Lundi 12 avril 2021

Politique

Tout leader doit être un témoin actif

08/04/2021 jeremie Misago 1
Tout leader doit être un témoin actif
Rémy Havyarimana : « Un leader adopte des prises de position qui reflètent la volonté de promouvoir la cohésion sociale.»

Les leaders jouissant d’une légitimité dans la société doivent se positionner contre le mal. Rémy Havyarimana, coordinateur national de maison Lueur d’Espoir, estime que c’est un bon moyen pour asseoir la paix et la cohésion sociale.

Le rôle leader est incontournable dans la prévention des violences et la résolution des questions inquiétantes. Il s’agit d’une personnalité importante qui jouit de la légitimité dans la communauté. « Ses prises de position sur un certain nombre de questions qui intéressent la société ont de l’influence sur ceux qui l’écoutent ou le suivent. Il doit dénoncer, critiquer le mal ou la violence qui se commet et proposer des sanctions à l’endroit des auteurs», indique Rémy Havyarimana, coordinateur national de maison Lueur d’Espoir.

En agissant ainsi, explique M. Havyarimana, ce leader devient un témoin actif. Ses prises de position sont positives car reflétant la volonté de promouvoir la cohésion sociale, la cohabitation pacifique et la stabilité. « Plusieurs personnes se mettent à apprécier vos positions. Un certain nombre de personnes qui adhèrent à ses principes et à sa façon de penser peuvent agir conséquemment. Les auteurs des crimes finissent également par se ressaisir et adopter le bon chemin ». Et de préciser que la méfiance cède la place à la confiance.

Pour ce faire, un leader doit avoir un comportement irréprochable, servir de modèle. Et de mettre en garde : « Il ne doit surtout pas susciter la confusion parce qu’il y a des leaders qualifiés de négatifs à cause de leurs comportements».

Pour cet expert, quand un leader devient témoin passif, assistant sans agir, son silence est complice. « Admettons que ce comportement d’un leader passif par rapport à la situation inquiétante signifie qu’il est contre. Il doit comprendre que le silence n’est pas l’absence de prise de position. Les auteurs des crimes peuvent lire ce silence et le traduire comme une complicité. Ils vont penser que le mal fait est positivement apprécié».

M.Havyarimana fait savoir que l’inaction d’un leader dans une situation inquiétante a des conséquences dramatiques sur la société : « S’il s’agit des guerres, les gens vont continuer à s’entre-tuer. Tous les maux comme le vol, le viol, la corruption et les malversations continuent dans la société.»

Il invite les leaders à briser le silence, à manifester leur désapprobation et malaise. Pour lui, il est important qu’un leader se positionne chaque fois qu’il y a des questions qui soulèvent des divisions dans la communauté. « Ceux qui les suivent vont apprécier cette positivité qui va dominer sur la négativité», conclut-il.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Gakenke

    Je ne comprends pas, quand on dit la cohésion sociale???Ce monsieur n’a pas donné plus de précision? Moi je dirai que nous avons besoin de se respecter mutuellement. car on n’a pas besoin de vivre dans cohésion, vu la tempérament et comment Dieu a crée l’homme.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 374 users online