que cet accord permettra aux Etats-Unis de continuer à offrir une formation et du matériel aux Forces de Défense Nationales du Burundi afin d’améliorer leur capacité à promouvoir la paix et la sécurité dans la région.

Depuis 2007, le gouvernement américain a fourni une assistance bilatérale en matière de sécurité s’élevant à 200 millions de dollars, en appui à la participation du Burundi dans les missions régionales de maintien de la paix, notamment en Somalie et en République Centrafricaine (RCA). « Cette année, nous prévoyons un investissement de 63,5 millions de dollars, dont 3,5 millions d’aide directe allouée au transport aérien par les États-Unis des troupes burundaises se rendant en RCA », a précisé l’ambassadeur Dawn Libéri.

Un accord bilatéral qui ne profiterait pas au Burundi

La diplomate américaine ajoute que les États-Unis demeurent résolus à soutenir les efforts du Burundi pour promouvoir la paix et la sécurité dans la région. Pourtant, pour une certaine opinion, cet accord impose le droit américain au Burundi, sans réciprocité. Car la mise en application de ses dispositions remettrait en cause des pans entiers de l’indépendance, de la souveraineté nationale, de la sécurité intérieure et de l’économie de la République du Burundi.
__________

Quelques dispositions de cet accord  :
● Les parties Burundaise et Américaine se conviendraient que les membres des Forces Armées Américaines, le personnel civil du Département de la Défense Américaine et les sous-traitant des USA mèneraient des activités d’entrainement, d’exercice ou d’action humanitaire au Burundi (art.2), et jouiraient des privilèges, exemptions et immunités au même titre que les diplomates (art.3). Ils entreraient et sortiraient librement du Burundi avec des documents délivrés par les seules autorités Américaines. La validité de leurs licences et permis de conduire seraient reconnus comme tel. Ils pourraient porter des uniformes et des armes (art. 3, 4, 5 et 6) et qu’en matière pénale, c’est le droit américain qui s’appliquerait au Burundi (art.7).
● Les mêmes parties s’entendraient que dans le domaine de la fiscalité, notamment la passation des marchés et le transport, aucune taxe ou redevance ne serait prélevée au Burundi.
● Le Département de la Défense, le personnel civil et les sous-traitants des USA seraient habilités à exporter du Burundi tout bien meuble, équipement, fourniture, matériel, service, toute technologie et formation sans inspection, sans licence, sans taxe ni redevance sur tout le territoire du Burundi. Leurs navires, véhicules et aéronefs seraient exemptés de toutes redevances (art.8-10). La passation des marchés seraient conforme au droit américain (art.11), avec usage libre des infrastructures Burundaises : ports, aéroports, terrains d’entrainement et dépôts (art.12).
● Dans le domaine de la télécommunication, la partie Américaine aurait le droit d’utiliser tous moyens et services disponibles pour exploiter le spectre des fréquences radioélectriques (art.13).
● Les deux parties renonceraient à toute réclamation liée au préjudice ou au décès des personnels de l’une des deux parties, et que la réclamation d’une tierce partie serait réglée conformément au droit Américain (art.14).

  77   Vos commentaires
  1. Rushatsi

    Réponse courte à Said Saleh Tozoza

    Concernant l’esclavage, on raconte souvent dans les livres d’histoires que des rois africains ont vendu leurs sujets aux esclavagistes selon les lois de l’offre et de la demande comme s’il s’agissait d’un marché classique, on dit aussi qu’ils n’ont opposé aucune résistance lors de la conquête de l’Afrique pour la colonisation. C’est FAUX! Il faut d’abord se rappeler que l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs et donc partiale (les histoires de chasse glorifient toujours le chasseur jamais le gibier). L’histoire de l’Afrique telle qu’on l’enseigne en occident et malheureusement en Afrique est l’oeuvre d’historiens, anthropologues, sociologues occidentaux qu’on appelle africanistes ainsi que leurs poulains nègres. Ils disent subtilement ce que Sarkozy a dit dans son discours à Dakar en 2009 (je crois à vérifier) que l’Afrique n’a jamais rien apporté à la civilisation et que l’homme africain n’est jamais rentré dans l’histoire…..etc. Il faut être conscient que ces livres à l’allure scientifique ne sont rien d’autre que des ouvrages idéologiques dont le but est de déprécier l’homme noir, ce qu’ils ont bien réussi il faut le reconnaître: il suffit de constater l’admiration qu’ont les africains pour les blancs (on est considéré comme civilisé lorsque l’ on peut faire un rapprochement avec le monde occidental: prier son dieu, parler sa langue, porter ses habits, disposer de biens matériel,…etc). Cependant il y a une une autre école indépendante d’historiens, anthropologues, égyptologues, ….AFRICAINS et AFRO-DESCENDANTS initié par le Professeur Cheikh Anta Diop (un des plus grands savant du monde) qui met en lumière la version cachée de l’histoire africaine. Il a démontré que l’Egypte pharaonique était en fait Nègre et mis en lumière le passé glorieux des empires africains de l’époque du Moyen âge. Ne sachant pas démontrer le contraire sur le plan scientifique, les africanistes attaquent violemment ses idées sur le plan purement idéologique et les disciples de Cheikh Anta Diop, spécialistes de l’Afique et de l’Egypte antique sont systématiquement boycottés en Occident et même en Afrique (Théophile Obenga, Coovi Gomez, Jean-Philippe Omutunde, Doumbi Fakoly,…..). Cette affirmation des africanistes selon laquelle les rois africains vendaient leur peuple a pour but de minimiser leur responsabilité dans la traite négrière et créer une division antagonique entre les africains et la diaspora noire des Amériques et des Iles. Si des africains faisaient le commerce d’esclaves, alors comment expliquer les razzias, pourquoi venir avec des fusils et des canons (certaines sources parlent 10 nègres tués pour 3 capturés!!). Je vous suggère de vous intéresser à l’oeuvre de Cheikh Anta Diop et ses disciples ….peut-être vous aurez une autre vision de l’histoire de l’Afrique (à moins de considérer que la vérité ne sort que de la bouche et de plume du blanc!)

