Mardi 21 septembre 2021

Économie

Ville de Bujumbura : des routes en état de délabrement

21/12/2017 5

Trous, bosses, nids de poule, crevasses, etc., tel est l’état de la plupart des voies de la ville de Bujumbura. Elles sont boueuses et parsemées flaques en saison des pluies.

Des nids de poule, de bosses, de la boue, etc., sur le boulevard Mwambutsa
Des nids de poule, de bosses, de la boue, etc., sur le boulevard Mwambutsa

Le boulevard Mwambutsa, route qui traverse les quartiers de Mutakura et Cibitoke de la commune Ntahangwa, en est notamment l’exemple au nord de la capitale.

Les piétons qui l’empruntent doivent supporter les éclaboussures des véhicules qui roulent en slalomant. Les automobilistes se retrouvent obligés de faire des contours. Ce qui entraîne parfois des accidents.

Les véhicules sont souvent endommagés. Les conducteurs rencontrés sur place affirment dépenser beaucoup d’argent pour l’entretien de leurs véhicules surtout les amortisseurs et les suspensions.

Ils demandent aux autorités municipales de faire de la réparation de cette route une priorité.

Au sud de la capitale, le constat est le même. Tout au long de la 7ème avenue de la zone Kanyosha, commune Muha, les caniveaux sont en état de délabrement. Les bords sont détruits par-ci et par-là. Les eaux ne coulent pas, c’est partout bouché.

Jean-Pierre Niyonkuru, chef de zone, indique que la Croix-Rouge s’est portée volontaire pour quelques travaux d’urgence en ce moment. Des manœuvres remplissent des nids de poule avec du sable. «Une solution provisoire».

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Source du Nil

    Où va l’argent du contribuable? Que fait le gouvernement pour que les routes de la capitale soit comme les routes de notre voisin la RDC?

  2. juju

    Ko batameshwe nibasengimana. Nids de poules nibiki chez DD? Agahimbo.

  3. SENYAMWIZA Jean-Claude

    Le pire est à venir

  4. NZK

    Ce “directeur général” devrait retourner à l’école pour apprendre à répondre correctement à des questions, en français et non en “frarundi”. Par ailleurs, on dirait qu’il ne sait vraiment pas de quoi il parle!

  5. bazir

    Utilizez le revenue provenant de Nikel et terres rares pour les reparer.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 610 users online