Lundi 04 mars 2024

Société

« Que la recherche soit une porte réelle du développement du Burundi »

22/08/2014 1

Des chercheurs géographes de l’Université du Burundi, des institutions étatiques et ceux des associations veulent mettre en place un cadre de chercheurs sur la problématique du changement climatique. C’était lors d’un atelier de réflexion scientifique sur le climat tenu ce mardi à Bujumbura. 

Pour Mme Renilde Ndayishimiye, la recherche au Burundi a besoin d’être promue et soutenue ©Iwacu
Pour Mme Renilde Ndayishimiye, la recherche au Burundi a besoin d’être promue et soutenue ©Iwacu

Rénilde Ndayishimiye, directeur général de l’Institut Géographique du Burundi (IGEBU), affirme que l’initiative arrive à point nommé : « Car, le Burundi ne peut pas faire des projets durables sans la science et la recherche en matière de changement climatique ». La recherche, indique-t-elle, est encore au stade embryonnaire. D’après elle, les changements climatiques sont une réalité. D’où l’urgence de mettre en place des techniques, des outils de travail… afin d’y faire face et de s’adapter.
Ces changements se manifestent, confie-t-elle, par des cas de sècheresse, des perturbations saisonnières, des cas de famine, des maladies causées par la sous-alimentation, etc. Cette synergie, précise Mme Ndayishimiye, permettra d’avoir un cadre pour rendre disponible des données en rapport avec les changements climatiques et ainsi prévenir des catastrophes.

Une idée appuyée par Jean Marie Sabushimike, Géographe et Chercheur à l’UB qui assure beaucoup d’études ont été faites, mais restent inexploitées : « Il y a eu des études montrant, par exemple, des zones non constructives mais qui sont restées dans des tiroirs. » Si elles avaient été exploitées, martèle-t-il, des inondations sur le nord de la capitale auraient été évitées.
Et d’affirmer que si le Burundi parvenait à avoir un groupe de chercheurs sur le changement climatique, de telles catastrophes pourraient être évitées.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Jeanine

    Quel projet?? Irire amahera wihorere ntawukeneye kumva ama projets yawe! Wewe winjiranye muri Rurenzangemero, ukorera aba DD usohokera muri DD, uba gouverneur uva yo ata na kimwe usize ukoreye ta province, ubu rero ihorere nta wuriko arakubaza ico uriko urakora, ivyo navyo uvuga nta na vyinshi wumva, ariko iciza nuko utari we nyene wicaye mu vyo utumva.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 365 users online