  2. Rushatsi

    Je me demande où en est le Burundi dans son progrès social et économique par rapport aux pays boycottés par les puissances occidentales comme le Zimbabwe, Cuba ou encore l’Iran pour ne citer que ces trois là( bien que je sois conscient qu’ils disposent de ressources naturelles bien supérieurs à celle du Burundi). Quels intérêts poursuivent les grandes puissances occidentales lorsqu’ils s’investissent militairement et diplomatiquement en Afrique si ce n’est renforcer leur impérialisme mondiale basé sur la prédation du système capitaliste. Ils ont réussi à diviser les burundais et les toutes les autres nations en général lorsqu’ils sont parvenus à imposer leur système du diviser pour mieux régner (ethnisation/particratie). Je suis intimement persuadé que les dirigeants burundais de toute époque, de tout parti et de toute ethnie sont capables de construire une société harmonieuse tel était réellement leur objectif . Mais cet objectif ne sera jamais atteint si les burundais ne laissent pas leurs particularités de côté pour se focaliser sur l’intérêt général Dire cela apparaît comme une utopie mais je suis persuadé que c’est tout à fait possible si on ne laisse pas ceux qui ont créé et exacerbé ces particularités venir orienter et fausser la réflexion. S’il n’y avait pas tellement d’argent en jeu dans la politique (argent qui provient essentiellement de ces même puissances), alors les vrais patriotes prendraient leur responsabilités dans la gestion du pays……mais quel homme politique aurait le courage de refuser les soi-disant aides qui n’ont pas d’autres effets qu’enrichir les dirigeants et inhiber l’esprit créatif des burundais dans la recherche de vrais solutions aux problèmes que rencontrent les burundais depuis tant d’années?

  3. Saïd Saleh Totoza

    Il semble que la traite des nègres a été facilitée par certains roitelets de l’époque. Ils vendaient certains de leurs sujets moyennant alcool, pipe, miroir et autres pacotilles !! Cela n’enlève en rien la responsabilité des esclavagistes eux-mêmes.
    Pour la colonisation, certains roitelets ont cédé leurs pays parfois sans aucune résistance. Souvent moyennant une promesse de protection de leur « trône ». Et quand cela ne suffisait pas , le colon cherchait une petite partie de population qu’il privilégiait et celle-ci l’aidait à écraser le reste.
    La néo colonisation qui se poursuit encore aujourd’hui, se déroule encore avec les mêmes méthodes : des roitelets-présidents à qui l’on promet la protection contre son peuple, une apparition à la télévision avec les Grands Présidents , un compte bancaire bien garni et l’on cède le pays.
    Ceux qui rêvent le développement qui viendrait de l’extérieur font un cauchemar !! Bizova mu maboko yacu, mais il faudrait des dirigeants clairvoyants, patriotes.
    Une oligarchie qu’elle soit hutu, tutsi, twa, musulmane, nordiste, sudiste, centriste, orientale, occidentale, chrétienne ou athée, etc., elle est toujours antagoniste avec les intérêts du peuple et a tendance à se liguer avec des « puissants » pour protéger les intérêts du groupe.
    Quant à ceux qui pensent qu’ils ont eu un » bon acheteur » j’aimerai leur demander s’ils accepteraient de vendre leur enfant, ou leur père, ou leur mère parce qu’ils ont obtenu un bon acheteur ? N’est-ce pas que le Burundi est notre Mère-Patrie ?
    Demandez aux haïtiens et aux latino-américains, ils vous diront quel développement ont-ils reçu des puissances étrangères !!

  4. Nijimbere Mrisho

    kuri jewe ikibazo n’ukuntu ayo masezerano ukuntu ameze kandi bahonyanze ibwirizwa shingiro ry’igihugu c’uburundi.article 2 ivuga ko abanyagihugu nibo bafise ijambo ryo kwemera canke guhakana .amasezerano muncamake avugako abanya amerika mumabi yose bazokora m’uburundi,ubucamanza b’uburundi nta mategeko bufise yo gufata umunya merika.

  5. KanuraRwaruka

    En fin aba DD commence à jouer gros lot! S’avoir attirer le gros poisson comme oncle Sam. Ngo uwuhana umurozi amubitsa umwana, kandi urutogusiga rwokubanza. Finit le temps des mains invisibles. Ubu bazoturya tubabona. Chers compatriotes ne vous inquiétez pas bientot, Bujumbura deviendra Washington, Ngozi -Chicago, Gitega-Texas et Rumonge – la Californie sans oublier Saga Plage qui deviendra HollyWood. Allez de l’avant Burundi et bonne chance dans cette nouvelle aventure. Les alliances ont de bon et de mauvais coté!

  6. armee chimique

    Murakoze. Bene wacu ntitwibagire ibiriko biraba kw’isi murabona les amricains barwanya IRAN yari igeze imbere mugutegura arme nicleair, muri SYRIE na COREE DU NORD arme chimique mumasezerano ahari ivyo birwanisho bikomeye kw’isi vyarateye ubwoba abany’amerika , ivyo buhugu vyemeye ku detruisant une partie de leur produit. Mwibaza ko bizoja hehe? Kubi neutralisant dans les oceans nukwica environnement de ces americains et europeens. Hasigaye iki? Kubijana (donc dechets nicleairs et chimiques) muri less pays du tiers monde. Ils ont choisis le cas du BURUNDI apres maintes negociations zabereye en Suisse et Belgique.
    Donc dans les annees a venir tout le peuple burundais tuzohona twishwe n’irwara zitandukanye (#CANCERS GENERALLISES, MALADIIES DU SANG, DES OS,ETC, ETC,), havuke abana b’IBIMUGA gusa etc,etc….cas de HIROSHIMA-NAGASAKI.
    Twibaze ingene tugiye gushira.
    IMANA IDUTUNGE
    MERCI

  7. zamu

    nahora ngirango abanshi baza ngaha hari cio batauhura mu vyobasoma,ariko sanze wapi atakigenda .
    Abarundi turakwiye kumenya kwitonda ico arico. Ubuurndi ni igiki kugira mwumve ko hari ico mwishoboreye,ahubwo nimushimire aba dd pour une fois ils ont vus bon .Mbe mwebwe cooperation avec les USA muzita iki?muraje kubaze abandi bafise protection yabo murabe aho bageze.
    Mbe iyo base bashaka gushira ngaho mwibaza ko ari kubera u BUrundi?mon oeil!!!!!!!!!!!!!!!
    Ni mwitonde rero hama igisigaye nkuko uwundi yabivuze ahubwo barabe uko bo kwubaka ibigirira akamaro abanyagihugu atari kwigisha ingwano gusa.
    Mbe nkubu muribaza iyo iyo accord iza kuba hagati yu rwanda na USA abanyarwanda bari gukoma induru uku?abaganda?abakenya?
    Za muraba kure

  8. NIYONSHIMIYE

    Des accords avec les Américains,des accords avec les Chinois,des accords avec les Russes;des accords avec les Iraniens,…….c’est de l’escroquerie diplomatique!!!!.Mes chers compatriotes l’avenir nous réserver des surprises.

