Samedi 04 février 2023

Économie

Région des Grands-Lacs : Les commerçants condamnés à vivre en harmonie

31/12/2022 1
Région des Grands-Lacs : Les commerçants condamnés à vivre en harmonie

Au micro de Fidèle Kitsa, dans l’émission Génération Grands-Lacs, une émission pour les jeunes du Rwanda, du Burundi et de la RDC signée Search for Common Ground, produite avec l’appui de la Coopération suisse et de l’USAID, Gaspard Segamba nous livre son vécu en RDC sous les tensions politiques entre ces deux pays voisins.
Segamba a quitté le Rwanda en 2002 vers la RDC pour agrandir son business : « La ville de Goma est touristique sans oublier un bon climat des affaires », a-t-il indiqué.

Son intégration n’a pas été facile. Mais au fil du temps, il a pu avoir sa place malgré les mauvaises relations entre ces deux pays frères : « Malgré tout, je me suis habitué. J’ai appris le swahili et le français pour mieux communiquer. J’ai développé des relations avec d’autres Congolais et Rwandais habitant dans cette belle ville ».

Soudain, relate-t-il, les tensions s’intensifient, les messages haineux se propagent, la peur de se rendre dans cette ville se trouvant à deux pas de Gisenyi appelée aujourd’hui Rubavu au Rwanda, gagne les cœurs de certains Rwandais. 

Les échanges commerciaux se dégradent, elles subissent les contre-coups des relations diplomatiques. Un calvaire pour les businessmen des deux côtés : « Le problème dans cette région est que nous voulons prendre les conflits politiques et les transposer sur nos communautés qui n’ont rien à voir avec cela », déplore-t-il.

« De gré ou de force, on est lié »
Malgré cette crise, des Rwandais qui n’accordent pas beaucoup d’attention à cette haine, ou aux fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux incitant à la confrontation, vaquent à leurs occupations commerciales sans trop de soucis. 

Ils se rendent au Congo pour s’approvisionner ou y vendre différents produits : « Vous allez remarquer qu’il a des produits du Rwanda vendus en RDC, et ceux d’ici vendus au Rwanda. Quoi qu’il arrive, il y aura toujours des relations qui doivent nous lier de gré ou de force », a-t-il lâché.

Pour mieux vivre en RDC, Gaspard Segamba prodigue quelques conseils à l’endroit de la communauté rwandaise et congolaise : « Le Congo est un beau pays, riche et le business marche bien. Pour ceux, ayant une mauvaise image de ce pays, détrompez-vous. Les Rwandais sont nombreux ici au Congo et en sécurité. Nos activités évoluent sans obstacles. Venez investir », a rassuré, ce commerçant rwandais résidant en RDC.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Kira

    Après la méthode Coué avec le professeur Raymond Awazi, voici venue l’heure du jovialisme. On n’arrête pas le progrès! J’ai hâte au prochain épisode.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 1 360 users online