Vendredi 12 avril 2024

Environnement

Touchez pas aux oiseaux migrateurs !, votent les députés

L’Assemblée Nationale a voté ce vendredi 18 avril le projet de loi portant ratification de l’accord sur la conservation des oiseaux d’eaux migrateurs d’Afrique Eurasie (AEWA).

Ministre de l'Environnement ©Iwacu
Le ministre de l’Environnement lors de la séance … ©Iwacu

’Assemblée nationale a voté, ce vendredi 18 avril, le projet de loi portant ratification de l’accord sur la conservation des oiseaux d’eaux migrateurs d’Afrique Eurasie (AEWA). Quelle valeur ajoutée pour le Burundi ?

Le Lac aux Oiseaux (le lac Rwihinda) est un lieu privilégié de passage de beaucoup d’oiseaux migrateurs venant d’Europe (environ 20 espèces) pour l’hibernation. Le ministre de l’Environnement a indiqué qu’avec la ratification de l’accord sur la conservation des oiseaux d’eaux migrateurs d’Afrique Eurasie (AEWA), le Burundi profitera des avantages y relatifs. Il a tenté d’expliciter : « Le pays a déjà bénéficié d’un projet pour l’amélioration de l’efficacité du système de gestion des aires protégées. Il concerne les parcs de la Kibira et le parc de la Ruvubu pour un montant de plus ou moins 3 millions de dollars dans le cadre de la convention sur la diversité biologique. »

Mais, la députée de Kirundo Rénilde Manariyo est restée sur sa soif. Elle a fait remarquer que rien n’est en train de se faire pour la protection du Lac aux Oiseaux. Un député a voulu savoir pourquoi les oiseaux migrateurs préfèrent le Lac Rwihinda à d’autres lac de Kirundo. Le ministre a encore tenté une réponse : « Les oiseaux préfèrent le Lac aux Oiseaux pour ses arbres ». « Faux ! », rétorque le député de Kirundo  Masudi Selemani, avant d’ajouter : «  Les oiseaux préfèrent ce lac pour son ilot. Les oiseaux s’y sentent en sécurité ».

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Nwari

    Haaa ibigigu bibaho kabisa ariko uburundi barabona ko ikibazo cinyoni kiraje ishinga ubu ?igihugu abantu ,batarya,60%bakinya inyuma yurogo,a ba gore bari mukwezi batajakurima 80%abana batajakwishure kubera ubukene67%,umwarimu ahebwa 100000fb umufuko wamakara ugugwa 45000,etc burundi genda wararose abatware kabisa