  9. Stan Siyomana

    @Kanguka
    « ..ingendo y’uwundi ivuna.. »
    Comme il y a plusieurs modeles de developpements, le Burundi devra choisir ce qui peut marcher dans le pays.
    Par exemple, l’Ethiopie est un pays enclave et n’a pas beaucoup de ces ressources naturelles que vous avez cite (petrole et minerais). Avoir une compagnie aerienne compagnie comme Ethiopian airline veut dire que le pays est capable de participer dans la competition mondiale.
    Dans le cadre de son modele d’un Etat developpementiste democratique/Democratic developmental State, le Premier minister Meles Zenawi a introduit un plan quinquenal « Plan de croissance et de Transformation/Growth and Transformation Plan (2010-2015, avec l’objectif de doubler la croissance economique a l’horizon 2015.
    (voir Sonia Le Gouriellec: « Arretons de nous faire des idees sur l’Ethiopie), http://www.slateafrique.com, 27 janvier 2014).
    Merci.

    • Kanguka

      Garde espoir, tuzovayo buhoro buhoro, ainsi l’oiseau fit son nid!…

  10. Elvis

    Twogira Imana nyene bakakibakura mu minwe. Mwibaza ko abanyamerica bazoconona gusumba?

  11. Ngenzi

    SOFA….vraisembablement, Uncle Sam decide de s assoir sur le Burundi. Un accord qui fait honte! Une goutte qui deborde!

  12. kazovakure

    Asha ubu hoho nkurunziza yarasimbiye kw’isinzu ry’inzu kabisa…

  13. Jimmy Mabao

    Congratulations Dear Ambassador. Good job. I xtend my gratitude to our Burundi friends lead by P. Nkurunziza to whom I say thanks. Viva l’amitie entre les peuples.

    • MAYUGI

      Les DDs, que vous disent l’indépendance et l’inaliénabilité?. L’important pour vous c’est remplir vos « panses »?

  14. eDD

    Please be quiet! Nous venons de gagner un ami important pour votre interet.

  15. Vuvuzela

    C’est un genre nouveau de « je m’enfous »..ce camion militaire burundais qui t’ecrase et tu la fermes pour 1FBU.

    Pour moi, c’est un parcours normal du Bdi. Si on brade notre pays nous memes, que l’on aie au moins un acheteur serieux comme les Americains.

    Ngo woribwa niyirebeye!! Barasumye bidasanzwe sinzi uwubibateruza.

    Et si on devenait tous Americains!! Car apres tout, on ne cherche qu’a aller y habiter presque tous!!
    C’est peut-etre le debut de la concretisation d’un reve pour beaucoup de Burundais.

    Souhaitons-nous bonne chance comme nous l’avons toujours fait.

  16. Ariko mwebwe abarundi murantweza ubu muzanye ikintu citwa indépendance ,mbe twarigeze tuyironka,twayironse kuru papuro gusa ,kubona imishahara y,abakozi iva hanze ,yi igisirikare iva hanze,yaza société. Civile ,za radiyo,sntibagiye les ONG ,ubuho ko baje physiquement muciye muvira hasi rimwe ngo indépendance ,abategetsi ba ba dd ,ils ont négociés leurs immunité ,ntimusubire kwiyumvira ibindi kuko barazi ko zihinduye imirisho aho boherera,iziryane twamamwo ubu bube gito dufise,beho twopfuye tubivuyemwo les américains barafise programme pour le burundi et l,Afrique ,nimurindire gato muzobona batuzaniye vuba nuwuzobogora uburundi,tukava murizi ngorane,kandi tuzoshima,ahubwo nibanyarutse turabe ingene twosezerana nizi ngorane dufise,nahandiho tuzozamamwo kuko nibo bazitera

  17. Karabagega

    « … Le fait que le Burundi ait été DÉSIGNÉ À LA FOIS PAR le Département d’État(1) et le Département de la Défense(2) comme PAYS PRIORITAIRE pour la mise en place d’un tel accord découle DE LA VOLONTE EXTRAORDINAIRE MANIFESTEE et UNE CAPACITÉ CROISSANTE à venir en aide aux voisins en détresse »/ Par l’Ambassadeur Dawn Liberi-

    Pourquoi en faire tout un plat alors que c’est un Accord qui n’engage uniquement que les parties signataires, ici au Burundi le Gouvernement Cndd-Fdd et l’armée cela va de soi. Et puis, dites-moi pour combien de fois vous avez été consultés lorsque les présidents militaires tutsis upronistes devaient opérer les massacres à grande échelle contre le hutu? Ça c’est un. Et de deux, lorsqu’il était question que ces mêmes présidents upronistes s’extirpent ou s’imposent au Pouvoir par des coups d’État soigneusement planifiés et parfois sanglants, est-ce qu’ils sollicitaient avis ou opinions populaires avant de passer à l’acte proprement dit? Pourquoi alors crier haro sur le beaudet envers le Gouvernement Nkurunziza et son parti Cndd-Fdd qui bougent Ciel et Terre pour nous sortir de cette torpeur assez endurée merci!… En tout cas, muraraba neza si vous n’êtes pas en train de vous tromper de cible. Nta munyamerika canke umudjihadiste azogandagura abarundi kurya twabibona kuva Uburundi bwikukiye. Mais comme l’on ne peut tout prévoir ou contrôler, je me dis que si jamais les choses tourneraient mal dans le cadre de cet Accord, et que nous serions à notre tour envahis sur notre propre territoire, on devrait y faire face ou plier bagages jusqu’à nouvel ordre ariko tutagishije iyo opportunité de faire rayonner notre Pays et nos militaires sur la scène internationale. Si le Burundi a été soutenu dans ses efforts d’éradiquer les guerres intestines no kwisubiza umutamana wa démocratie, ni kuki tweho tutofasha abandi ? Kwikunda si vyiza kandi ako kantu turagafise hagati yacu abarundi, kandi niko kabandanya kuducanishamwo abahutu n’abatutsi. Ce n’est qu’à travers de telles initiatives de solidarité et de rapprochement avec d’autres nations et peuples que les burundais se redécouvriront entre eux-mêmes, hutus/tutsis, des valeurs et convictions nobles indispensables à une cohabitation sociale harmonieuse et édification solide de notre Patrie! On gagnerait alors à s’ouvrir une fenêtre sur le monde si l’isolement tue!…

    • MAYUGI

      Reka kuvangatiranya ibintu. Umuti wanyu turawuzi. Kuranka ivyo mushira mu nyanga zanyu.

