Jeudi 06 octobre 2022

Économie

Reprise de l’abattage des ruminants : les prix de la viande continuent de grimper

09/08/2022 Commentaires fermés sur Reprise de l’abattage des ruminants : les prix de la viande continuent de grimper
Reprise de l’abattage des ruminants : les prix de la viande continuent de grimper
Les prix de la viande ne cessent de fléchir malgré la reprise de l’abattage du bétail

Malgré la reprise de l’abattage des bovins et des petits ruminants ce 3 août, les prix de la viande n’ont pas baissé dans différents marchés en mairie de Bujumbura. Les consommateurs accusent les bouchers de spéculations.

« Les spéculations gagnent du terrain dans la ville de Bujumbura. Les prix des produits de première nécessité ont tous grimpé. Ce serait étonnant que la viande soit épargnée. Comme consommateurs, nous en sommes victimes », regrette une femme rencontrée au marché dit Cotebu, en train d’acheter de la viande. Selon cette dame, un kilo de viande steak est à 16 mille BIF alors qu’il s’achetait à 13 mille BIF avant l’épidémie de la fièvre de la vallée du Rift.

Au marché communément appelé Cotebu basé dans la zone urbaine de Ngagara, la viande de bœuf est en quantité suffisante. Néanmoins, les prix varient d’un boucher à l’autre, un dilemme pour certains clients.

Ils doivent faire le tour de tous les bouchers pour trouver où les prix sont abordables. Des discussions se font entre le boucher et le client pour s’entendre sur le prix.

« Je ne savais pas qu’un kilo de viande de bœuf steak est à 16 mille BIF. Je vais chercher ailleurs », répond un client au boucher avant de partir sans acheter.

Les bouchers ne nient pas l’augmentation des prix de la viande : « Le kilo de la viande steak est entre 15 mille et 17 mille BIF. Cela dépend de la qualité. Pour le reste, cela varie entre 12 mille et 13 mille BIF ».
Selon eux, les causes de l’augmentation des prix de la viande sont multiples : « Le bétail à abattre en mairie de Bujumbura viennent de l’intérieur du pays. Cela fait que les prix grimpent en fonction des moyens de transport. La pénurie du carburant est un autre souci ces jours-ci. Il faut prendre tout cela en considération avant de nous accuser de spéculer ».

La situation est la même au marché appelé Bujumbura City Market. Certains stands de viande sont encore vides. Pour peu de bouchers ayant de la viande, le prix par kilo est négociable.

D.K, achète un demi-kilo après avoir trouvé que le kilo de la viande dépasse désormais 14 mille BIF. Elle voulait acheter un kilo de viande de bœuf : « Avant hier, je l’avais acheté à 14 mille. C’est étonnant qu’on ait déjà augmenté le prix jusqu’à 17 mille BIF ».

Pour les bouchers, le nombre de vaches abattues par jour reste bas malgré la reprise de l’abattage depuis la semaine dernière : « Comme la demande est supérieure à l’offre, cela cause l’augmentation des prix à l’abattoir. En tant que détaillants, nous devons veiller à ce que nous n’enregistrons pas des pertes », explique un responsable des bouchers. Comme solution, il propose la réouverture des marchés du bétail.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 982 users online