Dimanche 16 mai 2021

Santé

Tout le Burundi aux prises de la malaria ?

20/06/2019 Commentaires fermés sur Tout le Burundi aux prises de la malaria ?
Tout le Burundi aux prises de la malaria ?
Des patients souffrant du paludisme, hospitalisés

Le ministère de la Santé publique confirme la recrudescence du paludisme fin mai et début juin dans tout le pays. Cependant, les provinces du nord-Est et du centre sont les plus touchées notamment Cankuzo, Gitega, Karusi etc.

«A la 22ème semaine de l’année, 282.993 cas ont été dépistés et mis sous traitement. Des chiffres plus élevés», a déclaré vendredi 14 juin, Dr Thaddée Ndikumana, ministre de la Santé.

Il explique cette situation par le réchauffement climatique, l’extension des rizicultures dans différents coins du pays. Il parle aussi de la pisciculture. «Cela a fait qu’il y ait une grande pluviosité provoquant ainsi une augmentation des moustiques».

Pour contrer ce fléau, des ‘‘cliniques mobiles’’ ont été mises en place. 360 prestataires de soins ont été recrutés pour appuyer dans le diagnostic et le traitement dans les villages. «Il y avait pas mal de cas qui n’arrivaient pas au centre de santé. Nous l’avons fait dans le but de secourir la population ». A la 23ème semaine, s’est-il félicité, seuls 198.163 cas ont été enregistrés, soit une diminution de 53%.

Il évoque d’autres mesures telles la distribution de moustiquaires imprégnées et la pulvérisation intra domiciliaire d’insecticides en cours dans la province de Cankuzo où plusieurs cas ont été relevés. Une campagne de distribution de plus de 6 millions de moustiquaires dans le pays début 2020 est envisagée.

Le ministre de la Santé privilégie une approche multisectorielle. Celle-ci consiste, dit-il, à mettre à contribution tous les ministères notamment le ministère de l’Intérieur dans l’éducation de la population pour le bon usage des moustiquaires.

Malgré cette recrudescence, le ministre de la Santé assure qu’il n’est pas encore temps de déclarer la malaria comme épidémie. La dernière fois que le gouvernement a déclaré l’épidémie de la malaria, c’était en mars 2017.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La fête et la Covid-19

Au Burundi, le 1er mai, la journée internationale du travail a été célébrée avec faste pour honorer « ceux qui de la nature brute ont taillé et ouvragé toute la splendeur que nous contemplons », pour reprendre les mots de (…)

Online Users

Total 1 295 users online