  18. Twakigurishije

    Comme le disait si bien le site arib.info, le pouvoir actuel vient d’ oser franchir un pas que les régimes militalo-putchistes tutsi n’ auraient jamais imaginé ou oser franchir, eux qui considéraient l’ indépendance et la souverainété du Burundi comme des acquis à garder et protéger jalousement. La vente d’ un pays au plus offrant: quelle honte!

  19. kabura

    Iyo dusoma ni tube dusoma neza tureke gutwarwa n.ikigumbagumba.
    ndabire namwe
    1 la mise en place d’un tel accord découle de la volonté extraordinaire manifestée
    BIRAFISE ICO BISIGURA
    2Le fait que le Burundi ait été désigné à la fois par le Département d’Etat et le Département de la Défense comme pays prioritaire
    ABAGURISHA BARI BENSHI HANYUMA UMUGUZI ARAHITAMWO

    CONCLUSION: Utema urwiwe bamutiza umuhoro. Il n y a pas que le BURUNDI qui arrive a capitulation,c’est la marche du monde.

  20. kamwe

    Ces descendants de l’oncle Sam ne s’arretent devant rien qui leurs barrent le chemin,ils ont tous les moyens et la logistique qu’il faut a leur disposition.ico nobasaba ahubwo nuko bo renegocia iyo accord de facon a en tirer profit par exemple nko kwubaka une universite americaine digne de ce nom avec des prof americains avec un hopital ikomeye comme celle dont nous voyons hano iwabo bibe reference muri EAC,d’alleur comme on a rien a exporter au moins on aura de qoi les attirer chez nous en plus des belles plages present.merci

  21. Rushatsi

    Chers compatriotes, l’heure est grave pour l’Afrique et pour notre patrie particulièrement. Un tel accord remet fondamentalement en cause la souveraineté nationale au profits de quelques membres du gouvernement et rien pour le peuple burundais (en soi c’est déjà une trahison à la patrie). Je voudrais vous faire remarquer que de nombreux pays africains sont régulièrement agressés (Congo, Centrafrique , Soudans du sud, Mali, Libye,Côte d’Ivoire …etc) malgré la présence de bases militaires américaines et Françaises dans la Région). Des sources issus des médias alternatifs en Europe et en Amérique, ainsi que les médias officiels russe pointent clairement la responsabilité de l’Occident et d’Israël dans la déstabilisation de l’Afrique et des pays non alignés à la politique occidentale. En Afrique il y a eu récemment le Sud Soudan du sud, le Mali, la Centrafrique, la Libye et la Côte d’Ivoire. Au moyen Orient, la guerre en Syrie est alimentée par l’Occident qui soutient une rébellion islamiste sanguinaire…….Je suis vraiment très inquiet de voir à quel point nos dirigeants font aveuglement confiance aux occidentaux…et de constater que devant l’odeur de l’argent ils perdent toute dignité. Au vue de l’histoire depuis la rencontre de l’Afrique avec l’Occident, l’Afrique n’a fait que régresser car l’Occident ne tient pas à ce que l’Afrique se développe …….De mon point de vue, Nous devrions nous détourner complètement de l’Occident et nous tourner vers d’autres partenaires, surtout internes à l’Afrique.

  22. Cela ne serait possible que si le BURUNDI devient l’un des Etats Unis d’Amérique.Il faudra alors commencer à négocier l’intégration!

  23. Stan Siyomana

    Mumbabarire, nashatse kuvuga ko nshigikiye ko Intwaramiheto z’Uburundi zoter’imbere nk’umuzinga.

  24. Nzokwemera ko RPA, journal IWACU ari ibimenyeshamakuru vyigenga koko niyo vyakora dossier IKWIYE sur cet accord de « mise en place d’un Status of Forces Agreement (SOFA)…abanyagihugu turi inquiets gooose!!

    Malheureusement na Société civile yatinye kugira ico ivuze kuko  » sans autonomie financière, les radios ne peuvent pas avoir une autonomie décisionnelle sur les lignes éditoriales ».

    Corruption du système DD yoyo 2015 irahava ariko ..cet accord SOFA restera un poison à long terme.

    • baraduhenda

      Mbega ushaka iki ko societe civile, tous ces types ngo ni oppositiont politique parlementaire ou extra-parlementaire bose bazi gusabiriza hanze gusa ntanumwe akunda ubu Burundi bwacu ntibazoze baraduhenda ngo bobo nibo bakunda igihugu. NOUS LE PEUPLE Tudaviriye hasi twesw ngo turwanye booose uBURUNDI bwacu barabugurishije. Ntitwemere numwe murabo bose baduhenda murabiraba neza .
      Gira amahoro BURUNDI BWACU

    • kabura

      If this so-called provisions agreement is signed by our trusted leaders; then by far this will be one of the biggest catastrophic errors since independence! Our country’s sovereignty will be undermined, our dignity as the proud people and nation shall be downgraded to zero, our woman and children will be killed and raped with impunity and immunity, this is a madness, I mean allowing one of the most aggressive and brutal nation inthe world this kind of authorities in your motherland is unthinkable, this is being under command of them, even our head of state will not have a say, are our leaders this dumb?

  25. Stan Siyomana

    Jewe narinzi ko inyuma y’amasezerano ya Arusha haca haza « dividende de la paix », none ibi bijemwo vyo ni ibiki?
    Aha ndacashigikiye cane ubucuti bwiza hagati y’Uburundi n’igihugu c’igihangange citwa Amerika (kandi ndavyibonera!) kand ndashigikiye ko Intwaramiheto z’Uburundi zitoter’imbere nk’umuzinga mugabo ntivyoba « vyanse bikunze »/a tout prix.
    Ko igihugu ca Mali catakambiye igisoda c’Ubufaransa kuko ibintu vyari vyayangaye (cane cane mu buraruko bw’ico gihugu, none i Burundi ubu ingorane z’umurengera z’umutekano (mu gihugu, no ku mbibe z’igihugu ni izihe?).
    Ari ikibazo c’ubukene cadindiye Uburundi, abantu bari bakwiye kwiga inzira ibindi bihugu vyaciyemwo kugira ngo biter’imbere.
    Murakoze.

    • Kanguka

      @Stanis Siyomana
      «Ari ikibazo c’ubukene cadindiye Uburundi, abantu bari bakwiye kwiga inzira ibindi bihugu vyaciyemwo kugira ngo biter’imbere».

      Ibindi bihugu vyaciye muri pétrole, mines et minerais hamwe no kuba bitari enclavés géographiquement et ce dernier reste un problème majeur pour le Burundi. Mugabo ntawoca yihebura si tous les chemins mènent à Rome et que par ailleurs ingendo y’uwundi ivuna!

