Samedi 18 septembre 2021

Société

Vers la révision de la loi sur la presse

29/06/2021 Commentaires fermés sur Vers la révision de la loi sur la presse
Vers la révision de la loi sur la presse
Marie-Chantal Nijimbere : « On voit aujourd’hui la prolifération de médias en ligne qui ne sont pas situés dans cette loi en vigueur »

La nouvelle loi aura des dispositions régissant les médias en ligne et les radios communautaires. Annonce faite par Marie-Chantal Nijimbere, ministre de la Communication et des médias, ce lundi 28 juin, lors du lancement d’un atelier de trois jours sur la révision de ce texte.

Selon Marie-Chantal Nijimbere, la loi en vigueur est lacunaire sur trois points. Primo, explique-t-elle, c’est surtout en rapport avec l’évolution des technologies de l’information et de la communication. « On voit aujourd’hui la prolifération des médias en ligne qui ne sont pas situés dans cette loi en vigueur ».

Secundo, poursuit-elle, il y a des radios communautaires qui s’ouvrent et qui sont fonctionnelles sur le territoire national mais qui ne sont pas eux aussi cadrées dans cette loi.

Tertio, a-t-elle tenu à préciser, la révision de cette loi sur la presse au Burundi va se pencher sur le métier du journalisme. « Nous comptons aussi corriger la violation de la loi en matière de culture burundaise à travers les réseaux sociaux », ajoute-t-elle. Et ceci à travers la régulation des contenus des informations au Burundi.
« Avec la prolifération des médias en ligne, il y a lieu d’importer des cultures, des films qui iraient en l’encontre de la culture burundaise », conclut-elle.

Rappelons que la loi sur la presse qui est en vigueur date du 14 septembre 2018.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 224 users online