Mercredi 19 juin 2024

Politique

Uprona : le ministère chargé de l’Intérieur donne raison au camp Gashatsi

23/05/2021 Commentaires fermés sur Uprona : le ministère chargé de l’Intérieur donne raison au camp Gashatsi
Uprona : le ministère chargé de l’Intérieur donne raison au camp Gashatsi
Le président du parti, Abel Gashatsi

Dans une correspondance datant de ce jeudi 20 mai, le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité publique et du Développement communautaire se dit en accord avec la direction de l’Uprona quant à l’organisation des congrès communaux.

Le ministère dit également apprécier de la part du leader de l’Uprona la mise en avant du dialogue et de la concertation dans le respect des statuts régissant le parti.

Ensuite, d’après ce communiqué la tenue des congrès communaux est souhaitable pour mettre un terme « aux contestations de certains militants à travers différentes correspondances adressées au ministère».

Dans une lettre du 12 mai adressée au ministre chargé de l’Intérieur, le président du parti Uprona, Abel Gashatsi, a informé du déroulement de « sessions de dialogue et de concertation ».

Dans le même message, l’actuelle direction de l’Uprona se dit également prête « à reprendre et poursuivre la tenue des congrès communaux pour le renouvellement des organes dans le respect strict des règlements et statuts régissant l’Uprona ».

En date du 11 mai, la direction de l’Uprona a tenu une réunion avec le bureau exécutif du parti et a opté pour l’exclusion de certains militants du parti, dont Gaston Sindimwo, l’ancien Premier vice-président de la République et candidat de ce même parti à la présidentielle de 20 mai 2020.

Une décision vivement contestée, notamment par les responsables provinciaux du parti en Mairie de Bujumbura où M. Sindimwo a été élu député.

Notons enfin que certains militants du parti Uprona accusent l’équipe d’Abel Gashatsi d’abus de pouvoir et de ’’gestion frauduleuse des biens’’ du parti ce qui crée un climat malsain au sein de ce parti.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 766 users online