  26. Morgan

    Même si on les attrape avec des drogues, des crânes, trafiques d’armes, violeurs, entrain pisser sur le citoyen Lambda,… on laissera faire? Est-ce que nos autorités s’informes des bavures et atrocités que les soldats américains commettent en Afghanistan et dans d’autres Pays Tiers? Si les choses sont ainsi qu’attendons-nous pour dire au pouvoir en place que c’est fini et qu’on en a mare de ces pratiques qui nous dépouillent de notre dignité. Pas question d’échanger notre dignité contre quoi que ce soient. Chers commentateurs, j’ose penser que vous avez lu le nouveau rapport sur la malnutrition (sur jeuneafrique.com) dans le monde et comme constat, ça sonne mauvais au Burundi (Première place). Les burundais ne devraient pas oublier qu’ils doivent payer cher leurs droits. Si les burundais pensent que leurs avenirs se dessiner dans les hôtels de Bujumbura, ils se tromper. La solution: se défaire des pouvoirs, des médias et des ONG locales monoéthniques et de toutes composantes de la société burundaise qui sont prêtes à vendre le Burundi aux plus offrants comme Sinduhije, Vital (FORSC), Pacifique (FOCODE), Kazoiyo (OAG), Léonce, ….

  27. Kimeneke

    Mbe murazi yuko ako ari akagaye kuberiki les américains SADEC yanse yuko bashira leurs bases muri ivyo bihugu ??? Musigaye guturira igihugu kumwe kwisoko yabujumbura

  28. KanuraRwaruka

    Kubibaza yuko cet accord ari un scandard, bamenye y’uko meme sans accord, les USA vont faire ce qu’ils veullent, quand ills veullent et où ils veullent. Ico abarundi twokora, nukumenya realité du moment, savoir mieux apprendre au coté de ces grands de ce monde. Muri make, amanyamerika baraba inyugu zabo ça, c’est un fait, ariko uzi diplomatie baraguha akazi n’ubumenyi. Apperamment ibuhugu vyishi nibo babicontrolant. Kanatsinda n’abo barakira abarundi benshi bakabagira n’abanyamerika muzego zose kandi ntiba criant scandard. Ayons le courage et l’intelligence de profiter la mondialisation. Moi je me dis iyo hataba abafrontieres, tout le monde baba bafise memes problemes et meme richesses.

    • @KanuraRwaruka: Igihe Rwagasore yarwanira indépendance ,hariho abigisha ko tutaragera kwikukira….none raba hariho abaciyunvira gutyo!!

      • baravuga

        Mbe sha Kaminuza ko ushaka kwigira umuhinga, commet peux-tu dire que wikukiye sans argent? Quoi qui l’arrive, vous aurez toujours besoin des Américains. Reka rero bijandajandire, sitwe twabahaye. Comme l’ont dit les autres, voyons comment profiter de cet accord, c’est tout. Naho twokwanka, ils peuvent venir et faire « ce qu’ils veulent », ils ont cette capacité.

      • KanuraRwaruka

        @Kaminuza: D’accord pour ton point de vue. Mais uravye aho Uburundi bugeze apres 50 ans, n’aho africa hanini igeze, peut etre bari bafise, en partie raison. Iyo dukorana n’abo, peut etre tuba turi kuri meme niveau na Africa du sud. Dukeneye independance economique d’abord!
        IMAGINEZ SI LES USA BODECIDANT KUZANA VYABIDEGE VYABO RUTURA BATI UMURUNDI WESE ASHAKA KWIBERA MURI AMERICA YURIRE, HOSIGARA BANGAHE!

    • kabura

      iyo scandard iranyishe

  29. Langa Source

    La République de Djibouti héberge deux bases militaires des Américains et des Français. Chaque pays paye une somme d’environ 30 millions d’Euro de location de terrains occupés par l’an. Bien que la position géo-stratégique de ce pays par rapport à la lutte des occidentaux envers les terroristes de Yemen et Somalie est crucial pour eux, il en tire quand-même un profit financier. Le Burundi étant aussi stratégique du point de vue de lutte contre le terroriste Shebab ,dans la région des grands Lacs, il devait percevoir des dollars en compensation.

    • @Langa source: perecvoir des dollars et du sang versé pour des intérêts qui ne nous regardent pas!!

      Soma urabe : http://www.mondialisation.ca/base-militaire-tricolore-a-djibouti/5350112

      • yohani

        Ewe Kaminuza sha! Le sang qui a été versé depuis 1965 jusqu´aujourd´hui, n´a pas été versé par les USA. Ce sont les burundais entre eux qui se sont massacrés.
        Quant à l´indépendance, il faut relativiser certaines choses. Aux burundais ce qui sont indépendants sont ceux qui sont au pouvoir, les autres c´est de la fumée.
        C´est du sentimentalisme qui ne produit rien socialement.

  30. KAJEKURYA

    Ewe Prince Elvis, ibi bintu ubona bitagoye!!! Hariho benshi bariko bariha akanya ko kugira une bobbe « digestion » y’ayo masezerano. Sinibaza ko ataco barayivugako, baracariko bariyumvira aho bohera kuko jewe mbona havuga uwo bubezwe, nawe uwo burumanijwe mu nkoko bica bimugora.Numva bigoye kabisa kwumva abanyamahanga batazotanga taxe n’imwe kuvyo bazinjiza , aho umunyagihugu ashoye igitoki bamwirukako n’agahiri ngo n’atange taxe!!! C’est la HONTE PURE ET SIMPLE

  31. saleh

    Si si il y a du scandaleux :

    -On peux utiliser nos infrastructures gratuitement et sans contre-partie
    -Si jamais un avion américain s’écrase sur les bâtiment de notre aéroports, on n’aura qu’à cotiser pour en construire un autre
    -Moi je paye pour l’entreposage de mes affaires dans les entrepôts du port ou ailleurs. Désormais les américains non

    – si j’entre en conflit avec un américain , la justice Burundaise n’à qu’à bien se tenir.Ceci est aussi vrai pour nos policiers. Je n’aurai qu’à me plaindre à Boston ou à Washington si jamais j’ai un visa et un ticket

    -Les états unis pourront acheter notre or , coltant, Nickel en francs Burundais et l’exporter sans rien nous dire et sans rien nous donner. Les dégâts occasionnés à l’environnement au cours de l’extraction? Allez vous faire pendre! Vous n’aurez qu’à vous saigner pour tout reconstruire!

