Mercredi 28 février 2024

Politique

Vers la composition des Cepi pour le référendum

16/12/2017 6

Pierre-Claver Ndayicariye, président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), appelle à candidature pour la mise en place des commissions électorales provinciales indépendantes (Cepi). Cela dans le but de l’organisation du référendum pour l’amendement de la Constitution. Il l’envisage au mois de mai 2018.

Pierre claver Ndayicariye : « Amener des hommes et des femmes responsables »

Il l’a déclaré ce vendredi 15 décembre dans une réunion des membres de la Ceni avec les représentants des partis politiques, des confessions religieuses et de la société civile.

M. Ndayicariye indique que les dossiers seront reçus jusqu’au 20 décembre. Chaque organisation en présentera trois par province.

Toutefois, nuance-t-il, l’une ou l’autre pourra s’abstenir dans telle ou telle autre province si elle considère qu’elle n’y a pas de membres. Avant de confier que les critères fondamentaux restent l’ethnie, le genre et l’organisation d’origine.

Pour Evariste Ngoyagoye, archevêque de Bujumbura, le délai de dépôt des candidatures est court. Il appelle à son élargissement pour faciliter aux prétendants de chercher des dossiers.

A ce sujet, Prosper Ntahorwamiye, membre de la CENI, évoque «une façon déguisée d’éliminer ceux qui ne sont pas disponibles». Il soutient que les documents requis sont facilement accessibles : « La carte d’identité et le diplôme, toute personne est supposée en avoir sur soi en permanence».

Le mandat des Cepi sera de six mois. M. Ndayicariye indique qu’un arrêté de la commission en précisera le début.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. MPORE

    Bravo M.Ndayicariye. Tu sais répondre présent quand il faut. C’est pour cela qu’on te fait confiance. Prépare gentiment ta sortie c’est tout. Car elle finira un jour par arriver.

  2. Rurihose

    Lui aussi est président de la la CENI à vie.
    Ewe Afrika???

  3. basha

    PC Ndayicariye ava mu biti binoga basha, il est encore là?
    Tout comme son patron , il est décidé a enterré tous les efforts de réconciliation nationale, et puis partir par la petite porte, des poches pleins d’argents et la honte sur le front!!! Mais pour aller où? Je m’interroge.
    Kibwa

  4. James

    Du boulot enfin! Dieu soit béni. Je me demande ce que faisait P.C. Ndayicariye depuis son dernier court métrage de 2015.

    • Mafero

      Moi je me demande plutôt où il va trouver « des hommes et femmes responsables » puisque lui-même incarne l’irrésponsabilité au sens cru du terme.

      • Balance Capri

        Il y au Burundi des gens qui travaillent pour les Barundi.
        Dans nos communes et nos provinces, nos villes et nos campagnes des milliers de personnes font encore du bon travail.
        Tout n’est pas noir ! pensez aux médecins, aux professeurs, aux transporteurs, aux humanitaires, etc.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 2 064 users online