Vendredi 06 août 2021

Politique

Référendum constitutionnel : «Le résultat devait être adopté par le parlement»

08/06/2018 Commentaires fermés sur Référendum constitutionnel : «Le résultat devait être adopté par le parlement»
Référendum constitutionnel : «Le résultat devait être adopté par le parlement»
Agathon Rwasa : «Une Constitution ne devait pas être promulguée de façon simpliste»

Suite à la promulgation de la nouvelle Constitution ce jeudi 7 juin par le président de la République, Agathon Rwasa, président de la Coalition Amizero y’Abarundi, estime que cette Loi Fondamentale devrait faire l’objet d’une adoption à l’Assemblée nationale.

«Une Constitution ne devait pas être promulguée de façon simpliste». Même des lois ordinaires sont adoptées au Parlement. Quand bien même le référendum ait eu lieu, le résultat doit être adopté par le Parlement.

Abel Gashatsi, président du parti Uprona trouve normale que la nouvelle Constitution soit présentée au peuple. «C’est un instrument juridique voté par lui-même et pour lui-même».

M. Gashatsi appelle tous les Burundais à s’en approprier. Elle régira aussi bien ceux qui l’ont votée et ceux qui ont été contre : «Les tenants du ’’non’’ devaient éviter de torpiller sa mise en application».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Diaspora bla-bla

J’ai envie d’emprunter quelques mots à feu président tanzanien, Pombe Magufuli : « Acha maneno ! Hapa kazi tu ! » (Trêve de paroles, il faut joindre l’acte à la parole.) C’est ce que j’ai envie de dire à nos (…)

Online Users

Total 1 065 users online