Économie

Université du Burundi : des recrutements « abusifs »

26/10/2016 Clarisse Shaka 9
Michel Masabo : « Les recrutements des professeurs de l’UB n’ont pas été transparents ! »
Michel Masabo : « Les recrutements des professeurs de l’UB n’ont pas été transparents ! »

Certains professeurs de l’Université du Burundi (UB) dénoncent un manque de transparence dans le recrutement d’autres collègues. Selon le vice-président du syndicat des enseignants de l’UB, Michel Masabo, depuis quelques semaines, de nouveaux professeurs ont été imposés aux facultés au mépris de la procédure normale : les profils des candidats doivent être étudiés par les facultés avant d’être sélectionnés par le conseil d’administration. Pour lui, seule la faculté est à même de jauger les capacités d’un professeur à dispenser tel ou tel cours. « Il n’y a pas du tout eu transparence dans les recrutements, c’est suspect !»

Nous avons essayé de contacter, sans succès, le président du Conseil d’administration de l’UB, en charge du recrutement du corps professoral.

Forum des lecteurs d'Iwacu

9 réactions
  1. Ahubwo Vyari Bikwiye Ko Muri UB Haba Na Cotation Kukintu Ca Taux De Réussite Kuri Chaque Cours,hama Le Titulaire Du Cours Atashoboye Kumenyesha 50% Bakamwigako Neza! Je Crois Que Ico Kintu Mwacirengagije Muri Règlement Ya UB.Ico Mbere Kiratuma N’abanyeshure Bamwebamwe Babikeka,aho Baba Victimes Z’uko Umwigisha Yiha Inkumbi Ntamenyeshe Na 15% Akaguma Kukivi!!!

  2. MANIRAKIZA Cyprien

    Ne fallait-il pas au moins publier les critères d’élimination? J’avais soumis ma candidature bien pourtant je reste dans l’ignorance de la suite y réservée!!!!Peut-être, aurais-je eu tort d’oser le faire!!!!

  3. Jean Bigirimana.

    Qui a besoin d’intellectuels? Donnez nous du riz, et merci.

  4. Bakari

    @Nganji
    “hama performance ibe muma critères yambere atuma contrat déterminé bayongereza ikiringo”

    Iyo utubwira iyo performance ingene ipimwa ataguhengama, kandi ata mwana n’ikinono (objectivité) niho twagukurirkira neza!
    Nayo ahandiho duhakwa kubifata nk’akarimi…

  5. NGENDAMBIZI Jonathan

    Nganji, uvuze ukuri.

  6. Nganji

    Uti rero kuri UB ubwoko bumwe bwiganjeyo nibwo buciye ubwenge?
    Aho wokwemeza neza ko ivyo kuvuga ko utize kuri UB utohigisha arivyo bihateza imbere?
    Mbe nyene ko usanga muma facs abarrimu benshi ari assistants wumva ubahaye ubushobozi bwoguha akazi ababarusha grade bobikora neza?
    Hama hariho imboneza kandi hageze zigafata ingingo. Niba mubibona ukundi sico cotuma ubuzima buhagarara.
    Mbere nje ndavye utwo abarimu bigira nibabe aba sous contrat (CDD) hama performance ibe muma critères yambere atuma contrat déterminé bayongereza ikiringo

  7. NGENDAMBIZI Jonathan

    Je crois qu’il faut corriger les erreurs du passé en intégrant les autres composantes de la population burundaise dans le personnel de l’Université du Burundi comme ça a été fait à l’armée, à la police etc conformément aux recommandations contenues dans l’Accord d’ARUSHA.

  8. Ntazizana

    Mr le professeur, ntiwibagire ko igihugu gitwarwa n’abagumyabanga. Vyose biba mw’ibanga ushoboye kumenya izina ry’uwuri ku rwego rw’umugambwe uba uri incabwenge. Ibisigaye biba vyoroshe.

  9. Je ne vous comprends pas Monsieur le professeur. Il y a quelques mois circulait une nouvelle d’un étudiant qui a donné du fil à retordre à toute l’Université puisqu’il fallait qu’il avance de classe peu importe le nombre de cours échoués. Maintenant vous ne comprenez pas comment un recrutement peut se passer en faisant fi du reglèment. Moi je vous comprends mais, un jour, un grand décideur a dit, “Muriha ubuki canke mukangara.” Cette phrase assassine se retrouve dans tous les secteurs de la vie nationale, y compris l’enseignement et la recherche scientifique. En tout cas, ceux qui réussissent les cours en terrorisant les professeurs reviendront enseigner ce qu’ils auront échoué. “Ja ku mavi!”

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 457 users online