    -En contre partie nos soldats seront entraînés gratuitement pour le maintient de la paix dans chez nos voisins qui s’étripent joyeusement

    -ET si, dans l’exercice de leurs métiers ils ont besoins de sexe(besoin naturel)? Ils feront comme tout le monde sauf que,en cas de grossesse, la loi américaine jugera(sans doute que nos juges seront formés et seront habilités à appliquer le droit américain)

    -etc….

    Alors Misaga.
    Tu n’as encore rien trouvé de scandaleux?

  32. Simon

    Mais est ce que maintenant nous signons tous ce qui est mis devant nous. Cet accord est non seulement une attainte à la souvrenaite national et completement humeliliant mais il est contre les interet nationales du Burundi. Comment est ce que un ministre avec la moindre competance peut signe un accord qui vas antagonise d’autres pays et sans avoir rien ou – presque rien – recus en contre parti. C’est pareille que les indiens qui ont vendu Manhattan pour $ 24.

  33. saleh

    Ah bon? Y-a-il un problème?
    Est-ce qu’on vous a empêché de publier nos commentaires?
    Est-ce qu’on vous a empêché de publier le lien vers lequel vous nous dirigez en rapport avec cet accords?

  34. YAKOBO

    Il ya une aiguille sous roche, iyo accord irateye ubwoba harimwo ikinyegeje DD iriko irakora, signe un tel accord c’est renoncer à la souveraineté du Burundi alors qu’en prince le territoire du Burundi est inaliénable, none uwuzoza wese yiyita un américain agiye kwinjira i Burundi comme il veut? Attention avec cet accord qui peut etre lié avec les prochaines elections kuko les américains barabona kure des signes avant courreurs, soit ils veulent éviter le catastrophe des Imbonerakure comme les Interahamwe et Mpuzamugambi au RWANDA, canke aba DD bariko bisha ama nota ku ba américain
    Il parait qu’un autre accord a été signe avec le saint siège de Vatican,, soyez vigilant ivya DD ntawuzi ingene tuzobisohokamwo après 2015, car les partis d’oppositions commencer leur réunification y compris Uprona, CNDD FDD fait pour le moment le tout possible pour gagner la dernière confiance à la communauté internationale car il voit qu’il est ménacé de tous les cotes ,, barayisagirije ni nkagati kari muruzi,, idasubiye kwiba amatora la législature de à 2015 sera trop difficile pour le DD, tous sont aux aguets pour mouiller , et secher le CNDD FDD , donc c’est la destruction d’un noyau dur qui commence avec une grande mobilisation partout, in fine , cet accord cashe quelque chose car le gouvernement vient de céder son autorité et sa légitimité, et il est incompréhensible comment signe signer cet accord et demander en meme temps le départ du BNUB financé en grande partie par ces memes américains ,, c’est paradoxale pour le gouvernement DD, il fait mais agit contractoirement

    • controle regional

      Oya wewe ngaha urarengeje muri analyse. Considère le fait en soi puis fait ta lecture. Tu mêles les choses. Américains nous imposent une base à Bujumbura, le gouvernement doit ou le refuser ou l’accepter. Quel est l’Objectif des USA à implanter une base à Bujumbura ! Bashaka iki ? bafise iyihe migambi ? aha rero imigambi yoba ihari ni iyabo. C’est le contrôle ou le supercontrole. Diplomatiquement, quels risques court le gouvernement du Burundi à le refuser ! inkurikizi zizoba izihe ? Mbega Reta y’Uburundi, ingene ibayeho, irashoboye gutera igere les USA ? Mbe ubwo turazi ico boba barabakangishije bati mutavyemeye bizogenda uku ? Mbe ni twe ba mbere ivyo bintu bishikiye ? mbe ubwo hari ibindi bihugu bikomeye bifise des bases du gerne ! Mbe nta zindi formes de bases nk’izo les Tigres bafise mu bihugu bariko barashingamwo imizi ! Ku rundi ruhande na ho tuzohomba iki ivyo bintu nitwavyemera ! Reta y’uburundi yoba yaremeye zirya ngingo zose uko nyene ? Mbe yoba hoho yaragiye mu kuzitegura ? Nibaba bazihawe zikoze … scandale ! nibaba baragiyemwo mu kuzitegura scandale XX. Mbe le contexte diplomatique entre le burundi et les usa uko iri ubu yotuma babiganira ? LE DOCUMENT DEVRAIT ETRE REVU !
      tugire amahoro !

  35. kiyabu

    J’espère que les burundais seront de nationalités américaine aussi , maintenant que l’oncle Sam vient de se payer notre pays ! lol……Quelle honte !

  36. Kabizi

    Ça c’est une pure haute Trahison!
    Il faut que les Burundais se lèvent pour dire NON à la Nouvelle Colonisation!

    • kdfgdfjfdgn df

      Ninde yama ariko aratakambira abagira neza? Iyo nyifato niyo yitwa souveraineté rero?

  37. Federation

    Accord ou injonction ? Pauvres de nous … « Les parties Burundaise et Américaine se conviendraient… » , mon œil!!! Plutôt dire: les USA intiment l’ordre …
    Ah, un pays sans dirigeants dignes de ce nom ! Incapables de négocier! On aura tout vu!

  38. reka kubesha

    Ou est mon commentaire
    Merci

  39. Ntakamurenga

    Mes chers compatriotes, je suis bleu en matière politique, mais, ce que je pense est que, cette fois-ci, il n’y aura pas d’excuse. Murahejeje guhindura igihugu cacu urubuga rw’intambara. Les Alshababu, les adeptes de Ben Laden, …. tous vont maintenant diriger leurs yeux sur la demeure des soldats américains qui est évidemment le Burundi. Ubu rero le bouclier c’est la population burundaise qui va être massacrée par les bombes. Voilà maintenant que le Burundi devient une fois pour toutes, un champs de bataille pour la guerre où le Burundi ne gagnera que les tombe. Murambabarira cane sinzi politique, ariko jewe ndabibona uko. Abo bagabo bo barahiriwe bazobaha ubuhungiro babashikize mu ma haut standing natwe turiko turahona. Imana itubabarire cane. Izo nda zabo zigiye kudutwara agatwe!!!

