Samedi 18 mai 2024

Société

Région Sud/Rumonge : Vers la construction de l’entièreté de la RN 3

02/05/2023 1
Région Sud/Rumonge : Vers la construction de l’entièreté de la RN 3
Les travaux de construction de la RN3 troncon Rumonge-Nyanza Lac battent leur plein

Un financement pour la construction du tronçon Bujumbura-Gitaza sera bientôt disponible. Le gouvernement vient de verser un montant supplémentaire de 18 milliards de nos francs pour la construction du tronçon Minago-Magara et les nouvelles études pour la construction du tronçon Magara-Gitaza vont commencer. Les usagers de cette route demandent la pose urgente des garde-fous à certains endroits pour prévenir que les voitures ne se renversent dans le lac Tanganyika.

Dieudonné Dukundane, ministre des Infrastructures et des logements sociaux a annoncé samedi 22 avril à Makamba en marge de la réunion de prise de contact des natifs de la nouvelle province de Burunga l’état de construction des routes qui relient cette nouvelle province de Burunga à la capitale politique et à la capitale économique du Burundi.

S’agissant de la construction de la RN 3 (Bujumbura-Nyanza-lac), le gouvernement du Burundi vient de disponibiliser 18 milliards francs complémentaires pour la construction du tronçon Minago-Magara.

Les nouvelles études pour la construction du tronçon Magara-Gitaza, un tronçon qui connaît des glissements de terrain et une forte pression du lac Tanganyika, vont commencer.

Ce tronçon nécessite d’autres études car des glissements de terrain sont devenus nombreux surtout au niveau de Nyaruhongoka. « Les travaux de construction de la route Rumonge-Nyanza-lac qui avaient été interrompu vont reprendre au cours de la semaine prochaine et l’agence routière du Burundi va commencer à remblayer les nids de poule qui s’observent au niveau de cet axe routier. »

Des garde-fous en vue de prévenir d’éventuels accidents

Le ministre des infrastructures publiques et des logements sociaux a indiqué que la Banque mondiale a promis un financement de plus de 120 millions de dollars pour la réhabilitation de la voirie de la mairie de Bujumbura et la construction du tronçon Bujumbura-Gitaza, ce qui permettra la construction de toute l’entièreté de la RN 3.

La route Bujumbura-Nyanza-lac, longue de 125 Km, va être construite dans son entièreté. Ce qui permettra une bonne circulation des biens et des personnes et permettra aussi que la nouvelle province soit bien connectée avec la capitale Bujumbura et la République Unie de Tanzanie à travers la province de Kigoma qui fait frontière avec cette nouvelle province.

Pour faire le trajet Nyanza-lac- Rumonge, soit une distance de 125 km les usagers mettent entre 4 heures et 5 heures de temps à cause du mauvais état de cette route. Les usagers de cette route se réjouissent de cette annonce du ministre. Mais en attendant la construction de cette route, ils demandent que des garde-fous soient posés à certains endroits pour éviter que les voitures ne se renversent dans le lac Tanganyika.

Ces derniers jours, un bus de transport de l’agence Buragane s’est renversé dans le lac Tanganyika au niveau de la localité de Rubindi en commune Nyanza-lac à un endroit où le lac Tanganyika fait pression sur le lac.

Le lac Tanganyika menace de détruire la RN 3 surtout au niveau de Nyaruhongoka en zone de Gitaza et au niveau des localités de Muguruka, Rubindi et Mvugo en commune de Nyanza-lac.

C’est à ces endroits que les passagers demandent à l’Agence routière du Burundi de placer les garde-fous en vue de prévenir d’éventuels accidents. « La route Taba-Mahwa-Gakuba est en phase de finissage mais il y a eu des reliquats qui pourront faire que cet axe routier puisse se prolonger jusqu’à Gishubi et chercher un autre financement du tronçon Gishubi-Gitega », a indiqué le ministre ayant la construction des infrastructures publiques dans ses attributions.

Les natifs de la nouvelle province de Burunga ont émis le souhait qu’elle soit bien reliée à la capitale économique du Burundi et à la capitale politique du Burundi.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Fadjo St-James

    Comment se fait-il que la route la plus belle, la plus prometteuse touristiquement et économiquemen 🇧🇮 ait pu être abandonnée durant les 15 années de règne de Nkuru ?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 3 429 users online