Lundi 17 juin 2024

Politique

Ruhororo : quand un «monument» du Cndd-Fdd fait peur

23/10/2017 6

Le parti Cndd-Fdd a érigé un «monument» à l’entrée du site des déplacés de Ruhororo en commune Ngozi. Ce dernier inquiète les déplacés qui y voient une nouvelle tentative d’intimidation à leur endroit. L’administrateur tranquillise.

Le monument se trouve juste à l’entrée du site

«Je ne comprends pas pourquoi ils sont venus l’ériger juste à l’entrée du site», s’interroge un habitant du site des déplacés de Ruhororo. « Cela nous fait peur car il y a beaucoup de précédents entre nous et nos voisins, surtout les Imbonerakure», renchérit un autre. Pour ces déplacés, ce n’est pas un hasard que le premier monument du parti de l’Aigle à Ruhororo soit élevé à l’entrée du site. «C’est une provocation car il y avait plein d’espaces pour construire ce monument», indiquent ces déplacés de la guerre civile de 1993. D’après eux, c’est une manœuvre du parti au pouvoir notamment les Imbonerakure pour encore une fois s’en prendre à eux. «Une petite éraflure sera un prétexte pour nous attaquer.»

Ce qui fait aussi peur à ces déplacés, ce sont les exercices physiques que font ces Imbonerakure tous les samedis. « Avec les autres Imbonerakure de Muhanga en commune Kayanza, ceux de Ruhororo viennent à ce monument et commencent à faire des exercices», confie Simon, un déplacé de Ruhororo. «Ils se rassemblent devant le site et ils chantent», ajoute Nestor, son voisin.

«Qu’ils soient tranquilles, rien ne leur arrivera»

Les habitants de Ruhororo affirment qu’ils chantent des chansons qui contiennent beaucoup de menaces. «Surtout contre le président rwandais Paul Kagame et les opposants politiques burundais qui ont fui le pays.» «Nous savons que nous aussi nous sommes visés », confie une mère de famille. Ces déplacés tirent cette conclusion du fait que les Imbonerakure et l’administration les accusent de rouler pour l’opposition. «Ils disent que nous avons envoyé nos enfants au Rwanda pour former une rébellion. Tout cela nous fait peur.» Rappelons que depuis le début de la crise de 2015, beaucoup de personnes de ce site de déplacés, surtout des jeunes, ont fui le pays. «Toutefois, nous observons une accalmie depuis un certain temps et les attaques des Imbonerakure ont diminué», témoigne un jeune de ce site.
«Un monument ne peut pas faire du mal. Je ne vois pas de quoi ils ont peur», indique Mamerthe Birukundi, administrateur de la commune Ruhororo. Elle tranquillise ses administrés et assure que la sécurité est assurée à 100%. «S’ils pensent que c’est ce monument qui causera leur mort, ils peuvent dormir paisiblement.» Mamerthe Birukundi fait savoir que le parti Cndd-Fdd a le droit de construire un monument là où il veut.

Pour Tatien Sibomana, un acteur politique, un camp de déplacés n’est pas un endroit ordinaire. « Ce genre de démonstration les ramène à des années antérieures. Il ne faut pas oublier que ce sont des déplacés de 1993. Ils ont vécu des choses douloureuses.» Selon lui, c’est remuer le couteau dans la plaie. «C’est cultiver la rancœur. Cela montre que le Cndd-Fdd veut instiller la peur dans les cœurs meurtris de ces déplacés.»

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Nduwayo

    Calme vous que ces déplacés soient tranquille le cndd fdd est la mère de tout le monde. Par contre ce monument c’est pour les sécurisé . dès qu’ils le voient ils sont rassuré de tout. Le monument ne tue pas.

  2. Source du Nil

    Ce journal IWACU est-il à la solde du pouvoir DD?Comment peut-il censurer tous les commentaires contre le pouvoir DD,ne contenant ni injures personnelles,mais seulement les propos et idées contraires à celles du pouvoir DD?En voulant caresser les DD dans le sens des poires,vous vous discreditez auprès des lecteurs de ce grand journal.

  3. Source du Nil

    C’est un acte malsain et provocateur du pouvoir DD,voulant torturer moralement ces deplacés dont leurs membres ont été tués par les extrémistes Frodebu et DDs.C’est un cauchemar au quotidien dans ce centre des deplacés.Ayez courage,ce pouvoir est au déclin et sa fin est proche.

  4. bluesman

    Le CNDD controle pourtant tout ce qui existe au pays,police armee justice parlement gouvernement,a quoi bon intimider ces deplaces ?

    quant aux exercices physiques tous les samedis avec chants et menaces….c’est juste …….DINGUE .

  5. Komera

    Abana barakomeye aho muruhororo kandi babonye vyinshi muragenda mwitonze ntaterabwoba

    • Meursault

      Mobutu du Zaire(RDC actuel) s’était fait construire des monuments aux flambeaux du MPR et il n’en reste rien aujourd’hui.Même le monument de sa prétendue victoire sur la rébellion muleliste à Kamanyola a été renversé. Pour dire qu’on ne devient pas un héros en multipliant les monuments et ses photos dans les manuels scolaires!
      Je crains que ces monuments à la gloire trompeuse du régime dd ne subissent le sort de ceux de Mobutu en RDC. Wait and see!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 888 users online