  40. reka kubesha

    Murakoze kudushikiriza iyo accord. Ntitwanse les militaires americains mais nobamenyesha yuko
    Mubihugu vyo kw’isi yose imbere yuko hinjira une armee etrangere haterezwa kuba REFERENDUM uko nugusuzugura bene igihugu NOUS LE PEUPLE. Mwibuke amabi abanyamerika bakoreye isi yose (muri Vietinam’ Hiroshima-Nagasaki, Yougoslavie de Miroschevich, Irak de SadaamHussein, Libye de S.E Kaddafi, Chichinie en Rissie, Kirgizie, Aset’ie du sud en Russie-Georgie, Venezuela, cuba, Argentine, ESPIONAGE de tous les pays du monde entier devoue par SYNOIDEN, Syrie de Bachar Assad, Ukraine de Yunokovich, Egypte, Tunisie et tous les pays arabe et musulmans par leurs propagande printemps arabe, bcp des pays pauvres ect, etc…. . Que veut notre pays le BURUNDI
    Les americains tuent sans pardon.

    QUE LE BON DIEU NOUS AIDE

    • turagowe

      Reka kubesha uratubwiye vyo ingene les amercains bishe isi yose. Turagowe rero wibagiye Coree du Nord, Iran…….

  41. Stan Siyomana

    Jewe ntaco nshobora? kubivugako.

  42. saleh

    Je ne peux que vous conseiller la lecture intégrale de l’accord sur
    http://www.arib.info/Le-Statut-du-personnel-des-Etats-Unis-en-R%C3%A9publique-du-Burundi.pdf
    C’est très édifiant.

    Lisez notamment les artcles XVI et XVII.
    Si je ne me suis pas trompé :

    -En cas de problème on ne peux rien réclamer en cas de préjudice, perte ou destruction de biens, préjudice ou décès de personnel civil ou militaire….Lisez la suite vous même

    -Pas moyen de saisir un tribunal en cas de différends par rapport à ce contrat

    -Pas moyen de résilier ce truc puisque même si tu le fais, ceci n’affecte pas les projets en cours. Et on sait très bien qu’un projet peux durer cent ans ou plus

    Bon je suppose que je rêve et que je vais me réveiller dans un instant et constater que j’ai fait un mauvais rêve sur le Burundi!

  43. Misaga

    La ,je n’y vois rien de scandaleux,puisque de tels accords existent bel et bien entre les pays partenaires. Les USA ont des bases militaires partout dans le monde(japon,Turquie en Europe,en Asie,etc),les soldats et leur matériels entrent quand et comment ils veulent suivant les accords signes et ça ne causent aucun problème. Au Burundi,on n’a peu de chose a cacher aux américains,et a avoir leurs technologies, c’est techniquement impossible de cacher qui que ce soit,s’ils l’ont voulu,. Tout court,il fallait bien négocier et avoir une contrepartie signifiante et essayer qu’eut a ce que ça ne cause pas du tort aux autres partenaires du Burundi.

    • Des accords d’installation des bases militaires existent ailleurs mais la contrepartie américaine est importante. Peut-être que pour le Burundi ce sont les signataires de l’accord qui vont seuls en tirer profits. Amanyanga ari muburyo bwinshi, n’aho birashoboka.

  44. Kabwa

    C’est effrayant cet accord.
    Pourriez vous nous fournir sa copie? Je suppose que vous l’avez car vous en avez quelques dispositions!

  45. KAZIRI

    Les américains pourraient ajouter une étoile à leur drapeau !!! ils viennent d’acquérir un autre Etat !!! Allons-nous continuer à chanter Burundi bwacu ou pas ?

  46. JBR

    Le problème aura été « peut-être » une mauvaise négociation du côté burundais.
    Ce ne sont pas seulement les américains qui ont ce genre de contrat avec les pays, il y´a la France aussi, la Russie, etc.
    Regardons par exemple les bases militaires et le statut des francais en afrique de l´ouest, sans parler celle de Djibouti.
    Rien n´est gratuit: nous devrions reconnaître que les USA ont accepté d´héberger plus de 10000 burundais en provenance de la Tanzanie. Ces milliers de burundais ont bénéficié des aides consistantes et leurs enfants vont à l´école contrairement aux rapatriés de la Tanzanie qui sont dans les différentes régions du Burundi. Dans 20 ans, ces burundais qui sont partis aux USA contribueront sérieusement au dévéloppement du pays.
    Quant à l´indépendance du Burundi, nous n´avons pas pu jusqu´aujourd´hui l´exploiter. Après plus de 50 ans de notre indépendance politique, nous avons été incapables de résoudrer nos conflits internes. Ils sont résolus partiellement par les étrangers: Accord d´Arusha.
    Une partie de nos malades sont soignés par les aides extérieures. Nous ne pouvons pas nous assurer un minimum de développement social et économique sans recourir aux aides extérieures, Une partie des salaires de nos enseignants est payée par les aides extérieures, notre armée et notre police fonctionnent tant bien que mal, grâce aux aides extérieures. Un fait frappant, nous sommes incapables de construire un palais présidentiel sans recourir aux chinois!!

    De mon avis, il faudrait ouvrir la porte à tous ceux qui veulent venir chez nous. Ils ne vont pas manger seulement ce qu´ils auront apporté, ils vont achéter un peu ou beaucoup de nos produits, ils vont donner de l´emploi aux gens, et beaucoup d´autres avantages. Si nous fermons nos portes, qu´est ce que nous gagnons, qu´est ce que nous perdons? Je suis certain qu´ils ne viendront pas construire des prisons. Alors que même là, nous avons besoin des aides pour améliorer les conditions des prisonniers.

    Ne soyons pas limités dans notre vision de l´indépendance burundaise, la réalité est là.
    Je ne suis pas du tout pour certaines politiques de Nkurunziza ou de son intention de changer la constitution pour devenir président à vie. Mais pour ce projet, si jamais ce n´est pas un mensonge, je suis d´accord avec le projet.
    Toutefois, je pense que le texte que nous lisons est incomplet car il devrait y avoir des annexes avec plus de détail.
    Il ne faudrait pas diaboliser les américains. Les francais, les chinois, les arabes, les indiens ne sont pas mieux.
    Murantabara mu ndabire ambassades ziri mu Burundi inzu bakoreramwo. Muzoheza mubone ikiruta ikindi.

  47. tom

    je m’y connais pas en politique étrangère et internationale. mais c’est vraiment un accord à dénoncer. merci

  48. Issi

    Nta muntu n’umwe kw’isi yita mu muriro abona kandi azi ubwenge. Ayo masezerano ndayagereranya « n’amazirantoke ». Kuri ivyo, ninginze nshimitse abamenyeshamakuru b’IWACU kuyarinda abarundi.

  49. Igiteye ubwoba nuko : le président qui remettra en cause cet ACCORD sera tué par les services secrets américains, au nom de la préservation des intérêts américains!!

