http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Archives

Bubanza : un véhicule entièrement brûlé sur la RN 5

Un taxi de marque Toyota a été entièrement brûlée par des hommes armés sur la route nationale 5. C’était à Gihanga ce 31 juillet vers 20h. Bilan : une personne morte et deux autres blessées selon la police.

Après avoir brûlée, la voiture a été déplacée sur le côté, dans un petit buisson. Du sang partout sur la route, visible aussi sur les herbes, dans le petit buisson.

C’est entre la 7ième et la 8ième avenue : « Aux environs de 19h, j‘ai entendu une rafale de mitraillette. Cinq à dix minutes après, des coups de feu ont duré une quinzaine de minutes », raconte un habitant du coin rencontré sur le lieu du drame.

Des bouteilles de Fanta ont explosé quand la voiture brûlait. Les clients du taxi venaient de participer à une fête à Gasenyi dans la commune de Gihanga. Selon ces habitants, les six passagers qui se trouvaient dans la voiture n’ont pas survécu.

Les efforts de la police des environs n’ont abouti à rien : «Ma position et celle de Randa sommes arrivées quelques minutes après », ajoute un militaire d’une position sur la 10ième avenue. La petite foule d’une vingtaine de personnes n’en peuvent plus : « Ces attaques deviennent fréquentes. Même si la police ou l’armée interviennent, des personnes sont tuées tous les jours », lance un jeune homme.

Le commissaire de police provinciale affirme que le taxi a essuyé des tirs nourris aux environs de 19 heures : « La voiture s’est arrêtée et les passagers ont été dépouillés de tout leur argent.

Arrivés sur les lieux, une femme du nom de Noëlla perdait beaucoup de sang à cause d’une blessure par balle. » Elle en a succombé, poursuit-il, quand il la transportait à l’hôpital : « Une personne est morte, deux autres ont été blessées. »

Le commissaire ajoute que c’est lui-même qui a transporté le chauffeur (Congolais) blessé à l’hôpital Roi Khaled à Bujumbura.

Publicité