Mardi 18 juin 2024

Société

Télécommunications : Bientôt un accès à Internet dans les zones les plus reculées du Burundi

06/06/2024 1
Télécommunications : Bientôt un accès à Internet dans les zones les plus reculées du Burundi
Selon Samuel Muhizi, les activités de Starlink pourront débuter dans deux mois.

Les milieux ruraux où la fibre optique ne tient pas vont avoir accès à Internet. C’est ce qu’affirme le directeur général de l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), Dr Samuel Muhizi. C’est après qu’en date du 30 mai 2024, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, ait signé un décret octroyant la licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau Internet par satellite à Starlink Services Burundi, une société de l’homme d’affaires Elon Musk.

En marge de la 78e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, aux USA, en septembre 2023, le chef de l’État burundais a reçu en audience une délégation de l’entreprise SpaceX dans l’intention de collaborer avec l’ARCT pour fournir Internet via son projet Starlink.

Dr Samuel Muhizi, affirme que Starlink n’est pas le premier fournisseur de services Internet mais qu’il existe déjà au moins six fournisseurs agréés au Burundi. Ces sociétés sont régies par le décret n° 100/97 du 18 avril 2014 portant fixation des conditions d’exploitation du secteur des communications électroniques.

Le directeur général de l’ARCT affirme qu’une fois la licence octroyée, le détenteur de la licence a au moins trois mois pour la mise en place du réseau et une évaluation conséquente doit être faite par l’ARCT pour le lancement des activités commerciales. S’agissant du début des activités de Starlink, il fait savoir que cela peut prendre deux mois.

Cela dépendra en effet aussi de la rapidité du détenteur de licence parce qu’il y a des activités techniques qui doivent être effectuées. Il s’agit notamment du mapping du territoire burundais et bien d’autres aspects techniques qui interviennent dans la mise en place du réseau avant l’exploitation commerciale.

La concurrence profite toujours aux consommateurs

Il y aura de la plus-value puisque la concurrence profite toujours aux consommateurs. Non seulement il y a plus de possibilités de choix pour les consommateurs en fonction de leurs moyens mais aussi en fonction de la qualité des services rendus par les fournisseurs, a-t-il indiqué.

Starlink va aussi compléter d’autres sociétés déjà existantes en fournissant de meilleures connexions dans les zones inaccessibles pour ces dernières.
Starlink est un projet lancé par SpaceX, une société américaine qui fournit des services d’Internet de haut débit via les satellites.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. jereve

    Bonne nouvelle! Mais l’on ne nous a pas dit combien cela va coûter, parce qu’il me semble qu’il faut acquérir un décodeur, l’installer, payer l’abonnement mensuel et évidemment payer les connexions. Cela ne doit pas être à la portée de toutes les bourses, surtout si on est dans les zones les plus reculées du Burundi.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 407 users online