Samedi 22 juin 2024

Société

Région Centre/Gitega : L’Union Européenne promet plus d’appuis

06/03/2023 Commentaires fermés sur Région Centre/Gitega : L’Union Européenne promet plus d’appuis
Région Centre/Gitega : L’Union Européenne promet plus d’appuis
Claude Bochou : « Les enfants sont à 49% de la population, d’où une attention particulière pour leur éducation.»

Le ministère de la Solidarité nationale, des affaires sociales, des droits de la personne humaine et du genre affirme que cinq mille enfants ont été retirés de la rue et réintégrés dans leurs familles. Pour l’Union Européenne (UE), les enfants sont à 49% de la population et nécessitent une attention particulière pour leur éducation.

Devant un parterre de journalistes lors d’une conférence de presse basée sur la qualité des services offerts en matière de protection de l’enfance dans le cadre du projet « Umwana mu muryango » (UMMU) financé par l’UE à Gitega, lundi 27 février, le ministre de la solidarité nationale a indiqué que depuis la mise en œuvre de la campagne de retrait des enfants en situation de rue, des milliers de ces enfants ont déjà réintégré leurs familles. D’après lui, le ministère a mis en place un département chargé de l’enfant et de la famille pour élaborer et conduire des programmes d’activités visant la promotion de l’enfant et de la famille.

« Ce n’est plus un secret pour personne, le phénomène des enfants en situation de rue est déjà une réalité qui nécessite une implication et une attention particulière de toute personne sans exception aucune, » a reconnu le secrétaire permanent du ministre.

Selon lui, le ministère est en train d’élaborer une stratégie nationale de prévention de ce phénomène et de faire un guide de fonctionnement et d’orientation des familles d’accueil et de renforcement des capacités de ces familles d’accueil.

L’ambassadeur de l’Union Européenne au Burundi a souligné que les résultats sur terrain sont satisfaisants et encourageants.
«Les enfants sont à 49% de la population, d’où une attention particulière pour leur éducation. L’UE va s’investir financièrement dans la création de l’observatoire national pour la protection de l’enfance, une étape décisive dans la protection de l’enfance », a promis Claude Bochou, tout en déclarant qu’une seconde phase d’UMMU va démarrer d’ici 3 mois.

Le projet enfance n’a pas de limite dans le temps ni dans l’espace

Du côté de l’IRC qui a mis en œuvre ce projet, plusieurs enfants privés de soins parentaux ont bénéficié d’un meilleur accès à des soins de qualité conformément à cette stratégie nationale. « Pour le moment c’est le temps de voir les résultats atteints, l’impact, les défis, ce qu’on a appris et de partager avec nos partenaires pour améliorer dans le futur. Notre objectif est de donner des opportunités pour la formation d’une société inclusive qui donne des chances de réussir aux enfants et aux adolescents », a déclaré le directeur pays.

Pour le gouverneur de Gitega bénéficiaire de ce projet de 2019, tout ce qui a trait aux enfants doit être de tous les jours et sans interruption. Il a souligné que chaque personne doit se sentir responsable des personnes vulnérables dont les enfants de la rue. « Nous devons travailler main dans la main sans attendre que les autres le fassent à notre place», a recommandé Venant Manirambona.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 081 users online