    • Stan Siyomana

      @Nwari (« Burundi, genda wararonse abatware kabisa ».
      1. Quand j’ai lu que l’Ethiopie a une population de 91 millions d’habitants et que le produit interieur brut (PIB) par habitant est passe de 151 dollars americains ($) en 2004 a $ 421 en 2012 a cause de la croissance annuelle moyenne du produit interieur brut (PIB) (du pays en general) de 11%, j’ai voulu voir ce qu’il en est du Burundi (TOUS LES DEUX PAYS ETANT DIRIGES PAR DES PARTIS POLITIQUES ISSUS DE MOUVEMENTS REBELLES).
      (Voir Steve Mbogo: « Ethiopia slowly opens up », http://www.financialmail.co.za, 23 April 2014).
      2. En effet, les statistiques de la Banque Mondiale montrent qu’en janvier 2005 pour l’Ethiopie (TIGRAYAN PEOPLE’S LIBERATION FRONT (TPLF) A CREE ETHIOPIAN PEOPLE’S REVOLUTIONARY DEMOCRATIC FRONT (EPRDF)) le PIB par habitant etait de $ 165,71, alors que pour le Burundi (CONSEIL NATIONAL DE DEFENSE DE LA DEMOCRATIE-FORCES DE LA DEFENSE DE LA DEMOCRATIE (CNDD-FDD)), le PIB par habitant etait de $ 147,43.
      Donc la , il n’y a pas une tres grande difference entre les deux pays.
      2. Mais pour janvier 2012, l’Ethiopie avait deja atteint $ 453,57, alors que le Burundi PENDANT TOUS CES 7 ANS ETAIT RESTE SUR PLACE (PRESQUE) avec un PIB par habitant de $153,12.
      (Voir 1.Burundi GDP per capita et 2. GDP per capita (US dollar) in Ethiopia, http://www.tradingeconomics.com).
      3. La seule conclusion qui s’impose est que l’Ethiopie est un Etat developpementiste (GROWTH AND TRANSFORMATION PLAN (GTP)/Plan de Croissance et de Transformation), alors qu’au Burundi (ou l’on s’attendait a des dividendes de la paix après les Accords de Paix d’Arusha de 2000 , RIEN? ZERO?NTA NTUMBERO?.
      4. Madame Rosalynn Carter, epouse de Jimmy Carter, 39 eme president des Etats-Unis d’Amerique (un seul mandate!: 1977-1981) a dit:
      « Un (simple) leader/dirigeant prend des gens la ou ils veulent aller. Un grand dirigeant prend des gens ou ils ne veulent pas necessairementd’aller, mais auraient du etre ».
      5. QUAND EST-CE QUE LE BURUNDI AURA DE « GRANDS DIRIGEANTS »/VISIONNAIRES AVEC UNE IDEOLOGIE DEVELOPPEMENTISTE, BREF, UN PROGRAMME SOCIO-ECONOMIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET INCLUSIF (peu importe qu’ils soient du parti au pouvoir ou de l’opposition )?
      Merci.

  2. JCharles Y.

    Un député a voulu savoir pourquoi les oiseaux migrateurs préfèrent le Lac Rwihinda à d’autres lac de Kirundo. Le ministre a encore tenté une réponse : « Les oiseaux préfèrent le Lac aux Oiseaux pour ses arbres ». « Faux ! », rétorque le député de Kirundo Masudi Selemani, avant d’ajouter : « Les oiseaux préfèrent ce lac pour son ilot. Les oiseaux s’y sentent en sécurité ».
    Quelle discussion à l A. N? Est ce un cadre approprié pour apprendre les notions élémentaires d´Ecologie? c´est que tout le monde n´a pas les mêmes connaissances, cependant si vs allez discuter un sujet qc ds une institution aussi respectable que l´A N, le minimun est de collecter au préalable des info basiques en rapport avec sujet…. sous d´autres cieux, une telle question constituerait des titres en gras pour bcp de journaux…. (waste of time)

  3. GATIMATARE Pierre

    Touchez pas a….!!!. il faut trouver vos mots et concepts. vous ne faites que faire preuve d’immaturité dans tout ce que vous faites.

    • Gacuti Pierre

      Merci M. le Ministre de l’EEATU.Mais on aimerait savoir aussi ce que fait votre Ministère pour empêcher de bruler des vieux billets dans la BRB afin de limiter la pollution atmosphérique.
      Que faites -vous pour apprendre aux autres secteurs les meilleures méthodes de recyclage des objets qui pourraient nuire a notre environnement?

      Merci

      • matabura

        Ni bareke kwirirwa barashwana…Mbe aho bagora imitwe yabo ikarara iryumvira ivyo idindikanya, ntibobaza les oiseaux leur avis: hamwe hamwe muri izo nyoni, hari izitanga ama messages, abantu bagatora ico ziriko ziravuga….Nibabaza izo nyoni, hako birirrwa bashwana vy’ubusa….

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Déceptions

Par Léandre Sikuyavuga Menaces, calculs ou pur suivisme ? L’Assemblée nationale vient d’adopter presque à l’unanimité le projet du Code électoral. Seuls deux députés ont émis leurs objections. Ce Code qui va régir les prochaines élections avait pourtant suscité moult réactions (…)

Online Users

Total 2 197 users online