    Muradutaye mukaga « mwabagabo » mwe mubura kwunviriza « abashingantahe »

    Rwagasore uratubabarira turaguhemukiye!!

    http://www.nam.gov.ir/Portal/Home/

  50. Carthage

    Hooh. Il faut oublier le 1er juillet
    et vive le 51 e état. Je crois que cette fois ci
    ce sera l’exercice des pleins pouvoirs
    sur le sol et son sous sol. Est ce le cout de l’engagement des
    FDN dans les forces intles de maintien de la paix?

  51.  » Le fait que le Burundi ait été désigné à la fois par le Département d’Etat et le Département de la Défense comme pays prioritaire pour la mise en place d’un tel accord » …Quelle arrogance !!! Désigné!!! C’est un « accord non négocié »

    Bonjour Al qaida au Burundi et cela juste pour avoir un 3è mandat!!!

    Le Burundi sera un poste avancé pour lutter contre le « terrorisme »…

    Ahatagira ubukuru nyabwo…

    Site web des pays non alignés :http://www.nam.gov.ir/Portal/Home/

  52. Gerard Cazottes

    Ariko abo banyamerika, barakenyeye batwifatire nk’uko babigenjeje ku gihugu kibanyi ca RD Congo? Ubwo ni nde atazi ko USA na Angleterre ari vyo vyafashije u Rwanda rwa Kagame? Raba ni igandagurwa rya Cyprien Ntaryamira, abategetsi bacu vyarabananiye kurikurikirana. Kubera iki? …… Mbe uwo munyamahanga ashobora kwigira surivu mu kindi gihugu, yoba ari nde? Usangwa Ministre des relations extérieures du Burundi, Kavakure yavyemeye, abarundi tuzoca ducika aba nde? Bisigura ko u Burundi ata butegetsi buhari. Nta kagaye gasumba kwemera amasezerano nk’ayo.

  53. Nzobambona

    C’est bizarre ce pays et ses dirigeants. On signe un tel accord avec les Etats Unis d’Amérique et la même semaine, on signe un accord accordant aux citoyens iraniens d’entrer et de circuler librement sur le territoire burundais.
    C’est quoi?

  54. Jacques

    Mana waremye isi nijuru bohora aba dd kuko bakora comme mon fils de 5 ans ivyo ndamubwiye nivyo yemera. None en contre parti bababwiye yuko muzokwiba amajwi muri 2015 hanyuma bahumirize nkuko babikora partout dans notre pauvre afrique

  55. Coldman'Zi

    NTA NDYA Y’UMUGAYO
    Si l’Etat DD a axcepte et signe ces accords, finalemenent. ceux qui disent que le Burundi buriko bugurishwa, je peux les croire. Atari uko, c’est pire montage pour discrediter le pouvoir Nkurunziza.
    Ayo masezerano, biragaragara ko adashoboka muri ibi buhe isi igeze mwo, na cane cane ku gihugu c’u Burundi(naho gikenye) kizwi ko cikukiye.

  56. Uwuramvye azobona!! ico gihugu n’ukukidandaza bazokidanza rindira gatonya!!!

  57. ntwazangabo alias nyangamugayo

    Ku batarabona Film documentaire « UGANDA: SOLDIERS OF MISFORTUNE »

    The world is talking about Ugandan war criminal Joseph Kony. But nobody is talking about the US using Ugandan soldiers for their own interests. Now as young Americans are mobilizing to take down one of Africa’s most notorious war criminals, their government is actively recruiting ex-child soldiers from the left over of Kony’s Lord’s Resistance Army to use as security guards in places of more strategic interest – Somalia, Iraq and Afghanistan .
    This film will give an insight view and analysis of the security business, run by US-Companies, handed down to local agents and Ugandan security companies as well as the official business of the Army. In both cases, using LRA victims for their goals .

    Akataraza kari inyuma! Ariko kandi ngo « Imbeba ntisazira mu kigega »

  58. Jo Niko

    J’avais lu cet article sur un autre site mais j’avais de la peine à croire en son contenu!
    Les autres puissances à l’extérieur du contient africain ( Chine, France,Russie…) pourraient exiger le même traitement. Et pourquoi les pays comme la Tanzanie, l’Afrique du Sud et autres voisins ne demanderaient pas les mêmes droits!
    Quel pays ne serait –il pas satisfait de voir que seul son droit serait appliquable en territoire étranger !

    • Prince-Elvis

      Je ne suis pas contre une cooperation entre les Etats mais je suis contre une cooperation qui liquide notre indépendance.Je suis Categoriquement contre une cooperation qui menace les acquis de l’indépendance de ma patrie.Mais alors je ne suis pas bcp etonne de voir la signature de ce traite car le monde est plein de bases militaires des pays de L’OUEST .Ce qui m’effraie c’est le silence de ceux qui se disent defenseurs des interets du peuple par exemples les membres de la societe civile qui ne cessent jamais de condemner les manquements graves du gouvernement CDD-FDD dans l’exercice de ses fonctions .aujourd’hui ils ont choisis le silence?Pourquoi ont-ils choisi cette discrection parce qu’une societe civile financee par les puissances occidentales ne pourra jamais s’opposer a ces memes puissances qui la fait vivre.
      Autre chose ou sont les membres de l’opposition extraparlemetaire les membres D’ADC-Ikibiri pourquoi eux non plus ne pas sorti une communique de Presse pour s’archaner contre cette coopération inconstitutionnelle?C’est tres simple l’opposition du Burundi cherche un soutien au sein des diplomates accredites a Bujumbura pour que ces derniers fassent du lobbying au gouvernement CNDD-FDD.Bref c’est qu’on assiste c’est du realisme politique comme disait Hans Morgenthau « le principal principe directeur du réalisme politique est le concept d’intérêt »

      • saleh

        Le DD signe parce qu’ils ont besoin de l’appuis américain pour se maintenir au pouvoir
        La sociéte civile se tait car elle a besoin du financement américain pour exister
        L’opposition se tait car elle croit qu’elle a besoin d’un appuis americain pour accéder au pouvoir
        Et les américains baisent tout ce beau monde et nous avec!
        Vive la démocratie!

        • hahah je suis d’accord avec Saleh , les Amercains baisent tout monde . Snowden a montre que tout les dirigents europeens etaient sous l’ecoute des services secrets americain NSA , donc n’est epargne . Quand obama a visite la suede , ahahah il fallait voir ,il a pris avec lui une ciquantaine des voitures qui son cortege et sa securite , 4 ou 5 avions de corteges . bref toute la ville de stokholm etait paraliseee .SI les pays europeens se plient aux exigences des yankees , comment voulez un petit pays pauvre comme la notre tiens la tete aux Americains. ne revont pas we are fucked like the rest of the world.

Publicité