Mardi 21 septembre 2021

Société

Sécurité/Mutanga-Sud : une personne tuée, de l’argent et plusieurs objets de valeur volés

27/01/2021 Commentaires fermés sur Sécurité/Mutanga-Sud : une personne tuée, de l’argent et plusieurs objets de valeur volés
Sécurité/Mutanga-Sud : une personne tuée, de l’argent et plusieurs objets de valeur volés
Le portail de la maison cambriolée

Dans la matinée de ce mercredi 27 janvier, vers 2 heures du matin, au quartier Mutanga Sud, zone Rohero de la commune Mukaza, en marie de Bujumbura, tout près du campus Mutanga, des individus non identifiés, armés d’un pistolet, se sont introduits dans la maison de l’ancienne sénatrice Générose Inakanyana. Ces malfrats sont passés par la clôture du voisin de cette ancienne dignitaire à l’aide d’une échelle trouvée dans cet enclos.

Ces malfaiteurs ont tué par strangulation, à l’aide d’une corde faite d’un morceau de drap déchiré, le nommé Thierry Mugabe, âgé de 30 ans, un employé dans une boutique de farine.

Ils ont par après emporté une somme de 500 mille francs burundais, deux 2 chaînettes en or, 2 gourmettes ainsi que 5 téléphones IPhone 11, dernier cri, d’une valeur de 2000 dollars américains chacun.

Ces bandits ont ligoté le veilleur de nuit et l’ont intimé l’ordre de leur donner les clés des portes entrée de la maison principale, selon des sources rencontrées sur les lieux. Ils ont par la suite immobilisé tous les occupants à l’intérieur de la maison en leur demandant de l’argent.

Rénovat Sindayihebura, administrateur de la commune Mukaza confirme les faits. Interrogé sur l’identité des ” criminels”, il signale que les enquêtes sont déjà lancées. « Nous espérons qu’ils seront identifiés »”.

M. Sindihebura déplore que les actes criminels semblent se généraliser sur ce boulevard. « J’ai appris qu’il y a des gens qui tendent importunent des passants juste non loin du campus Mutanga. Ils profitent de l’obscurité ». Selon lui, il est urgent que ce boulevard soit éclairé.

Après le forfait, les malfrats sont sortis par le portail. L’OPJ a fait les constatations et le corps a été évacué vers la morgue par la police de la protection civile après les formalités du chef de zone. Une personne suspecte a été interpellée pour raison des enquêtes approfondies.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 151 users online