Samedi 18 septembre 2021

Sécurité

Procureur général de la République : « Pas de kidnapping mais enrôlement dans des groupes armés »

29/07/2021 Commentaires fermés sur Procureur général de la République : « Pas de kidnapping mais enrôlement dans des groupes armés »
Procureur général de la République : « Pas de kidnapping mais enrôlement dans des groupes armés »
Sylvestre Nyandwi : « Des personnes partent se faire enrôler dans des groupes armés sans informer les leurs, et ces derniers croient à tort qu’elles ont été enlevées »

Il y a des personnes qui partent se faire enrôler dans des groupes armés sans informer leurs familles, et ces derniers croient à tort qu’elles ont été enlevées. Des propos tenus par Sylvestre Nyandwi, procureur général de la République dans un point de presse qu’il a animé ce 28 juillet.

« Il y a un autre phénomène criminel qui fait état sur les réseaux sociaux à savoir le kidnapping par des criminels qui se déguisent en force de sécurité », a indiqué le procureur général de la République ce mercredi. D’après lui, il y aurait des gens qui partent rejoindre des groupes armés sans informer leurs familles et ces dernières croient qu’ils ont été enlevés.

Le procureur général de la République a également indiqué que certaines des allégations des personnes disparues sont mensongères. « Le cas illustratif est celui d’un certain Pascal Toyi de Rutana dont on avait annoncé l’enlèvement et que l’on a retrouvé dans un cachot à Makamba où il est en garde à vue pour des actes criminels qu’il aurait commis ».

Selon Sylvestre Nyandwi, les dossiers en rapport avec des cas d’enlèvement déjà portés à la connaissance du ministère public ont été ouverts et les auteurs de ces crimes ne sont pas encore identifiés.

Pour ce fait, le procureur général de la République appelle les familles à porter plainte en cas de kidnapping d’un des leurs, au lieu de se confier aux ’’réseaux sociaux’’.

Et rappelle à tous les procureurs de la République à mener des enquêtes chaque fois qu’un crime du genre est commis.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 437 users online