Vendredi 16 avril 2021

Politique

Burundi/Covid-19 : Après Malabo, la quarantaine de 72 heures

07/11/2020 Commentaires fermés sur Burundi/Covid-19 : Après Malabo, la quarantaine de 72 heures
Burundi/Covid-19 : Après Malabo, la quarantaine de 72 heures
Le président de la République et la première Dame, portant des masques de protection, lors de leur arrivée à l'aéroport de Bujumbura.

Le président de la République Evariste Ndayishimiye et son épouse Angeline Ndayubahe, vont dans une quarantaine de 72 heures. Une décision prise ce 7 novembre lors de leur retour d’une visite d’Etat de cinq jours en Guinée équatoriale.

« Nous venons d’un pays où le coronavirus existe encore, on ne sait jamais, on s’est protégé quand nous étions là, même aujourd’hui, on continue à se protéger. Mais on ne sait jamais parce que vous savez que le virus passe par l’air », a déclaré le président de la République, Evariste Ndayishimiye, ce samedi 7 novembre, lors de son retour avec son épouse, dans une visite d’Etat effectuée en Guinée équatoriale.

Il a indiqué que cette décision de se mettre en quarantaine s’inscrit dans le cadre de la continuité de la campagne lancée contre la covid-19, ‘’je guéris et je ne contamine pas les autres”. « Si jamais on a été contaminé, il faut éviter de contaminer les autres. Et maintenant, nous allons être testés par des médecins spécialisés pour voir réellement si nous sommes sains ».

Le président de la République a profité de l’occasion pour interpeller tous les voyageurs, en particulier ceux qui sont en provenance des pays où la pandémie existe encore, à respecter les mesures de prévention contre le coronavirus. Un appel lancé à la veille de la réouverture de l’aéroport international Melchior Ndadaye.

Le couple présidentiel s’était envolé pour la Guinée équatoriale ce lundi 2 novembre dernier. Il était accompagné par le ministre de la Défense nationale, celui de la Santé publique, le ministre en charge des Affaires étrangères, celui de l’Agriculture et de l’Elevage et la ministre du Commerce.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 182 users online