Samedi 29 janvier 2022

Société

Vers le perfectionnement et de la formation continue des enseignants

12/01/2022 1
Vers le perfectionnement et de la formation continue des enseignants
"Un des bâtiments de l'ENS"

La direction générale de l’ENS organise une formation à l’intention des enseignants qui débutera le 22 janvier 2022 dans la province de Ngozi. Les bénéficiaires s’insurgent contre les frais de formation, qui selon eux, sont exorbitants.

« Afin d’assurer le perfectionnement et la formation continue des enseignants de l’école fondamentale et post-fondamentale, la direction générale de l’Ecole normale supérieure (ENS) lance un appel à inscription à une formation organisée cette année académique 2021-2022 dans la province de Ngozi », lit-on dans un communiqué signé et sorti, le 10 janvier par Nusura Hassan, directeur général de l’ENS.

Selon le même communiqué, est éligible à ladite formation, tout enseignant ayant le diplôme de baccalauréat, licence, ingéniorat, master ou équivalent en fonction qui n’a pas reçu de formation solide en pédagogie au cours de son cursus universitaire.

Par ailleurs, poursuit le communiqué, est aussi éligible à la formation toute personne détentrice d’un diplôme universitaire qui désire embrasser la carrière d’enseignant mais qui n’est pas lauréate d’une institution d’enseignement supérieur qui forme les enseignants.

Le communiqué précise que la formation est payante à raison de 100 mille BIF comme frais d’inscription et 450 mille BIF de minerval payables en trois tranches.

Contactés à ce propos, les enseignants éligibles estiment que la formation est opportune. Cependant, certains d’entre eux disent que le minerval est très élevé. « Compte tenu de nos maigres salaires, les frais de formations sont exorbitants». Ils demandent à l’autorité concernée de revoir à la baisse ce minerval.
Signalons que le communiqué ne précise pas la durée de la formation.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Nzoga

    Quelle formation en pédagogie??Actualiser vos cours, disponobiliser le materiel didactque etc. le reste c’est l’expérience qui compte

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Recrutement. Une épine dans le pied des entreprises publiques

Les défis soulevés par les directeurs généraux de la Régie nationale des postes (RNP) et de l’Office national des télécommunications (ONATEL) lors de la visite de la ministre en charge de la Communication sont énormes. D’aucuns se demandent si ces (…)

Online Users

Total 4 222 users online