EN

Politique

Vente des biens « des putschistes » : La presse n’est pas la bienvenue

10/11/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Vente des biens « des putschistes » : La presse n’est pas la bienvenue
Vente des biens « des putschistes » : La presse n’est pas la bienvenue
Bureaux du ministère de la Justice sur le Boulevard de l'UPRONA

9h30. Nous sommes au ministère de la justice. Quelques fonctionnaires du ministère sont massés à l’entrée. En face des locaux, des tentes verts abritent les biens et meubles des personnes accusés d’avoir trempé dans la tentative de coup d’Etat de 2015. La prise des photos est interdite.

Au bout d’une dizaine de minutes d’attente, un cadre du ministère arrive et nous informe que la présence de la presse n’est pas requise pour la vente d’aujourd’hui. Étonnement parmi les journalistes. « C’est ce qu’on m’a dit de vous transmettre comme message ». Cédant à notre insistance, il nous promet de revenir vers nous.

Par la suite, la chargée de la communication au ministère de la justice arrive avec un militaire et s’adresse aux professionnels des médias. « Nous sommes vraiment désolés mais les médias ne sont pas invités pour cette activité ». Elle précise simplement qu’un communiqué a été diffusé à la RTNB. Nos protestations sur le fait que la vente est publique n’y font rien. Nous sommes priés de quitter les lieux. « Ce soldat va vous raccompagner », ajoute la chargée de la communication. Nous n’avions pas d’autre choix, nous sommes partis.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Revivre l’« amitié entre les peuples »

La Rédaction Commentaires fermés sur Revivre l’« amitié entre les peuples »

En moins d’une année, trois étudiants burundais sont morts dans des circonstances non encore élucidées en Russie. Le décès des deux derniers, Jolivet Makoroka et Egide Nkengurutse, sera annoncé en moins d’un mois, soit le 25 octobre 2020 et le (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 308 users online